Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 octobre 2013 3 16 /10 /octobre /2013 06:55
"Des défis difficiles" dès 2014 pour mettre en place la LPM (Chef d'état-major)

15/10 LesEchos.fr (AFP)

 

La mise en oeuvre de la Loi de programmation militaire (LPM) "nécessitera de relever des défis difficiles" dès 2014 et devrait se traduire par des "réductions temporaires de capacités", selon le chef d'état-major des armées (CEMA), l'amiral Edouard Guillaud.

 

Devant la Commission de la défense de l'Assemblée nationale, l'amiral Guillaud a souligné début octobre la "cohérence" du projet de LPM (2014-2019) qui traduit "la volonté de conserver des capacités aussi complètes que possibles", malgré les contraintes budgétaires.

 

"Cette cohérence est un point de satisfaction, mais elle ne préjuge pas des défis importants que nous aurons à relever", a-t-il déclaré, selon le compte-rendu de son audition mis en ligne mardi sur le site de l'Assemblée. La mise en oeuvre de la LPM sera, selon lui, "exigeante et nécessitera de relever des défis difficiles dès l'exécution de la loi de finances pour 2014".

 

La LPM doit être examinée lundi 21 octobre au Sénat, avant d'être présentée à l'Assemblée.

 

Avec 183,9 milliards d'euros de crédits affectés à la défense sur la période 2014-2019, la LPM traduit "un engagement fort de l'Etat" pour préserver un système de défense crédible, a affirmé l'amiral Guillaud.

 

Evoquant les crédits d'équipement, maintenus "à 16,1 milliards d'euros annuels en moyenne", il a toutefois souligné que de nombreux programmes seront touchés par des reports, des cadences de livraison revues à la baisse. "Nous nous trouvons donc en situation d'équilibre instable avec très vraisemblablement - ne nous leurrons pas - la perspective de réductions temporaires de capacités", a-t-il fait valoir, évoquant l'un de ses "principaux sujets de préoccupation".

 

Autre motif d'inquiétude, la réduction des effectifs, avec la suppression de 34.000 postes entre 2014 et 2019, et de la masse salariale constituent "un défi pour le ministère de la Défense et donc pour les armées", a fait valoir l'amiral Guillaud.

 

Il est, selon lui, essentiel que les ressources programmées soit garanties dans leur intégralité sur la durée de la LPM.

 

Au total, a-t-il conclu, la Loi de programmation et le projet de budget défense pour 2014 "reflètent le meilleur compromis possible, au regard de la situation économique et financière actuelle. Cette nouvelle LPM sera néanmoins particulièrement complexe à mettre en oeuvre, et ce dès l'année prochaine"

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories