Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 novembre 2013 6 16 /11 /novembre /2013 12:20
Salon AUSA 2013 - by SITTA

15/11/2013 SITTA

 

Le salon AUSA 2013 s’est tenu au Convention Center situé au cœur de Washington. La réduction des budgets alloués à l’industrie de défense s’est à nouveau fait sentir, notamment au travers de la diminution du nombre de matériels nouveaux exposés. Ce phénomène semble avoir touché plus particulièrement les engins blindés. Ce salon demeure malgré tout un évènement majeur en raison des innovations technologiques qui y sont présentées. Les drones terrestres (Unnammed Ground Vehicle) étaient notamment nombreux. La participation d’Israël, du Royaume-Uni, de la Norvège, de l’Allemagne, de la France, de l’Italie, de la Turquie, du Canada, de l’Australie, de la Corée du sud,  de la Pologne, de la république tchèque, etc. …. illustre la vitalité de ce salon d’armement et témoigne de sa notoriété.

 

Phantom Badger  (Boeing – Etats-Unis)

La firme Boeing présentait le Phantom Badger, véhicule 4x4 conçu pour les forces spéciales américaines pour un transport en soute dans le convertible V 22 Osprey.

 

Phantom Badger (Etats-Unis)

Cet engin est équipé d’un moteur turbo-diesel et d’un châssis tubulaire. Sa vitesse est de 125 km/h sur route et de 95 km/h en tout terrain et sa capacité d’emport est de 1587 kg. Il mesure 4,57 mètres de long, 1,52 mètre de large et 1,52 mètre de haut. Le Phantom Badger peut être aérotransporté par V 22 Osprey, Hercules C 130 ou CH 47.

 L’arrière du véhicule est modulable. L’engin peut être utilisé pour le transport de matériel ou équipé d’une arme collective. Dans cette dernière configuration, la superstructure tubulaire est surélevée et dotée d’une circulaire sur laquelle vient s’adapter une mitrailleuse de type M 2 HB ou lance grenades de type MK 19 Mod 3.

.

MADSS (Northtrop Grumman – Etats-Unis)

Le MADSS (Mobile Armed Dismount Support System) est également un UGV. Basé sur le CaMEL (Carry_all Mechanized Equipment Landrover), il est produit par Northrop Grumman.  Ce drone terrestre est équipé d’un moteur hybride diesel/électrique et d’un train de roulement à trois essieux. Sa vitesse est de 8 km/h et son autonomie d’une vingtaine d’heures. Il peut gravir une pente de 40 % et franchir un dévers de 30 %.

Il est particulièrement bien adapté aux missions répétitives de surveillance. Il peut aussi être utilisé pour des opérations aéromobiles (possibilité de le transporter sous élingue avec un UH 60 et en soute dans un CH 47 par exemple). Le MADSS était présenté armé du canon LW 30 mm M 230, de la firme américaine ATK.

MADSS (Etats-Unis)

.

 MUTT drone terrestre (General Dynamics-Etats-Unis)

L’Américain General Dynamics présentait le MUTT, nouvel UGV (Unmaned Ground Vehicle), de type « mule ».

Malgré un encombrement réduit, ce drone terrestre transporte 150 Kg d’équipement. Sa vitesse maximale est de 12 km/h et son autonomie de 16 heures. C’est un engin discret : sa signature acoustique est faible (60 dB à 7 mètres). Le MUTT peut être piloté à distance ou programmé pour suivre, de façon autonome, le groupe de combattants auquel il est attaché. Il peut également être dirigé par guidage GPS sur demande de l’utilisateur.

Quoi-qu’initialement conçu pour soulager le combattant du port de son équipement, le MUTT peut également être équipé d’un bloc de surveillance pour opérer des missions de contrôle de zones.

MUTT (États-Unis)

Specter TR Tri FOV (Elcan-Canada) 

Le canadien Elcan, qui développe régulièrement des optiques innovantes comme l’Elcan DR,présentait la lunette Specter TR Tri FOV. La particularité de cette optique réside dans la présence d’une molette, placée sur l’un des côtés de l’appareil, qui permet de sélectionner le grossissement de la lunette de visée : X 1 (très courte portée), X 3 (courte portée) et X 9 (moyenne portée).

Specter TR Tri FOV (Canada)

Le module optique mesure 264 mm de long pour un poids total de seulement 829 grammes. La lunette comprend un réticule et un point rouge pour une prise de visée plus rapide. Cette lunette peut être montée sur une large gamme d’armes comme le M16, le SA 80, le Steyr AUG, le HK 416, la M 249, la M240 ou le HK 417.

Specter TR Tri FOV (Canada)

.

DD M4 ISR 300 AAC (Daniel Defence-Etats-Unis) 

La firme américaine Daniel Défense présentait le fusil d’assaut DD M 4 ISR 300 AAC chambré pour la munition 300 AAC. Cette munition est développée par AAC. Ses performances, notamment en version subsonique, semblent faire l’unanimité autour d’elle et lui promettre un bel avenir commercial. Son niveau sonore (avec modérateur de son adapté)  correspond à celui d’un HK MP5 SD en 9 x 19 mm ! Avec une létalité et une portée toutefois très supérieure.

DD M4 ISR 300 AAC (Etats-Unis)

L’arme est équipée d’une crosse rétractable de type Magpul MOE ; la partie basse (Lower) est une version standard d’AR 15. L’emploi de la munition 300 AAC ne nécessite pas un puits de chargeur spécifique. Le système de visée est composé d’une lunette Aimpoint ML 3 montée sur rail picatinny et d’organes de visée mécanique de secours. Le fut de l’arme, MFR (Modular Floating Rail) est de type flottant avec de petits rails fixés à son extrémité pour le montage d’accessoires : lampe tactique, pointeur laser, dazzler, etc…

Le canon de 262 mm intègre un modérateur de son, l’ensemble mesurant alors 410 mm. L’arme pèse 3,44 Kg et mesure (crosse rétractée) 794 mm.

DD M4 ISR 300 AAC (Etats-Unis)

.

KMW IWS 35 (KMW-Allemagne) 

La KMW IWS 35 est une tourelle téléopérée compacte, armée de lance-grenades Wegmann de 40 mm et d’un canon BUSH III de calibre 35 mm, produit par ATK. Ce canon de 313 Kg tire des munitions Oerlinkon en semi-automatique, en automatique ou par rafales. Sa cadence de tir est de 200 coups par minute.

KMW IWS 35 (Allemagne)

La KMW IWS 35 est également armée de la mitrailleuse Bushmaster 0.50 de calibre 12,7 x 99 mm de la firme ATK. Cette mitrailleuse de 34,4 Kg, équipée  d’un limiteur de rafale, tire à une cadence de 400/500 coups par minute toute la gamme de munitions 12,7 x 99 mm, y compris les munitions SLAP (Saboted Light Armor Penetrator).

La mitrailleuse Bushmaster dispose d’un débattement en site qui lui permet de traiter des cibles élevées (notamment pour le combat urbain).

KMW IWS 35 (Allemagne)

.

Troy M7 A1 (Troy - États-Unis)

Le Troy m 7 A1  Personnal Defense Weapon   (PDW) est une arme produite par la firme Troy specialisé dans la production d'armes, mais aussi de pièces détachés ou de kit pour modernisé une arme. Le Troy M 7 A1 est une arme destinée a être utilisé pour les personnels ne nécessitant pas de fusil d'assaut standard comme les équipages de blindés ou d’hélicoptères, les personnels qui se trouvent en deuxième ligne ou l'encombrement réduit de l'arme offre un avantage indéniable.

Troy M 7 A1 (Etats-Unis)

Le Troy M 7 A1  dispose d’un canon court (7,5 "), terminé par un cache flamme permettant le montage rapide d'un modérateur de son. La crosse rétractable limite au maximum la longueur de l'arme. Le dessus de la boite de culasse est pourvu d’un rail de fixation de type picatinny pour le montage de systèmes de visée (Sur l'image l'arme est pourvu d'un système de visée mécanique rabattable). Le fut dispose d'un système de fixation pour rails picatinny. La version présenté est chambré pour la munition 5,56 x 45 mm, mais l'arme est aussi disponible en 6,8 Remington.Les organes de commandes sont de type ambidextre.

En raison de sa faible longueur l’arme et de sa puissance de feu, elle peut être utilisée par les gardes du corps.  

Troy M 7 A1 (Etats-Unis)

.

PROBOT drone terrestre (Roboteam-Israel)

Comme le MUTT, le PROBOT est un drone terrestre de type « mule ». Il est produit par l’Israélien Roboteam qui présentait, par ailleurs, de nombreux autres matériels. Sa vitesse est de 12 km/h et son autonomie varie entre 6 et 12 heures.  

Ses capacités d’emport sont importantes (275 Kg d’équipements) quoique ses dimensions soient relativement réduites (1066 mm x 762 mm x 432 mm). Le PROBOT est doté d’un équipement optronique permettant une vision de jour comme de nuit, sur 360°.

Ce drone peut transporter des blessés ou embarquer des capteurs de surveillance.

Probot (Israël)

.

TrackingPoint  XactSystem (Trackingpoint-Etats-Unis)

Le système TrackingPoint XactSystem a été développé par la firme américaine Trackingpoint.Il s’agit d’une conduite de tir pour fusil de tireur d’élite, à la fois simple et  précise.

TrackingPoint XactSystem (États-Unis)

Le TrackingPoint XactSystem comporte :

-       une optique à grossissement variable x 6 à x 35,

-       un télémètre laser,

-       un ordinateur balistique,

-       un enregistreur audio/vidéo,

-       un compas,

-       une liaison WI-FI,

-       une batterie,

-       capteurs vent et pression.

Cette conduite de tir permet d’atteindre une cible mobile à 10 km/h. Elle est montée sur le fusil Remington M 2010 adopté par l’armée américaine (voir photographie).

TrackingPoint XactSystem (États-Unis)

.

NG FCS (General Dynamics-Etats-Unis)

La NG FCS est une conduite de tir pour lance-grenades (de type Mk 19 Mod 3ou MK 47 Mod 0) auxquels elle accroit le niveau de précision et recuit la consommation en munitions. Elle permet également de tirer des munitions « airburst », conçues pour toucher des cibles protégées par un mur ou une tranchée.

NG FCS (États-Unis)

Elle est constituée :

-       d’un écran couleur,

-       d’un calculateur balistique,

-       d’un optique jour,

-       d’une caméra thermique,

-       d’un télémètre laser,

-       d’une batterie.

La NG FCS est équipée d’un calculateur balistique qui, prenant en compte la courbe balistique des grenades, les paramètres extérieurs (température de l’air, pression atmosphérique etc…), permet d’optimiser la visée.

NG FCS (États-Unis)

.

IMI M 339 (IMI-Israël)

La munition IMI M 339 est un obus pour char de combat de 120 mm, de type HE-MP-T (High Explosive-Multi Purpose-Tracer). Elle est compatible avec les canons OTAN, L 44 et L 55.

Cette munition est optimisée pour le combat urbain : elle permet de percer 200 mm de béton renforcé.Son emploi ne nécessite pas de modification en tourelle.

Elle dispose de 3 modes de fonctionnement :

-       - Super Quick.

-       - Delayed Impact.

-       - Airburst.

IMI M 339 (Israël)

MX-RSTA (L3 Electronics- Etats-Unis)

Le MX-RSTA est un bloc optronique monté sur véhicule de combat  ou sur mat hydraulique. Il est utilisé pour la surveillance de zones, l’acquisition de cibles, les missions de reconnaissance etc.… Il est conçu pour résister aux vibrations et aux chocs. Il est, par ailleurs, étanche. Il peut être couplé avec un GPS (Global Position System), un radar, un compas digital, un ordinateur de bord, un enregistreur de données, un système de cartographie.

MX-RSTA (États-Unis)

Le MX-RSTA comprend :

-       une caméra thermique fonctionnant sur la gamme de fréquence 3-5 µm ;

-       une caméra couleur bas niveau de lumière CMOS ;

-       une caméra couleur bas niveau de lumière EMCCD ;

-       une caméra couleur CMOS ;

-       un spotter couleur CMOS ;

-       un télémètre laser « eyesafe », classe 1 ;

-       un pointeur laser « eyesafe », classe 1 ;

-       un pointeur laser longue distance, classe 3b.

Le module optronique opère une rotation sur 360° avec un débattement en site de +85° et -35°.

MX-RSTA (États-Unis)

.

Polaris MRZR 4 (Polaris-Etats-Unis)

L’Américain Polaris, spécialisé dans les ATV (All Terrain Vehicle), présentait le MRZR 4. Ce véhicule a été récemment adopté par l’USSOCOM car l’ensemble est facilement aérotransportable dans la soute d’un V 22 Osprey.

Doté d’un moteur de 88 CV et d’un châssis tubulaire, le MRZR 4 se déplace à une vitesse de 60 km/h. Sa capacité d’emport, de 680 kg, est portée à 1180 kg grâce à sa remorque à un essieu. Le MRZR 4 peut transporter 4 personnes (6 personnes avec des sièges arrière additionnels) dont le pilote et le chef de bord. Ses dimensions sont de 3,59 mètres de longueur, 1,52 mètre de largeur et 1,87 mètre de hauteur. 

Polaris MZRZ 4 (États-Unis)

L’engin peut être doté de supports latéraux sur les quels viennent se fixer des armes collectives de type M 240 ou M 249.

La firme Polaris présentait un pneu de nouvelle génération, le TerrainArmor, reconnaissable à ses alvéoles en matière synthétique couvrant la partie située entre la bande roulante et la jante. Ce type de pneus peut être percé sans pour autant immobiliser le véhicule.

TerrainArmor (États-Unis)

.

RPS 10 radar de détection pour protection active (RADA-Israel)

L’Israélien RADA présentait plusieurs systèmes de détection radar, parmi lesquels figurait le RPS 10, qui été conçu pour détecter et neutraliser la menace antichars.

Son intégration sur les engins blindés, s’opère sans difficulté particulière (notamment sur les engins équipés de « black box »). Selon la configuration de la tourelle, l’engin est équipé de 3 ou 4 RPS 10 couplés avec deux systèmes « Iron Fist ». Ces derniers détruisent les munitions en vol (roquette RPG ou missile). Le RPS 10 fonctionne sur la bande C, dans des conditions climatiques extrêmes (de -20°C à +65°C). Son encombrement est relativement faible (474x270x163 mm) et son poids de seulement 18 Kg.

RPS 10 (Israël)

.

JTAC LTD (Elbit System-Israel)

La firme Elbit Systems présentait le JTAC LTD, module optronique destiné à assurer la surveillance et la désignation d’objectifs. Ce système équipe l’armée américaine sous l’appellation AN/PEQ 19.

Ce module est léger (1,77 Kg) et peu encombrement (165 x 178 x 76 mm). Il dispose d’une voie jour X 5,5, d’un laser qui permet le marquage de cible (1064 nm) et d’un pointeur laser IR d’une puissance d’un watt. Il est doté d’une batterie autonome (B 5590 ou BB 2590), mais peut également se raccorder à une alimentation extérieure. Le système peut être utilisé à la main ou sur trépied pour des opérations de longues durées. Le rail picatinny monté sur le dessus de la carcasse permet le montage d’une lunette de vision nocturne à intensification de lumière ou thermique.

JTAC-LTD (Israël)

.

Detect (IEC- Etats-Unis)

La firme américaine IEC proposait un système complet de détection d’optique pointée (paire de jumelle, lunette de visée, etc...). Ce système détecte, sur 360°, la présence d’un tireur d’élite ou d’un observateur avancé dont il détermine instantanément la position exacte. Son bloc optronique permet d’identifier la nature de la menace afin de fournir une réponse adapté. Ce système peut être couplé avec une tourelle téléopérée. Du fait de son poids limité, il est possible de l’installer facilement sur un mat hydraulique sur un véhicule 4x4.

Detect (États-Unis)

Le système Detect peut être utilisé pour surveiller des zones civiles « sensibles » (centrales nucléaires, usines pétrochimiques, bâtiments officiels, etc.…) mais également des camps militaires, des bases maritimes, des zones frontalières, etc…

Detect (États-Unis)

.

ROSS (Seraphim Optronics Ltd - Israël)

La firme Seraphim  Optronics Ltd qui nous avait présenté le MUGI l'année dernière, présentait le capteur de surveillance ROSS.

Compact (10.2 x 6.5) et léger (4,53 Kg), ce système fonctionne de jour comme de nuit et balaye un champ de vision de 90°x 27°.

Ross (Israël)

La camera CCD, avec un grossissement X 12, permet d’identifier une présence humaine à 2200 mètres. Cette distance est ramenée à 1600 mètres avec une caméra thermique.

Le système ROSS est un système durci fonctionnant quelles que soient les conditions climatiques. Il est étanche et discret. Une alarme se déclenche dès qu’une cible potentielle est détectée dans son secteur de surveillance. Le ROSS peut être couplé avec d’autres capteurs (radar, sismique, acoustique). L’autonomie du système est de 58 heures.

Ross (Israël)

.

Skystar 300 (RT Aérostat – Israël)

RT Aérostat est spécialisée dans la production d’aérostats. Utilisés comme moyens de surveillance, leur coût de fonctionnement est inférieur à celui des drones bien que leurs missions soient globalement comparables. Ces aérostats ont été employés par l’armée israélienne en Afghanistan pour assurer la surveillance des camps. Ils sont également utilisés au Mexique, au Canada, en Afrique et en Russie.

Parmi les modèles présentés, figurait le Skystar 300 qui peut être utilisé :

-       à la reconnaissance et à l’acquisition de cibles ;

-       à la surveillance de zones ;

-       à la protection d’autorités ;

-       aux opérations de sauvetage ;

-       à la surveillance de manifestations ;

-       à la surveillance d’axes de circulation.

Le Skystar 300, permet la surveillance de jour comme de nuit à une altitude d’environ 330 mètres. La charge utile est de 35 kilogrammes. Il peut être équipé de systèmes de visée optique, de GPS, de senseurs, etc… Sa mise en œuvre et son utilisation ne présentent pas de difficultés particulières.

D’autres modèles plus légers peuvent être montés sur remorque ou sur véhicule.

Skystar 300 (Israël)

.

Module Laser Devices DBAL PL

Le module DBAL PLdont nous avions pu voir le prototype au salon Shotshow 2013. Il nous a était possible de voir la version de serie. Ce module est impressionnant par sa compacité et son faible poids, tout en étant capable d'avoir de nombreuses fonctions.

DBAL PL (Etats-Unis)

Il est destiné à être monté sous arme de poing ou sur pistolet mitrailleur à l’aide d’un rail Picatinny. Le module dispose d’un pointeur laser en mode IR, d’un pointeur laser en mode visible, d’un illuminateur en mode IR et d’une lampe tactique pouvant fonctionner en même temps.

DBAL PL (Etats-Unis)

.

Shrike VTOL (AV aerovironment-USA)

Le Shrike VTOL est un drone volant (Unmanned Aircraft Systems) de type quadri-rotor, doté d’équipements optiques, pesant environ 2,7 Kg. Son alimentation est assurée par une batterie cylindrique placée dans la carcasse centrale de l’UAS, ce qui lui confère une autonomie de 40 minutes. Sa portée est d’au maximum 5 kilomètres et son altitude de travail d’environ 150 mètres. C’est un engin discret et peu bruyant, dont le principal intérêt réside dans son décollage et atterrissage vertical.

Shrike VTOL (Etats-Unis)

.

Kit de modification UTM pour M 249 (UTM-Etats-Unis)

La firme UTMest le gagnant du contrat CCMCK (Close Combat Mission Capacité Kit) de l’armée américaine pour la formation aux M16 et M 4 ainsi que la mitrailleuse M 249.

La firme UTM propose différents kit de modification pour permettre à des armes de pouvoir tirer des munitions de type marquante. Sur le stand UTM était présenté le kit pour modifier la mitrailleuse M 249 (version américaine de la Minimi).

Le kit comprend une culasse spécifique, un transporteur spécifique, des munitions marquantes MMR (Man Marking Round) sur bandes emmaillonées. La composition marquante est non toxique et une durée de vie de 5 à 7 ans. La portée pratique est de 50mètres, l’arme fonctionne en automatique comme avec des munitions standard.

Kit et munitions UTM (Etats-Unis)

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Externalisation de la Défense et de la Sécurité en France ? - 15 Décembre
    Le Comité directeur de l'ANAJ-IHEDN a le plaisir de vous inviter à la conférence : Vers une externalisation de la Défense et de la Sécurité en France ? Guillaume FARDE Maître de conférences à Sciences Po Paris, auteur de Externaliser la sécurité et la...
  • Chronique culturelle - 24 Nov.
    24 novembre 1977 : premier vol du Super Etendard de série 24.11.2016 source JFP 24 novembre 885 : début du siège de Paris par les Vikings. Très actifs durant le IXè siècle, les Vikings ont pris l’habitude de remonter les fleuves du Nord de la France pour...
  • Sortie en librairie le 21 novembre du livre LÉGIONNAIRE
    source MAREUIL EDITIONS Pour la première fois, un ancien officier de la Légion et un Légionnaire donnent la parole à 64 de leurs camarades. Pendant 2 ans, Victor Ferreira a rencontré près d’une centaine de Légionnaires à travers le monde en leur posant...
  • Brazilian Navy H225M Naval Combat Configuration
    17 nov. 2016 Airbus Helicopters Helibras and Airbus Helicopters have opened a new chapter in the history of the H225M multirole utility helicopter with the official presentation of the first aircraft in naval combat configuration. More info Helibras and...
  • Chronique culturelle - 17 Nov.
    La Bataille du Pont d'Arcole - Horace Vernet 17.11.2016 source JFP 17 novembre 1794 : début de la bataille de la Sierra Negra (Espagne) « opposant les troupes des généraux de Pérignon et Dugommier à celles du général espagnol de Carvajal. Cette victoire...
  • Le CEAM présente le CEILDT - Centre d’Expertise et d’Instruction des Liaisons de Données Tactiques
    15 nov. 2016 CEAM Petit clip de présentation sur le Centre d’Expertise et d’Instruction des Liaisons de Données Tactiques (CEILDT). Petit clip de présentation sur le Centre d'Expertise et d'Instruction des Liaisons de Données Tactiques (CEILDT).
  • Audition de M. Marwan Lahoud, président du groupement des industries françaises aéronautiques et spatiales
    photo Aseemblée Nationale 9 novembre 2016 Commission de la défense nationale et des forces armées - Compte rendu n° 15 Présidence de Mme Patricia Adam, présidente — Audition, ouverte à la presse, de M. Marwan Lahoud, président du groupement des industries...
  • Chronique culturelle - 15 Nov.
    Jean Gabin, chef de char du Régiment Blindé de Fusiliers Marins 15.11.2016 source JFP 15 novembre 1315 : bataille de Morgarten (Suisse actuelle). Convoités à la fois par la Bavière et l'Autriche, les Cantons suisses (Uri, Schwytz et Unterwald) donnent...
  • Chammal : les artilleurs appuient les forces irakiennes
    10 nov. 2016 Ministère de la Défense Opération Chammal : les artilleurs de la Task Force Wagram appuient les forces irakiennes et participent à la sécurisation des zones conquises aux alentours de Mossoul. Opération Chammal : les artilleurs de la Task...
  • Chronique culturelle - 10 Nov.
    La bataille de Tolbiac, toile marouflée, Panthéon de Paris, France - Joseph Blanc (1846-1904) 10.11.2016 source JFP 10 novembre 496 : bataille de Tolbiac (Zulpich - Allemagne actuelle). Le roi Clovis écrase les Alamans près de l'actuelle ville de Cologne...

Categories