Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 septembre 2014 7 14 /09 /septembre /2014 17:40
7ème édition du salon international « MILEX 2014 » - Article by SITTA



11/09/2014 SITTA
 

Une des principales attractions du salon Milex 2014 était la première présentation publique du système sol-air S-125 modernisé sur le stand de la société d’import-export et de services Belspetsvneshtechnika (BSVT). La société biélorusse Alevkurp, membre de la nouvelle « holding Radar Systems » assure la maitrise d’œuvre de cette modernisation identifiée S-125 Pechora 2BM. L’évolution concerne la mobilité et les performances du système avec une distance maximale d’interception qui passe de 27 km à 30 km.

En configuration opérationnelle, les quatre lanceurs et le radar de conduite de tir sont positionnés sur des plateaux de semi-remorques équipés de vérins de soutènement et de mise à niveau. Le poste de commandement et d’opération est intégré dans un shelter amovible porté par un camion MAZ. Les modernisations électroniques portent principalement sur la partie réception du poste antenne du radar de conduite de tir et sur le remplacement de l’ensemble des servomécanismes du système. On note également le remplacement de la partie optronique et l’adjonction de circuits spécialisés dédiés à la fonction antibrouillage. Les équipements du poste d’opération intègrent des écrans modernes à menus déroulants. Avec le Pechora 2BM de BSVT, la Biélorussie, qui propose déjà le Pechora 2TM de l’industriel Tetraedr et le Pechora 2M du groupe russo-biélorusse Defence System, se place comme un acteur majeur de la modernisation des S-125.

Système S-125 Pechora 2BM BSVT Biélorussie

Bien que de conception ancienne, le Strela-10 reste une référence parmi les systèmes sol-air de très courte portée équipés de missiles à guidage infrarouge. BSVTpropose d’en prolonger la durée de vie et d’améliorer ses performances grâce à sa modernisation Strela-10BM2. Cette réalisation, menée en partenariat avec l’usine biélorusse Gomel, porte principalement sur la partie électronique et sur la fonction détection, acquisition et poursuite de la cible.

Le télémètre radar est remplacé par un bloc optronique équipé d’une voie TV jour, d’une voie thermique et d’une télémétrie laser capable d’assurer la détection et la poursuite d’une cible en mode automatique. La capacité d’engager une cible de nuit est aussi fortement améliorée. La console du commandant de peloton est automatisée, les moyens radios sont de dernière génération et un groupe électrogène amovible est installé à l’arrière du véhicule. L’emploi des missiles 9M37 ou 9M333 d’origine ne permet pas d’accroître la distance maximale d’interception du système de base mais leur remplacement est à l’étude. Il permettrait d’utiliser la pleine capacité du nouveau système optronique.

Système Strela-10BM2 BSVT Biélorussie

BSVT exposait également sa dernière évolution du radar d’altimétrie russe PRV-13, équipement déjà ancien. Cette modernisation porte la dénomination de PRV-13BM. Elle conserve l’architecture à trois cabines montées sur trains roulants pour le radar, le poste opérateur et la génération électrique.

L’antenne, fiable et performante, est conservée mais la partie émission-réception est entièrement revue. Les éléments d’ancienne génération sont remplacés par des modules à état solide et le traitement est numérisé. Un dispositif de gestion des brouilleurs est intégré. Les équipements d’origine de la cabine opérateur sont remplacés par une console moderne. Le gain de place permet l’aménagement d’un compartiment repos susceptible d’être utilisé pour l’installation d’un second poste opérateur selon l’option du client. La cabine de génération électrique abrite deux nouveaux groupes électrogènes à moteur diésel Deutz. Cette remise à niveau majeure du radar PRV-13apporte un gain conséquent en termes de distance de détection. Elle limite le temps et le nombre des opérations de maintenance et fournit un confort d’utilisation qui égale celui des radars modernes. Les très nombreux utilisateurs de la version d’origine souhaitant moderniser leur parc radar à moindre coût seront certainement séduits par le PRV-13BM.

Radar PRV-13BM BSVT Biélorussie

Toujours dans le domaine de la modernisation des équipements radars russes d’ancienne génération, la société Tetraedr présentait son ultime évolution du P-18 sous la dénomination de TRS-2D. Initiée en 2007 et présentée une première fois au salon Maks 2011, la modernisation TRS-2D a atteint son stade final de développement.

La particularité de cette ultime évolution consiste en l’adjonction d’un système automatisé de déploiement/repliement de l’antenne dont le principal intérêt est de réduire considérablement le temps de changement de position. Le passage de la position route à la position opérationnelle est désormais effectif en 20 mn contre plus d’une heure sur les versions classiques.

Radar TRS-2D Tetraedr Biélorussie

La jeune société KB Radar, membre de la Holding  Radar Systems, est un acteur majeur dans le développement des systèmes de détection et de brouillage biélorusse. Elle présentait en extérieur son équipement emblématique, le radar 2D Vostok-E. Son stand intérieur a permis d’apprécier l’ensemble de sa production et les développements en cours. L’évolution de la famille Vostok était particulièrement mise en avant avec quatre nouvelles variantes.

La première est une évolution directe du radar en bande VHF 2D Vostok-E avec l’adjonction, au dos, d’une antenne supplémentaire qui permet d’obtenir l’altitude de la cible. La version est identifiée Vostok-3D.  La seconde variante est également une évolution du radar 2D de base vers la fonction 3D. Contrairement au Vostok-3D, la mesure de l’altitude de la cible n’est pas obtenue par l’ajout d’une antenne supplémentaire mais par la modification de l’antenne principale. Cette version est identifiée Vostok-3D VHF 360/600. Les deux dernières variantes sont des nouveaux équipements, un radar d’altimétrie équipé d’une antenne cylindrique pour le Vostok-Vet un radar 3D en bande S pour le Vostok-3S.

Avec ces évolutions, KB Radar propose maintenant un ensemble d’équipements radars susceptible de couvrir les différents besoins des clients en matière de surveillance. Il se pose comme un concurrent direct de la société russe NNIIRT.

Stand de la société KB Radar Biélorussie

L’usine de réparation biélorusse 2566 de Borisov présentait une modernisation des systèmes OSA-AK/AKM. Le véhicule de combat au standard 9A33BM2/BM3 est porté au standard 9A33-1B. Les évolutions concernent l’électronique et le système optronique.

Les circuits de réception des radars de veille et de conduite de tir bénéficient de l’avancée technologique dans le domaine des hautes fréquences ce qui permet d’accroître leur portée. La détection d’une cible est ainsi possible à 60 km contre 45 km sur la version standard. Un nouveau bloc optronique permet la détection et la poursuite automatique de la cible. L’ensemble des écrans de contrôle est remplacé par des équipements modernes et un poste spécifique dédié au commandant de peloton est intégré au véhicule. La modification des ordres de guidage du missile permet une distance d’interception de la cible à 12 km contre 10 km pour le système OSA-AKM. De nouvelles évolutions sont à l’étude pour le remplacement du missile et du radar de veille.

Bien que concurrente du OSA-1T modernisé par Tetraedr, la réalisation de l’usine2566 devrait trouver une place sur le marché de la revalorisation des très nombreux systèmes OSA en service.

Système OSA-AKM modernisé Usine 2566 Biélorussie

Dans le domaine de la guerre électronique, les sociétés KB Radar et Minotor Serviceprésentaient un nouveau brouilleur de communication, le KIWI.

L’équipement électronique fourni par KB Radar est intégré sur un châssis Mosquitoconstruit par Minotor Service. Le système est équipé d’une fonction recherche et détection sur une plage de fréquence de 30 à 3 000 MHz et d’une fonction brouillage de 30 à 512 MHz. Dans le cas d’une émission en saut de fréquence, la détection du signal est possible jusqu’à 1 000 sauts/seconde et le brouillage jusqu’à 300 sauts/seconde. En mode fréquence fixe le KIWIpeut brouiller simultanément 12 systèmes. La puissance de brouillage est de 3 KW répartie en 3 sous-gammes de fréquence de 1 KW chacune.

Système de guerre électronique KIWI KB Radar/Minotor Service Biélorussie

La société Agat Control Systems intégrée à la holding biélorusse Geoinformation Control Systems présentait sa station relais de transmission numérique mobile R-434 récemment mise en service dans les forces armées biélorusses.

La station est composée de trois ensembles. Un véhicule antenne R-434MT, sur un porteur MZKT 65273-040 muni d’un mât de 38 m confectionné par la société biélorusse Volatavto, est équipé de l’ensemble des antennes de communication. Un véhicule R-434A, sur un porteur MZKT 65273-11, comprend le shelter dédié aux postes opérateurs et aux équipements de transmission. Une remorque MAZ 892600-17 transporte l’ensemble des câbles de la station.

La station assure la liaison radio vers trois clients grâce à des commutateurs R-424. Chaque liaison dispose de 16 canaux.

Relais radio R-434 AGAT Biélorussie

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Chronique culturelle - 24 Nov.
    24 novembre 1977 : premier vol du Super Etendard de série 24.11.2016 source JFP 24 novembre 885 : début du siège de Paris par les Vikings. Très actifs durant le IXè siècle, les Vikings ont pris l’habitude de remonter les fleuves du Nord de la France pour...
  • Sortie en librairie le 21 novembre du livre LÉGIONNAIRE
    source MAREUIL EDITIONS Pour la première fois, un ancien officier de la Légion et un Légionnaire donnent la parole à 64 de leurs camarades. Pendant 2 ans, Victor Ferreira a rencontré près d’une centaine de Légionnaires à travers le monde en leur posant...
  • Brazilian Navy H225M Naval Combat Configuration
    17 nov. 2016 Airbus Helicopters Helibras and Airbus Helicopters have opened a new chapter in the history of the H225M multirole utility helicopter with the official presentation of the first aircraft in naval combat configuration. More info Helibras and...
  • Chronique culturelle - 17 Nov.
    La Bataille du Pont d'Arcole - Horace Vernet 17.11.2016 source JFP 17 novembre 1794 : début de la bataille de la Sierra Negra (Espagne) « opposant les troupes des généraux de Pérignon et Dugommier à celles du général espagnol de Carvajal. Cette victoire...
  • Le CEAM présente le CEILDT - Centre d’Expertise et d’Instruction des Liaisons de Données Tactiques
    15 nov. 2016 CEAM Petit clip de présentation sur le Centre d’Expertise et d’Instruction des Liaisons de Données Tactiques (CEILDT). Petit clip de présentation sur le Centre d'Expertise et d'Instruction des Liaisons de Données Tactiques (CEILDT).
  • Audition de M. Marwan Lahoud, président du groupement des industries françaises aéronautiques et spatiales
    photo Aseemblée Nationale 9 novembre 2016 Commission de la défense nationale et des forces armées - Compte rendu n° 15 Présidence de Mme Patricia Adam, présidente — Audition, ouverte à la presse, de M. Marwan Lahoud, président du groupement des industries...
  • Chronique culturelle - 15 Nov.
    Jean Gabin, chef de char du Régiment Blindé de Fusiliers Marins 15.11.2016 source JFP 15 novembre 1315 : bataille de Morgarten (Suisse actuelle). Convoités à la fois par la Bavière et l'Autriche, les Cantons suisses (Uri, Schwytz et Unterwald) donnent...
  • Chammal : les artilleurs appuient les forces irakiennes
    10 nov. 2016 Ministère de la Défense Opération Chammal : les artilleurs de la Task Force Wagram appuient les forces irakiennes et participent à la sécurisation des zones conquises aux alentours de Mossoul. Opération Chammal : les artilleurs de la Task...
  • Chronique culturelle - 10 Nov.
    La bataille de Tolbiac, toile marouflée, Panthéon de Paris, France - Joseph Blanc (1846-1904) 10.11.2016 source JFP 10 novembre 496 : bataille de Tolbiac (Zulpich - Allemagne actuelle). Le roi Clovis écrase les Alamans près de l'actuelle ville de Cologne...
  • Chronique culturelle - 9 Nov.
    Bataille de Coulmiers - Prise d'Orléans - 9 novembre 1870 09.11.2016 source JFP 9 novembre 1799 : coup d'Etat du 18 brumaire . Le général Bonaparte est porté au pouvoir par un coup d'Etat qui dure jusqu'au 11 novembre, mettant fin au Directoire et initiant...

Categories