Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 octobre 2013 3 16 /10 /octobre /2013 06:35
L'armée envisage d'acquérir le THAAD pour renforcer sa capacité de défense antimissile

SEOUL, 15 oct. (Yonhap)

 

L'armée envisage d'acquérir le système de défense antimissile à haute altitude THAAD (Terminal High Altitude Area Defense) pour renforcer la capacité d'interception de son système KAMD (Korea’s Air and Missile Defense), a fait savoir ce mardi une source militaire, écartant la possibilité d’achat de missiles SM-3 (Standard Missile) pour les installer sur des destroyers Aegis.

«Nous envisageons d'établir un système de défense antimissile multicouches mais le SM-3 ne fait pas l'objet d’un examen», a déclaré la source sous couvert d'anonymat.

Dans un rapport soumis hier au député du Parti Saenuri, Yoo Seong-min, le ministère de la Défense a déclaré que «le missile SM-3 et les intercepteurs basés à terre (GBI : Ground-Based Interceptor) sont des systèmes d'interception de la phase intermédiaire et capables d'intercepter des missiles dans l'espace exo-atmosphérique alors que les THAAD et PAC-3 (Patriot Advanced Capability) sont des systèmes destinés à intercepter des missiles dans les couches haute et basse de la phase terminale qui se diffèrent des SM-3 et GBI en termes d'interopérabilité et de performance».

Selon le rapport du ministère, le système THAAD est plus adapté au système de défense antimissile de couche basse de la phase terminale KAMD que l’armée coréenne vise à construire que le SM-3. Le système de défense antimissile compte trois phases : phase ascendante, phase intermédiaire et phase terminale.

Séoul cherche à améliorer son système de défense antimissile à celui de PAC-3 en innovant l'actuel PAC-2 mais la capacité d'interception du système PAC-3 a été remise en question au sein de l'armée.

«L'altitude d'interception du système PAC-3 est inférieure à 30 km, ce qui permet une seule chance d'intercepter des missiles et pourrait engendrer des dégâts en cas d'interception de missiles portant une ogive nucléaire ou des armes chimiques», a expliqué un officiel de l'armée. «Concernant le système THAAD, comme son altitude d'interception se situe entre 40 et 150 km, il est possible de profiter de deux occasions d'interception en le déployant avec le système PAC-3 et de réduire les dégâts lors de l’interception de missiles dans la couche haute», a-t-il ajouté.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories