Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 novembre 2013 2 12 /11 /novembre /2013 12:30
Nucléaire iranien: Paris bloque l’accord international

 

 

MOSCOU, 11 novembre - RIA Novosti

 

Réunis à Genève, les six médiateurs internationaux et l'Iran n’ont pas trouvé de compromis sur le programme nucléaire de la République islamique, écrit lundi 11 novembre le quotidien Nezavissimaïa gazeta.

 

La France s'est opposée à la signature d’un accord, se disant préoccupée par les réserves d'uranium enrichi à 20% dans le pays et le réacteur de plutonium d'Arak. La prochaine étape des négociations se tiendra le 20 novembre et Israël fait l'impossible pour maintenir les sanctions économiques qui pèsent contre l'Iran.

 

La rencontre s'est déroulée au niveau des ministres des Affaires étrangères, à l'exception de la Chine représentée par un vice-ministre. Laurent Fabius, ministre français des Affaires étrangères, est celui à cause de qui les négociations n’ont mené à rien, selon une source occidentale anonyme. "Les Américains, l'UE et les Iraniens ont travaillé pendant des mois sur cette proposition et Fabius a voulu se donner de l'importance à une étape tardive des négociations", juge la source.

 

Le principal intéressé s’en défend : "Nous n'avons pas pu conclure d’accord parce qu'il y a encore des questions à traiter". Selon le New York Times, Fabius s’est opposé à l'accord car selon lui, il était insuffisant pour dompter l'Iran qui possède de l'uranium enrichi à 20% et dispose d'un réacteur à eau lourde à Arak.

 

Daryl Kimball, directeur exécutif d'Arms Control Association, estime qu'il est possible de remettre le sort de l'usine d'Arak à plus tard car une année sera nécessaire pour que le réacteur puisse produire du plutonium et une année encore pour obtenir une quantité suffisante à la fabrication de la bombe.

 

La situation inquiète particulièrement Israël mais aussi l'Occident : l'Iran n'a aucun besoin industriel en plutonium et cette production laisse donc planer un grand doute sur la nature pacifique du programme nucléaire iranien. Téhéran rétorque que l'eau lourde est une source supplémentaire d'énergie pacifique. Le secrétaire d'Etat américain John Kerry, qui avait promis à Israël de prendre en compte tous ses problèmes, a déclaré à la conférence de presse finale que les restrictions concernant le réacteur d'Arak devaient figurer dans l'accord initial. Le fait est qu'il est très difficile de stopper un tel réacteur par la force militaire car la pollution radioactive de l'environnement serait inévitable. Si l'an prochain le réacteur était prêt, le rapport de forces pencherait sérieusement en faveur de l'Iran pendant les négociations. Ce qu'il est préférable d'éviter selon les Occidentaux.

 

Toutefois, Kerry estime que cette rencontre n'a pas été inutile : "Nous avons réussi à progresser pour régler ces questions". Il pense qu'il sera possible de surmonter dans les semaines à venir les problèmes techniques évoqués pendant ces trois jours. "Nous travaillons activement pour surmonter la méfiance mutuelle entre les USA et l'Iran", a reconnu le secrétaire d'Etat.

 

Le ministre iranien des Affaires étrangères, Javad Zarif, ne semble pas être troublé par le fait que le document n'ait pas été signé : il aurait été surprenant de ne pas avoir de différends sur les détails. "C'était une bonne réunion. Je cherchais la volonté politique, la détermination, la volonté et la bonne foi pour terminer l'étape actuelle et passer à l'application de la première phase", a-t-il déclaré. La réunion de Genève était, selon lui, la "mise en place d'une base pour avancer". Il a ajouté que tous les interlocuteurs étaient sur la même longueur d'onde.

 

Le président iranien Hassan Rohani a également livré dimanche ses conclusions sur les négociations de Genève. Le droit d'enrichir de l'uranium est selon lui une "ligne rouge", a-t-il déclaré au Parlement iranien, assurant qu'il ne renoncerait pas à ce principe en dépit des menaces qui pourraient être proférées. Il a affirmé que la délégation iranienne avait agi "avec rationalité et tact" pendant les négociations de Genève, cite Reuters. Les négociations se poursuivront le 20 novembre à Genève.

 

Israël a déjà averti avant la reprise des négociations qu’il cherchera à persuader les congressistes américains du caractère inadmissible de la paix avec l'Iran.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Chronique culturelle 9 Janvier
    Hussards du régiment de Bercheny en 1776 09.01.2017 source JFP 9 janvier 1778 : mort du créateur des régiments de Hussards (Luzancy – près de Meaux). Emigré hongrois et excellent capitaine au service de la France, Ladislas Ignace de Bercheny , obtient...
  • Chronique culturelle 04 Jan.
    Insigne général des Troupes de Forteresse de la Ligne Maginot 04.01.2016 source JFP 4 janvier 1894 : signature de l’alliance franco-russe. Préparée par de nombreuses activités bilatérales dans les années précédentes, une convention militaire secrète est...
  • Chronique culturelle 03 Jan.
    Napoléon en Egypte par Jean-Léon Gérome 03.01.2017 source JFP 3 janvier : Sainte Geneviève, patronne de la gendarmerie. Issue de la noblesse gallo-romaine du IVe siècle, elle convainc les habitants de Lutèce de ne pas livrer leur ville à Attila, roi des...
  • Au Levant, contre Daech avec les Forces Spéciales
    photo Thomas Goisque www.thomasgoisque-photo.com Depuis plus de deux ans, les hommes du C.O.S (Commandement des Opérations Spéciales) sont déployés au Levant et mènent, en toute discrétion, des opérations contre l’Etat islamisque.Au nord de l’Irak, ils...
  • Les blessés en Opérations extérieures ne prennent pas de vacances !
    Source CTSA Pendant la période des fêtes de fin d'années, le nombre de donneurs diminue dangereusement. Le site de Clamart du Centre de transfusion sanguine des armées (CTSA) invite fortement les donneurs des communes proches à profiter des vacances de...
  • Interview SDBR de Gaël-Georges Moullec, Historien
    photo SDBR 20.12.2016 par Alain Establier - « SECURITY DEFENSE Business Review » n°162 SDBR: Comment va la Russie aujourd’hui? Gaël-Georges Moullec * : Il n’y a plus d’ascenseur social dans la Russie d’aujourd’hui, ce qui est un problème moins connu,...
  • Chronique culturelle - 16 Déc. 2016
    Regiment de la marine (1757) - Planche extraite des Troupes du roi, infanterie française et étrangère, 1757, tome 1. Musée Armée 16.12.2016 source JFP 16 décembre 1690 : création des compagnies franches de la Marine. Par ordonnance, 82 compagnies franches...
  • Externalisation de la Défense et de la Sécurité en France ? - 15 Décembre
    Le Comité directeur de l'ANAJ-IHEDN a le plaisir de vous inviter à la conférence : Vers une externalisation de la Défense et de la Sécurité en France ? Guillaume FARDE Maître de conférences à Sciences Po Paris, auteur de Externaliser la sécurité et la...
  • Chronique culturelle - 24 Nov.
    24 novembre 1977 : premier vol du Super Etendard de série 24.11.2016 source JFP 24 novembre 885 : début du siège de Paris par les Vikings. Très actifs durant le IXè siècle, les Vikings ont pris l’habitude de remonter les fleuves du Nord de la France pour...
  • Sortie en librairie le 21 novembre du livre LÉGIONNAIRE
    source MAREUIL EDITIONS Pour la première fois, un ancien officier de la Légion et un Légionnaire donnent la parole à 64 de leurs camarades. Pendant 2 ans, Victor Ferreira a rencontré près d’une centaine de Légionnaires à travers le monde en leur posant...

Categories