Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 octobre 2013 3 16 /10 /octobre /2013 11:35
Xuzhou, one of China's Type 054A frigates.

Xuzhou, one of China's Type 054A frigates.

 

15 octobre 2013 Portail des Sous-Marins

 

La Chine pourrait devoir sacrifier jusqu’à 40% de sa flotte pour essayer de couler un seul des porte-avions américains, comme l’USS Gerald R Ford, selon un article d’un journal russe.

 

La Chine dispose actuellement de plusieurs armes efficaces qui pourraient être utilisées contre un groupe d’escorte d’un porte-avions américain, comme les missiles balistiques anti-navires DF-21D et 12 destroyers lance-missiles. Les 2 destroyers Type 051C et les 6 Type 052C sont équipés de missiles anti-navires comme le YJ-83, C-805 et YJ-62. Ils constitueraient aussi une menace sérieuse pour un porte-avions américain dans la région Asie-Pacifique. De plus, la Chine a acheté 4 destroyers de la classe Sovremenny à la Russie, équipés de missiles anti-navires Moskit SSM P-270.

 

Outre le Liaoning, son premier porte-avions, la marine chinoise dispose aussi de 15 frégates Type 054A, équipées de missiles anti-aériens HQ-16 à lancement vertical. Tout en défendant la flotte chinoise contre les aéronefs basés sur les porte-avions américains, les frégates Type 054A peuvent aussi couler des navires ennemis grâce à leurs missiles anti-navires C-803.

 

Si un groupe de bataille américain devait pénétrer dans les eaux situées au large des côtes chinoises, la marine chinoise pourrait aussi envoyer ses 10 corvettes Type 056 et 40 embarcations lance-missiles pour mener un combat de type guérilla en mer contre l’US Navy, explique l’article. Tous ces navires peuvent lancer des missiles anti-navires comme le YJ-83 et le C-803 : l’US Navy pourrait perdre jusqu’à 10% de sa force dans la région si un de ses porte-avions devait être coulé.

 

Cependant, pour la marine chinoise, couler un porte-avions américain ne serait pas chose si facile. Selon le magazine américain Forbes, plusieurs méthodes ont été développées par l’US Navy pour défendre ses porte-avions contre des attaques chinoises. Alors que des drones aériens à long rayon d’action sont capables de détruire les sites de missiles chinois, des chasseurs F-35, d’une portée de 200 à 300 nautiques permettent aux bâtiments américains de combattre sans entrer dans les eaux chinoises.

 

Le journal russe estime que de 30 à 40% de toute la flotte navale chinoise pourrait être perdue pour seulement détruire un seul porte-avions américain. En même temps, le plus grand défi pour l’US Navy, dans un conflit éventuel avec la Chine, serait de déployer ses 11 porte-avions, ses 88 navires de surface, 55 Littoral Combat Ships et 31 navires d’assaut amphibie dans le Pacifique Ouest avec un faible préavis.

 

Référence : China Times (Taïwan)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories