Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 août 2014 3 06 /08 /août /2014 07:45
Libye : évacuation de ressortissants dans la nuit du 29 au 30 juillet 2014 (màj)

 

30/07/2014 Sources : EMA

 

Le 27 juillet 2014, compte-tenu de la situation en Libye, le gouvernement français a demandé à l’ensemble de ses ressortissants de quitter ce pays.

 

Dans le même temps, il a demandé au chef d’état-major des armées, le général d’armée Pierre de Villiers, de planifier et de conduire une opération visant à permettre aux ressortissants français encore présents sur zone, ainsi qu’à d’autres ressortissants, de pouvoir quitter le pays en sécurité.

 

Dans ce cadre, le centre de planification et de conduite des opérations (EMA/CPCO) a ordonné le déploiement de la frégate anti-sous-marine (FASM) Montcalm et de la frégate de type La Fayette (FLF) Courbet au large des côtes libyennes, à hauteur de Tripoli. Placée sous le contrôle opérationnel du commandant en chef Méditerranée (CECMED), le vice-amiral d’escadre Yves Joly, une opération a été conduite dans la nuit du 29 au 30 juillet. Elle a permis l’évacuation en sécurité de 47 personnes, dont une majorité de Français.

 

Cette opération a été conduite en liaison avec nos alliés américains.

 

Le ministère des affaires étrangères et du développement international (MINAEDI), responsable de la sécurité des Français à l’étranger, a assuré la supervision de cette mission d’aide au départ de ressortissants français, depuis le territoire libyen, jusqu’à leur prise en charge sur le territoire national.

 

L’opération s’est déroulée en trois temps.

 

Le premier temps a consisté à prépositionner un dispositif maritime au large du port de Tripoli. La FASM Montcalm a ainsi appareillé de Toulon le lundi 28 juillet au soir, emportant à son bord une équipe de la cellule de crise du ministère des Affaires étrangères (MINAEDI), chargée de la coordination des opérations en lien avec l’ambassade de France en Libye. La frégate a été rejointe en mer par la FLF Courbet. Les deux frégates françaises se sont placées à proximité du port de Tripoli dans la nuit du mardi 29 au mercredi 30.

 

Le deuxième temps des opérations a été marqué par les opérations d’extraction des ressortissants depuis le sol libyen. Après avoir mis à terre des éléments de sécurisation, les deux frégates ont engagé leurs embarcations rapides afin de permettre l’embarquement en six rotations de l’ensemble des bénéficiaires de l’évacuation. Ces derniers ont été accueillis par les équipages des deux frégates, avant d’être regroupés sur la FASM Montcalm. A bord, des équipes ont été spécialement dédiées pour faciliter leur quotidien au cours de leur transit vers la France.

 

La FASM Montcalm a ensuite mis le cap sur Toulon où les ressortissants seront pris en charge dans les jours à venir par les équipes du MINAEDI. Il s’agit du troisième temps de cette opération, qui est actuellement toujours en cours.

 

Cette mission reposait sur le schéma type d’une opération d’évacuation de ressortissants. Il s’agit d’opérations de sécurité visant à protéger les ressortissants résidant à l’étranger, en assurant leur évacuation depuis une zone présentant une menace pouvant mettre en danger leur sécurité. Ces opérations font l’objet d’entraînements réguliers des forces armées. La décision d’évacuer les ressortissants est du ressort du ministère des affaires étrangères et du développement international (MINAEDI), responsable de la sécurité des Français à l’étranger.

Libye : évacuation de ressortissants dans la nuit du 29 au 30 juillet 2014 (màj)Libye : évacuation de ressortissants dans la nuit du 29 au 30 juillet 2014 (màj)
Libye : évacuation de ressortissants dans la nuit du 29 au 30 juillet 2014 (màj)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories