Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 juillet 2014 5 04 /07 /juillet /2014 11:30
Détection d’Explosifs : une Nanopuce 3000 fois plus Sensible qu’un Chien

 

03.07.2014 Dr. Sivan Cohen-Wiesenfeld - Israel Valley

 

Une équipe de chercheurs de l’Ecole de Chimie de l’Université de Tel-Aviv, en collaboration avec la société Tracense de nanotechnologie et sous la direction du Prof. Fernando Patolsky, a mis au point une puce électronique équipée d’une multitude de nano-capteurs capable de détecter à distance d’infimes molécules d’explosifs dispersées dans l’air, avec une sensibilité des milliers de fois supérieure à celles du nez d’un chien. La nouvelle technologie, qui éveille déjà un intérêt considérable dans les milieux de la sécurité civile et militaire en Israël et dans le monde, a été publiée dans la prestigieuse revue Nature Communication.

 

Selon le Prof. Patolsky, les détecteurs existant actuellement pour identifier les explosifs sont coûteux et encombrants. De plus, le processus de déchiffrement des résultats est long et nécessite le recours à des experts et à des laboratoires externes. Le nouveau détecteur, au contraire “est compact, peu coûteux, mobile, et permet une identification rapide, efficace et fiable des explosifs”.

 

Le détecteur mis au point par le Prof. Patolsky se compose d’une puce équipée de milliards de nano-fibres en silicium, formant un dispositif électrique extrêmement sensible, recouvert d’une couche de 144 récepteurs chimiques. Lorsqu’une molécule d’explosif vient en contact avec ces récepteurs, elle se fixe à eux et réagit à chacun d’eux simultanément. Le détecteur effectue alors une analyse mathématique en temps réel de la réponse de la matière aux différents récepteurs, avec une rapidité, une efficacité et une fiabilité sans concurrence, ont affirmé les chercheurs.

 

Le dispositif est directement inspiré de notre système olfactif, explique le professeur Patolsky. “Notre détecteur est en fait un nez artificiel adapté aux molécules d’explosifs, environ 3000 fois plus sensible que le nez d’un chien. Généralement, plus un détecteur est sensible moins il est sélectif; mais nos récepteurs peuvent distinguer une concentration moléculaire dans l’air de l’ordre d’un par quadrillion (un million de trillions). Cela signifie que notre détecteur peut reconnaître à distance des quantités minuscules de molécules que les autres détecteurs ne peuvent pas identifier”. Le dispositif, encore au stade de prototype, est de la taille d’un ordinateur portable. Mais le Prof. Patolsky annonce que son équipe travaille déjà à la construction d’un système encore plus mobile, de la taille d’un iPhone.

 

Le nouveau détecteur est basé sur un dispositif développé par le professeur Patoslky et son équipe il y a 3 ans, pour identifier des substances utilisée pour la guerre biologique et chimique. La société Tracense, partenaire de l’Université de Tel-Aviv, a investi des millions de dollars dans le développement du prototype, qui est déjà étudié et testé par les forces de sécurité israéliennes, y compris le Shin Beth (Services de sécurité intérieure israéliens).

 

Selon le professeur Patolsky, le détecteur pourra à l’avenir être utilisé par les forces opérationnelles. “Il pourrait même fonctionner sur les véhicules aériens sans pilote, (drones)”. “Un laboratoire qui fabrique des explosifs produit des molécules de T.N.T. dispersées dans l’air ; un drone équipé d’un détecteur peut donc aspirer l’air au-dessus du bâtiment suspecté et identifier les explosifs”.

 

Le nouveau détecteur pourra même être utilisé dans les aéroports, à l’entrée des centres commerciaux, dans les gares et autres lieux publics en remplacement des systèmes de sécurité existants, moins précis. En effet, la plupart des systèmes de sécurité actuellement en usage dans les aéroports utilisent la technique de spectrométrie de mobilité ionique pour identifier les molécules dans l’air en mesurant leur vitesse de passage à travers le champ électrique. Ce procédé, pas toujours fiable, ne peut détecter que quelques molécules par milliard. La nouvelle nanopuce est un million de fois plus efficace que les technologies actuelles.

 

En outre, le professeur Patolsky et son équipe mettent au point également des détecteurs pour d’autres usages civils. “Sur la base de la technologie de ce prototype, nous développons également des capteurs pour d’autres usages civils, par exemple, des détecteurs de stupéfiants.”

 

Source

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • News review for Industry - European Defence Agency
    source European Defence Agency If you want to subscribe to the News Review, or if you want to stop receiving the News review: News4Ind@eda.europa.eu News of the News EDA Study on the Impact of REACH & CLP European Chemical Regulations on the Defence Sector:...
  • Chronique culturelle - 13 Février 2017
    13 février 1960 explosion de la première bombe atomique française 13.02.2017 source JFP 13 février 1692 : massacre du clan Mac Donald dans la Glencoe (Ecosse).Le protestant Guillaume d’Orange ayant mis en fuite le catholique Jacques II, les chefs de clans...
  • Le PGHM et le GAM s’entraînent ensemble au secours en montagne
    Equipement de passage en neige - photo GAM Armée de Terre 07.02.2016 source 27e BIM Le lundi 13 février 2017 se déroulera un entraînement conjoint entre le peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM) et le groupement d’aguerrissement montagne (GAM)...
  • ITW SDBR : général Vincent Desportes, Professeur des Universités associé à Sciences Po Paris, Ancien directeur de l’Ecole de Guerre
    23.01.2017 par Alain Establier - SECURITY DEFENSE Business Review N°164 SDBR : Quel regard portez-vous sur la Défense de la France ? Vincent Desportes* : A l'issue de cette mandature, nous voyons un empilement d'actions réactives, à vocations plus politiciennes...
  • Chronique culturelle 9 Janvier
    Hussards du régiment de Bercheny en 1776 09.01.2017 source JFP 9 janvier 1778 : mort du créateur des régiments de Hussards (Luzancy – près de Meaux). Emigré hongrois et excellent capitaine au service de la France, Ladislas Ignace de Bercheny , obtient...
  • Chronique culturelle 04 Jan.
    Insigne général des Troupes de Forteresse de la Ligne Maginot 04.01.2016 source JFP 4 janvier 1894 : signature de l’alliance franco-russe. Préparée par de nombreuses activités bilatérales dans les années précédentes, une convention militaire secrète est...
  • Chronique culturelle 03 Jan.
    Napoléon en Egypte par Jean-Léon Gérome 03.01.2017 source JFP 3 janvier : Sainte Geneviève, patronne de la gendarmerie. Issue de la noblesse gallo-romaine du IVe siècle, elle convainc les habitants de Lutèce de ne pas livrer leur ville à Attila, roi des...
  • Au Levant, contre Daech avec les Forces Spéciales
    photo Thomas Goisque www.thomasgoisque-photo.com Depuis plus de deux ans, les hommes du C.O.S (Commandement des Opérations Spéciales) sont déployés au Levant et mènent, en toute discrétion, des opérations contre l’Etat islamisque.Au nord de l’Irak, ils...
  • Les blessés en Opérations extérieures ne prennent pas de vacances !
    Source CTSA Pendant la période des fêtes de fin d'années, le nombre de donneurs diminue dangereusement. Le site de Clamart du Centre de transfusion sanguine des armées (CTSA) invite fortement les donneurs des communes proches à profiter des vacances de...
  • Interview SDBR de Gaël-Georges Moullec, Historien
    photo SDBR 20.12.2016 par Alain Establier - « SECURITY DEFENSE Business Review » n°162 SDBR: Comment va la Russie aujourd’hui? Gaël-Georges Moullec * : Il n’y a plus d’ascenseur social dans la Russie d’aujourd’hui, ce qui est un problème moins connu,...

Categories