Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 septembre 2014 1 29 /09 /septembre /2014 11:50
Le Centre d'Information Maritime reçoit à nouveau l’aide des UAV (Belgique)
 
24.09.2014 MIL.be

 

Depuis le début du mois de septembre, les avions sans pilotes (UAV) surveillent à nouveau les eaux territoriales belges. Ces opérations se déroulent au départ du Centre d'Information Maritime (CIM) situé à la base navale de Zeebruges.

 

Les avions sans pilote de la 80ème Escadrille UAV de la Défense recherchent principalement les navires qui polluent illégalement la mer du Nord. Leur secteur s'étend de la frontière belgo-française à Zeebruges. Tout cela à une altitude de 2000 mètres. Jusqu'à présent, les patrouilles des UAV totalisent 88 heures de vol.

Afin que les services compétents puissent analyser rapidement les diverses situations, un analyste du 80 UAV est en poste à Zeebruges, dans les locaux du CIM. Il est en contact permanent avec l'observateur en temps réel qui commande l'appareil depuis la base aérienne de Coxyde.

Tous les actes de pollution commis par les navires sont rapportés à la Direction générale de l'Environnement du Service public fédéral Santé publique, compétent en la matière.

Depuis 2008, le CIM officie comme centrale de la garde côtière belge et constitue, avec le Centre de Coordination et de Sauvetage maritime (CCSM) situé à Ostende, la branche opérationnelle de la garde côtière belge. C'est ici que sont centralisées toutes les informations traitant de la sécurité maritime des côtes belges. Au sein du CIM, trois partenaires assurent une permanence : la Défense, la police de la navigation et les douanes.

Ces trois instances ont chacune leurs tâches propres et tiennent à jour les bases de données reprenant tous les mouvements des navires dans l'espace maritime belge. Au sein du CIM, toutes ces informations sont rassemblées, analysées et partagées. Une tâche essentielle si l'on considère le trafic devant nos côtes comme un des plus denses du monde.

Les partenaires de la garde côtière et la Santé publique luttent constamment et de manière toujours plus intensive contre la pollution aux hydrocarbures en mer du Nord. Le nombre de dégazages illégaux semble diminuer. De cette manière, notre chaîne alimentaire et les organismes vivant en mer et sur la plage ne sont pas perturbés.

Pour le moment, la Belgique est le seul pays bordant la mer du Nord à utiliser les UAV comme moyen de contrôle des dégazages de navires en mer. La Belgique échange les informations de ses UAV dans le cadre des Accords de Bonn (les pays de la mer du Nord ainsi que l'Irlande), un accord régional régissant la collaboration en matières de surveillance et de lutte contre la pollution maritime.

D'autres pays montrent également un intérêt pour l'utilisation des UAV destinés à la surveillance maritime. Dans la plupart de ces pays, les autorités peuvent surveiller la pollution en mer, mais ils ne disposent pas de ces moyens. Voici donc un bel exemple de la mise en œuvre de moyens militaires au profit de la communauté.

Le Centre d'Information Maritime reçoit à nouveau l’aide des UAV (Belgique)Le Centre d'Information Maritime reçoit à nouveau l’aide des UAV (Belgique)
Le Centre d'Information Maritime reçoit à nouveau l’aide des UAV (Belgique)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories