Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 juillet 2014 2 08 /07 /juillet /2014 21:45
Plus de 20 morts à Bambari, Jean-Yves Le Drian annule sa visite

 

08/07/2014, LaTribune.fr

 

PARIS/BANGUI (Reuters) - Le ministre français de la Défense a annulé mardi un déplacement prévu à Bambari au lendemain de nouvelles violences meurtrières entre chrétiens et musulmans dans cette ville du centre de la Centrafrique.

 

Jean-Yves Le Drian, arrivé lundi à Bangui pour une visite de 48 heures, a préféré annuler son déplacement à Bambari pour permettre aux forces françaises de se concentrer sur leur mission de protection de la population et de rétablissement de l'ordre, a-t-on indiqué dans son entourage.

 

Déjà théâtre fin juin d'affrontements qui avaient fait plusieurs dizaines de morts en deux jours, Bambari a connu une nouvelle journée de violences lundi avec une attaque de combattants musulmans de l'ex-Séléka et de groupes armés contre la cathédrale Saint-Joseph où étaient réfugiées plusieurs milliers de personnes, en majorité chrétiennes.

 

"Ce matin, nous avons dénombré 24 morts et 32 blessés", a dit Felix Ndarata, un responsable de la Croix-Rouge dans la ville. La plupart des victimes sont mortes sur le coup, les autres ont succombé à leurs blessures un peu plus tard à l'hôpital, a-t-il ajouté.

 

Les tensions entre communautés restent vives dans le pays plus d'un an après le coup d'Etat de la Séléka, à dominante musulmane, en mars 2013, qui avait été suivi d'exactions commises contre les civils, notamment chrétiens.

 

Cette vague de violences a entraîné l'émergence des "anti-balaka", des milices d'autodéfense majoritairement chrétiennes, qui s'en sont pris en retour aux populations musulmanes.

 

"La situation globale reste très complexe et très fragile", a souligné Jean-Yves Le Drian sur RMC mardi matin, de Bangui. "Il y a des éléments positifs (...) La situation à Bangui est relativement stabilisée grâce à la lucidité et au sang-froid de nos militaires dans une tâche extrêmement difficile qui vise à éviter des affrontements entre deux communautés".

 

DEUX OBJECTIFS ATTEINTS

 

Depuis le lancement de l'opération française Sangaris le 5 décembre dernier aux côtés de la force africaine Misca, deux objectifs sur trois ont été atteints, a estimé le ministre de la Défense: la pacification globale de la capitale, "c'est chose faite" et l'ouverture de la voie vers l'Ouest, qui est sur le point "d'être atteinte".

 

Le troisième objectif, la pacification de l'est du pays, peine pour l'heure à être atteint.

 

Quelque 2.000 soldats français sont actuellement déployés en Centrafrique aux côtés de 5.800 hommes de la force africaine Misca et de 700 soldats de la force européenne Eufor-RCA, qui compte 250 Français dans ses rangs.

 

Nommée en janvier, la présidente de transition Catherine Samba-Panza n'est pour l'heure pas encore parvenue à instaurer un dialogue entre les deux camps malgré ses appels à la réconciliation et au rétablissement du système judiciaire.

 

"Malheureusement elle est un peu isolée et essaie avec beaucoup de force de faire en sorte qu'un cessez-le-feu soit possible", a estimé Jean-Yves Le Drian qui a rencontré la présidente lundi.

 

L'"initiative de réconciliation" proposée récemment par des chefs des Etats de la région pour aboutir à un cessez-le-feu puis entamer un processus politique constitue un espoir, a ajouté le ministre.

 

"Cette rencontre devrait avoir lieu à Brazzaville (République du Congo) avant la fin du mois de juillet. Le gouvernement français porte beaucoup d'espoir sur cette réunion qui devrait permettre d'aboutir à une situation plus pacifique".

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories