Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 novembre 2013 3 27 /11 /novembre /2013 08:45
Les armées françaises à la Une…

 

26 novembre, 2013 FOB

 

Télescopage des sujets oblige, les armées font bien involontairement la une des médias ces dernières heures : outre l’abandon du système Louvois désormais officialisé (sans que l’on sache encore par quoi il sera remplacé), la situation en Centrafrique et le format des armées sont au centre des discussions. Dans une interview au Figaro, Jean-Yves le Drian note fièrement « que la France a et gardera la première armée d’Europe y compris en effectifs. (…) En 2019, nous aurons 187.000 militaires alors que la Grande-Bretagne n’en aura que 145.000 et l’armée allemande moins aussi ».

 

A ce compte-là, et à l’aune du nombre de généraux en deuxième section, on peut même assurer que la France est une superpuissance à l’échelle mondiale.  Reste que mesurer l’efficacité d’un outil de défense en regardant par dessus l’épaule du voisin est à tout le moins bizarre. Quel intérêt de disposer de 20 ou 30.000 militaires de plus que Londres si la France reste, in fine, incapable de déplacer seule un corps expéditionnaire de seulement 5000 hommes de France vers le Mali. Autre exemple emprunté à l’actualité d’Outre-Manche, où la Royal Air Force a reçu ces jours ci son premier RC-135 « Rivet Joint ». Elle disposera à terme de trois de ces avions conçus pour la mission de renseignement électronique tandis que la France doit se contenter dans le même temps de deux vénérables Transall Gabriel aux capacités très inférieures. Alors même que le renseignement d’origine électromagnétique occupe une place centrale dans toutes les opérations aériennes.

 

La situation en Centrafrique est le troisième sujet d’actualité ce soir. A l’issue d’une rencontre avec le ministre français des affaires étrangères, le premier ministre centrafricain a évoqué l’envoi prochain par la France de 800 militaires dans son pays, en complément des 410 hommes déjà présents. Si l’information n’est pas confirmée par le ministre de la Défense, c’est qu’il s’agit de respecter les formes et d’attendre qu’une résolution de l’ONU mandate en bonne et due forme la Mission internationale de soutien à la Centrafrique (MISCA) pour rétablit l’ordre dans le pays. Cette étape franchie, la France pourra apporter son soutien à la MISCA, c’est à dire qu’elle fera le boulot.

 

Mais quel boulot ? Encore plus que le Mali, la Centrafrique se caractérise par des frontières artificielles, une hétérogénéité de peuplement et une instabilité chronique. Un peu plus grande que la France, la Centrafrique a également été la victime ces dernières années d’une déstabilisation contagieuse venue du Soudan. Jusqu’à finalement tomber comme un fruit mûr, en décembre 2012, sous les poussées d’à peine 200 ou 300 coupeurs de route. On imagine bien que ces 300 bandits de grand chemin se débanderont à la vitesse grand V quand les troupes françaises se déploieront à la mi-décembre. Mais après ?

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories