Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 octobre 2013 3 16 /10 /octobre /2013 16:45
Le génie militaire au Mali : être sapeur, un socle commun 4/4

03/10/2013 Sources : EMA Com

 

Pour la première fois, l’armée française expérimente sur un théâtre d’opérations une nouvelle façon de coordonner les moyens du génie militaire. Ce nouveau concept est basé sur un format OTAN et conçu sans considération de composante ou d’armée. L’idée est de rassembler l’ensemble des activités « génie », depuis l’appui direct au combat terrestre jusqu’à l’aide au stationnement d’une force interarmées. Dernier volet.

 

L’appui direct au combat au cœur de la mission

Aux ordres du capitaine Franckie, la section génie du DGAD a participé aux opérations ANACONDA 1 et 2 menées pendant la période électorale pour sécuriser le grand Gao en appui des forces de sécurité maliennes et de la MINUSMA. En ouverture d’itinéraire ou lors des fouilles, les sapeurs ont contribué au bon déroulement de la manœuvre permettant la reconnaissance d’éléments de la force Serval dans la zone et contribuant au sentiment de sécurité parmi la population. À plusieurs reprises, leur sens du terrain aura été bénéfique lors du franchissement des oueds, rendu difficile en cette saison des pluies.

 

Bombe artisanale

Au cours de l’opération GRIFFON, dans la région Est de Gao, et suite au renseignement collecté auprès de la population, les militaires français ont dû intervenir sur un engin explosif improvisé (EEI). Sur place, les sapeurs du DGAD ont d’abord effectué la vérification de non pollution de la zone avant d’identifier le dispositif artisanal. Après analyse, le chef de groupe a demandé l’intervention des éléments opérationnels de déminage (EOD) en alerte. L’équipe Weapon Intelligence Team (WIT) en a profité pour évaluer les capacités et les effets de l’engin explosif.

 

Fouille opérationnelle

Pour l’opération Centaure, le GTIA Désert a été renforcé d’une équipe de fouille opérationnelle spécialisée, une demi-équipe WIT et 2 binômes cynophiles. Ces spécialistes ont remarquablement complété le travail des sapeurs.

La montée en puissance de la PfOD de Gao aura mis en lumière l’intérêt du génie militaire.En mutualisant et en coordonnant leurs moyens, les sapeurs des trois composantes ont permis la mise en œuvre et l’amélioration du camp souhaité par le général Laurent Kolodziej, commandant la brigade Serval. Cela dans un seul but : permettre une bonne préparation des missions et une bonne remise en condition.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories