Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 octobre 2013 1 14 /10 /octobre /2013 07:35
Le futur chef d’État-major sud-coréen veut pouvoir répondre à la menace nord-coréenne

L`amiral Choi Yoon-hee, le candidat au poste de chef d`état-major interarmées, lors de son audition de confirmation parlementaire (Yonhap)

 

12/10/2013 par Jacques N. Godbout – 45eNord.ca

 

L’amiral Choi Yoon-hee, candidat de la Présidente Park au poste de chef d’état-major interarmées, s’est engagé vendredi 11 octobre à accélérer les grands programmes d’armes du pays destinés à renforcer sa capacité de défense, notant que les ambitions balistiques et nucléaires de la Corée du Nord constituent la plus grande menace à la sécurité de la Corée du Sud, rapporte l’agence sud-coréenne Yonhap.

 

La présidente Park Geun-hye a choisi le mois dernier l’amiral Choi Yun-hee, 59 ans, pour diriger les forces sud-coréennes.

 

C’est la première fois qu’un commandant en chef de la marine nationale est désigné à ce poste.

 

Sa nomination doit maintenant être approuvée par le parlement sud-coréen.

 

«L’armée sud-coréenne doit accélérer la modernisation de son actuel système de défense antimissile et acquérir des satellites de surveillance pour établir le système KAMD (capacité antibalistique autonome) et un système de destruction préventive de missiles», a déclaré Choi lors de son audition de confirmation parlementaire, rapporte encore l’agence sud-coréenne.

 

La Corée du Nord aurait plus de 1.000 missiles de tout genre dont la plupart sont capables d’atteindre toute la Corée du Sud et d’autres capables de frapper des bases militaires japonaises et américaines.

 

Choi a par ailleurs promis de lancer des représailles contre toute provocation de la Corée du Nord.

 

La nomination de Choi intervient à un moment crucial alors que Washington se prépare à transférer à la Corée du Sud le contrôle opérationnel en temps de guerre (OPCON) en décembre 2015, ce qui changera la structure de commandement militaire.

 

A la suite du troisième essai nucléaire de Pyongyang et de ses rhétoriques belliqueuses, Séoul avait toutefois demandé à Washington de reporter le calendrier du transfert de l’OPCON.

 

Des consultations sont actuellement en cours entre les deux gouvernements pour parvenir à un accord sur une nouvelle date du transfert.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories