Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 juillet 2014 2 08 /07 /juillet /2014 16:50
Mini War en Ecosse

 

 

04/07/2014 Sources : LV Maguet - Marine nationale

 

Le vice-amiral d’escadre Charles-Edouard de Coriolis, ALFOST, s’est rendu en Ecosse à l’invitation de son homologue britannique le Rear admiral Matthew John Parr le 28 et 29 juin 2014. Il a pu assister à l’exercice qui clôture le cours de commandement des forces sous-marines britanniques auquel était intégré un marin français, le capitaine de corvette Thomas Legrand.

 

La collaboration bilatérale étroite entre la Royal Navy et la Marine nationale se décline aussi sous les mers. Pour preuve l’intégration du capitaine de corvette Thomas Legrand au cours du PERISHER, équivalent britannique du cours de commandement  français, le COURCO. Depuis 1917, la Royal Navy choisit selon ce principe ses futurs commandants de sous-marins. Trois mois de formation théorique et un mois en mer sanctionnent une carrière au sein des forces sous-marines. Les exercices complexes s’enchaînent pour tester les candidats. Ainsi, les évolutions tactiques par faibles fonds sous la menace de navires de surface et d’avions de patrouille maritime constituent des classiques parmi de nombreuses autres activités. Le  Rear admiral Matthew John Parr (commandant les forces sous-marines britanniques) et le vice-amiral d’escadre Charles-Edouard de Coriolis (ALFOST) étaient présents en Ecosse pour assister à cette dernière épreuve.

 

Pour le stagiaire français, ancien officier d’échange au sein des forces sous-marines Britanniques, l’adaptation s’est faite sans difficultés. Rapidement  adopté par l’équipage du HMS Torbay parmi lequel aucune distinction n’était faite entre le sous-marinier français et ses camarades britanniques. Sur les six candidats retenus initialement pour suivre la formation, seuls quatre en sont sortis au terme de la « mini war », l’exercice de synthèse qui conclut ce cursus de quatre mois.

 

Le Rear admiral Matthew John Parr explique ainsi que : « l’exercice de synthèse qui conclut le cursus de quatre mois du cours du «Perisher» a mérité son nom par le taux élevé d'attrition causée par le niveau de la pression appliquée à ceux qui le suivent. Ainsi, les officiers qui réussissent le cours sont ceux qui sont motivés et savent que seuls les meilleurs y survivent et seront validés pour un jour commander un sous-marin de la Royal Navy. Le CC Thomas Legrand a été admis à participer à ce cours en raison de ses qualités personnelles et de sa volonté à relever le défi. La conclusion en est assez remarquable, pour avoir réussi ce cours non seulement dans sa seconde langue, mais aussi avec brio. Il dispose de la capacité à prendre des décisions critiques sous pression, à répondre à une variété de problèmes différents  et surtout de savoir gagner le respect de l'équipage du bateau. Au crédit de la Marine nationale, Thomas a prouvé la proximité de nos forces navales dans le domaine sous-marin. Nous espérons que d'autres suivront son chemin et continueront à développer une relation que nous apprécions tant. »

Mini War en Ecosse

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories