Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 décembre 2013 2 10 /12 /décembre /2013 17:40
11ème édition du salon aéronautique international « MAKS» (27 août au 1er sept 2013)


10/12/2013 SITTA

 

La nouvelle édition du salon MAKS s’est tenue sur le terrain de Zhukovskyi du 27 aout au 01 septembre 2013. Ce salon est le plus important évènement aéronautique russe. Organisé par Aviasalon, il a rassemblé un total de 256 aéronefs et plus de 350 000 visiteurs dont 70 000 professionnels.

 

Parmi les très nombreux matériels et aéronefs présentés lors de l’édition MAKS 2013, quelques nouveautés et points majeurs sont évoquées ci-dessous.

 

Il-76MD-90A (Aviastar) (Crédit SITTA)

 

Première pour l’Il-76MD-90A:

L’avion de transport Il-76MD-90A a été présenté pour la première fois lors de l’édition 2013. Il s’agit du remplaçant de l’Il-76 qui avait été produit à plus de 900 exemplaires. Le prototype a effectué son premier vol en septembre 2012. Bien que d’apparence similaire, l’Il-76MD-90Aa été entièrement modernisé. Les moteurs PS-90A-76sont plus puissants, mais surtout plus économes. De plus, ils répondent aux normes environnementales internationales. La structure de la voilure a également été allégée, ce qui permet une augmentation de la charge utile. Associé à la nouvelle motorisation, la masse maximale au décollage passe de 190 t à 210 t. Les modifications portent aussi sur l’avionique, avec entre autre, un cockpit moderne composé de 6 écrans multifonctions. Des versions dérivées sont également prévues, parmi lesquelles des avions ravitailleurs et les futurs appareils de détection aéroportée A-50U. Le marché l’Il-76MD-90A, au vu du nombre de commandes possibles, représente le contrat aéronautique de défense le plus important depuis la chute du bloc soviétique.

 

Le missile antiradar Kh-31PD :

La firme Raduga a profité de l’édition 2013 de MAKS pour présenter la totalité de sa gamme de missiles de dernière génération. Parmi eux, on relève le Kh-31PD, un missile antiradar. Bien que l’enveloppe extérieure soit identique à celle de son prédécesseur, le Kh-31P, Raduga a en réalité fait subir une évolution majeure à son missile. La famille des Kh-31 est, en fait, divisée en deux types, le missile antinavire Kh-31Aet la version Kh-31P, une version antiradiation. Sur ce dernier, le constructeur Raduga a modernisé l’ensemble de l’électronique et des commandes du missile. Le gain en masse et en volume permet un emport plus important de carburant, et donc une portée plus grande. Ce missile antiradar se distingue par une vitesse d’arrivée particulièrement élevée, de l’ordre de Mach 4. Afin de mieux résister aux contraintes, le corps du missile est en titane. Avec le Kh-31PD, Raduga vise le remplacement des Kh-31P, qui sont en service dans de nombreuses forces aériennes dans le monde.

Kh-31PD (Crédit SITTA)

 

Première sortie de la patrouille acrobatique chinoise Ba-Yi :

La patrouille acrobatique de l’armée populaire de Chine Ba-Yi a choisi le salon de Moscou pour présenter, pour la première fois à l’étranger, son programme. Cette patrouille opère depuis 2009 sur des chasseurs multi-rôles J-10S, version biplace du J-10. Cet appareil, en service dans l’armée de l’air et l’aéronavale de l’armée populaire de Chine, a été développé par la Chengdu Aircraft Corporation. Il est propulsé par un moteur russe AL-31. Lors de manœuvres serrées, le public a pu observer des fumigènes aux couleurs de l’arc en ciel. Elles ont ainsi apporté une touche colorée dans le ciel gris de Moscou.

J-10S de la patrouille chinoise BA-YI (CAC)  (Crédit SITTA)

 

Le premier MiG-35de série :

L’édition 2013 du salon MAKS, a été marquée par la première présentation au public du MiG-35de série. Dernier né des bureaux d’étude de la célèbre firme russe, le MiG-35appartient à la nouvelle famille des MiG-29 M/M2 K/KUB. Afin de réduire les coûts de développement, l’avionneur a fait le choix d’une cellule commune à tous ses appareils. Sur les versions monoplaces, la place arrière est remplacée par un réservoir de carburant supplémentaire. Le MiG-35 est la version la plus évoluée de la famille et selon les choix des clients, il peut être équipé du radar Zhuk-AE, radar à balayage électronique actif du constructeur russe Phazotron. L’appareil peut également être équipé de tuyères vectorielles qui permettent une manœuvrabilité extrême, utile lors des phases de combat aérien. L’appareil est équipé de contre-mesures modernes qui incluent des détecteurs de départ missile et des détecteurs laser. Cette version du Fulcrumest à ne pas confondre avec les anciens MiG-29. C’est, en effet, un chasseur moderne de dernière génération que propose MiG. Les forces russes seraient intéressées par l’acquisition de 24 appareils.

MiG-35 (RAC MiG) (Crédit SITTA)

 

Le radar latéral du PAK-FA :

La firme NIIPa profité du salon pour présenter le nouveau radar à balayage électronique actif latéral qui équipera le PAK-FA. Deux radars de ce type sont montés sur les flancs du fuselage du chasseur de cinquième génération russe. Ils complètent le radar NO-36 situé dans la pointe avant. Cet ajout de radar est une évolution majeure du système d’arme des avions de combat. Le PAK-FA devient ainsi le premier chasseur équipé de plusieurs radars bande X. Il permettrait ainsi, d’une part d’accroitre le domaine de détection et d’autre part, l’emploi de nouvelles tactiques, en particulier pour l’utilisation de missiles air-air électromagnétiques actifs. La technologie employée serait similaire à celle du radar NO-36. Les émetteurs récepteurs sont basés sur la technologie Arséniure de Gallium. Ce nouveau radar démontre la capacité de recherche et de développement innovatrice de NIIP. Ainsi, le système radar du PAK-FA, devrait se positionner comme l’un des plus performants.

Radar latéral du PAK-FA (Crédit SITTA) 

 

Nouvelle version du radar Zhuk-AE :

Phazotrona présenté pour la première fois son nouveau radar à balayage électronique actif, Zhuk-AE FGA35. Ce radar est une évolution du ZhuK AE FGA29, qui était proposé sur le prototype du MiG-35, initialement destiné à l’Inde dans le cadre du marché MMRCA. On remarque immédiatement des dimensions largement inférieures à celles de son prédécesseur ainsi que la position inclinée du plan de l’antenne. Comme la plupart des nouveaux radars à balayage électronique actif, l’adoption d’un plan incliné permet d’améliorer la furtivité de l’appareil. Ce type de radar permettrait d’utiliser simultanément des modes air-air et air-surface. Le système présenté est toujours en développement, la version Zhuk-AE FGA29 étant proche de la production de série. Phazotron, le premier radariste russe à avoir fabriqué un radar à balayage électronique actif pour chasseur, démontre une nouvelle fois sa capacité à innover.

Zhuk-AE FGA35  (Crédit SITTA) 

 

Le Su-30SM,frère jumeau du Su-30MKI:

Le Su-30SM, nouveau venu au salon MAKS 2013, a été présenté sur le parking et en vol par le constructeur Sukhoï. Cet appareil est en fait la version russe du Su-30MKI, jusque là seulement proposé à l’exportation.  Les forces aériennes russes ont réceptionné le Su-30SM au sein de l’escadron de formation de Lipetsk. Ce chasseur multirôle est le premier appareil russe en service équipé de tuyères vectorielles. Il devrait permettre aux forces aériennes d’acquérir l’expérience nécessaire pour les nouvelles générations de chasseur qui doivent entrer en service ces prochaines années. Cet appareil biplace est déjà en service en Inde, Algérie et Malaisie.

Su-30SM  (Crédit SITTA) 

 

Su-35, une impressionnante démonstration en vol :

Le Su-35, avec sa nouvelle livrée grise des forces aériennes russes a été présenté en exposition statique et en vol. Ce chasseur a effectué une démonstration aérienne de qualité avec des manœuvres spectaculaires, rendues possibles grâce aux tuyères vectorielles du puissant moteur 117S. Le Su-35 est en cours d’évaluation par les forces russes et devrait entrer prochainement en service. Il préfigure une nouvelle génération de chasseur qui devrait remplacer le Su-27vieillissant. Il est doté d’équipements modernes tel le radar Irbis, de commandes de vol électriques et d’une avionique similaire à celle proposée sur le PAK-FA. Egalement destiné à l’exportation via Rosoboronexport, une négociation portant sur l’acquisition par la Chine de 24 Su-35 serait sur le point d’aboutir.

Su-35  (Crédit SITTA) 

 

Première démonstration en vol du PAK-FA.

Déjà été présenté en vol lors de la précédente édition du salon, les pilotes n’avaient alors effectué que quelques passages au dessus du public. Cette année, Sergeï Bogdan, pilote d’essai du constructeur russe Sukhoï, a pour la première fois présenté au public une véritable démonstration aérienne du PAK-FA. Les spectateurs, dont des spécialistes du domaine aéronautique, ont été stupéfaits par les capacités de manœuvrabilité de ce chasseur de cinquième génération. Dernier né du consortium UAC, il est équipé d’une motorisation 117S avec tuyères vectorielles. De plus, deux gouvernes situées à l’avant des entrées d’air permettent, lors des manœuvres à basse vitesse, d’améliorer la stabilité. Trois prototypes du T-50, sur les quatre construits, ont été présentés en vol. Ce chasseur est un développement capital pour Sukhoï car il représente le futur appareil de combat des forces russes Il est également proposé à l’exportation sous l’appellation PMF.

PAK-FA  (Crédit SITTA)

 

Le nouveau système de défense aérienne Vityaz :

Après une présentation au président Poutine au mois de juin 2013 à Saint-Pétersbourg, le nouveau système de défense aérienne Vityaza été dévoilé à la presse spécialisée et au public lors du salon Maks 2013, sous la dénomination de combat S-350E.

Développé sous la houlette du groupe Almaz-Antey,le Vityaz entre dans le cercle restreint des systèmes sol-air de moyenne portée équipés de missiles à autodirecteur électromagnétique actif.

L’architecture du système est classique avec un poste de commandement 50K6E en charge de la gestion de deux batteries équipées chacune d’un radar multifonction 50N6E et de quatre lanceurs 50P6E portant chacun 12 missiles 9M96E2.

L’ensemble des menaces aériennes classiques ainsi que les missiles balistiques tactiques peuvent être traités par ce système dont la portée maximale est de 60 km et le plafond de 30 km. La capacité multi cibles du radar permet l’engagement simultané de 8 objectifs.

Vityaz  (Crédit SITTA) 

 

Le TOR-M2MK :

Déjà opérationnel en versions mobiles sur porteur chenillé GM-569 et châssis 6x6 MZKT6922, le système TOR-M2 vient d’être présenté dans une version transportable par semi-remorque ou camion plateau. Lors du salon MAKS 2011, une maquette de cette version avait été observée. Identifié sous la dénomination TOR-M2KM, cette évolution reprend l’intégralité des capacités de combat du système de base TOR-M2. La société Kupol du groupe Almaz-Antey, concepteur du système, a choisi le constructeur de véhicule indien TATA, avec sa version 8x8 3138C, pour la présentation grand public de son nouvel équipement. Une vente à l’export vers l’Inde est clairement envisagée. Outre le module de combat 9A331MK-1, Kupol présentait le poste de commandement 9S737MK et le système de rechargement 9T244 tous deux sur châssis TATA 6x6 2038C. Un simulateur d’entrainement des opérateurs sur châssis Kamaz 6350, utilisable pour l’ensemble de la famille TOR-M2, complétait l’exposition statique de la société Kupol.

TOR-M2MK   (Crédit SITTA)

 

Le prototype de radar Demonstrator de Radiofizika:

Sous la dénomination générique de « Demonstrator», la société Radiofizika présentait un prototype de radar dont la vocation est le suivi des objets spatiaux comme les fusées en phase ascendante ou les modules en phase de rentrée. Radiofisika, déjà très impliqué dans le développement des radars ABM (Anti Ballistic Missile), propose cette fois ci un modèle mobile de type bi statique composé de trois semi-remorques portant la partie émission, la partie réception et le système de traitement. Ce radar qui travaille dans la bande de fréquence P (225-390 MHz) permet une couverture de +/- 50° en azimut, 0 à 80° en élévation et une distance maximale de détection de 1 500 km.

Demonstrator (Radiofizika) (Crédit SITTA) 

 

Complexe 55Zh6ME et nouvelle station 55Zh6UME :

Acteur majeur de l’exposition statique des éditions précédentes, NNIIRT, réputé concepteur de radar de Nizhniy Novgorod, a une nouvelle fois retenu l’attention des professionnels et du public en présentant un nombre conséquent de matériels dont les plus remarquables étaient un complexe 55Zh6ME et une nouvelle station 55Zh6UME.

Exposé en partie au mois d’août 2012 lors du centenaire de l’armée de l’air Russe, le complexe 55Zh6ME était présenté cette fois-ci en configuration optimale avec, pour la première fois, la présence du radar bande S.

Ce complexe multi-véhicules, sur porteurs BAZ6909-015, se compose de trois radars à antennes actives, travaillant chacun dans une bande spécifique (bande VHF, bande L et bande S) et d’un poste de commandement chargé de la fusion des informations issues des radars et de l’identification des cibles. Il est destiné à la recherche, l’acquisition et la poursuite de cibles aériennes et balistiques.

 

Radar bande VHF 55Zh6-ME  (Crédit SITTA) 

Deux modes de travail sont disponibles : un mode circulaire adapté à la détection des cibles aériennes et un mode sectoriel particulièrement utilisé pour le suivi des engins balistiques. La distance maximale de détection annoncée dans ces deux modes est respectivement de 600 km et 1 800 km.

Ce complexe est particulièrement adapté comme capteur au profit des systèmes sol-air de longue portée dont la vocation est la lutte anti-aérienne et antibalistique.

La station 55Zh6UME reprend en partie la conception du complexe évoqué précédemment. Les différences majeures se situent au niveau de l’intégration, du nombre de bandes radar et du porteur. Le concept multi-véhicules, type automoteur, est abandonné pour privilégier un ensemble compact sur semi-remorque et seules les bandes VHF et L sont couvertes.

L’antenne active est composée de deux éléments disposés dos à dos. La partie bande VHF est directement inspirée du radar VHF du complexe 55Zh6ME précédent, alors que la partie bande L semble dérivée du radar Protivnik, présenté par NNIIRT voilà déjà plus de dix ans.

Le concept d’emploi de la station consiste en une phase de recherche de cible par la partie VHF suivie d’une phase de poursuite en bande L. La distance maximale de détection annoncée est de 600 km.

Ce système, dont la vocation est la détection et l’acquisition des cibles aériennes, trouvera des applications dans la surveillance aérienne générale et au sein des unités de défense aérienne comme détecteur de pistes à longue distance au profit de systèmes sol-air.

Radar bande VHF et bande L 55Zh6-UM  (Crédit SITTA)

 

Le Pantsir-S1 :

La société KBP de Toula présentait son système Pantsir-S1 et pour la première fois le poste de commandement associé. En exposition statique, le véhicule de combat était équipé de la dernière version du radar d’acquisition, caractérisé par une antenne double face.

Pantsir-S1  (Crédit SITTA)

Cette solution technique, déjà connue chez les concepteurs russes, présente l’avantage de doubler la cadence de renouvellement des informations radar, à qualité de détection identique. Dans le cas d’un système d’armes de courte portée comme le Pantsir-S1, c’est un avantage non négligeable qui se traduit par un temps de réaction réduit. Le poste de commandement consiste en un shelter équipé et installé sur un camion plateau Kamaz 6350. Il peut être positionné au niveau bataillon pour coordonner six systèmes Pantsir-S1 ou au niveau régimentaire pour coordonner trois bataillons. Il est équipé de l’ensemble des moyens de transmission et de trois postes opérateurs.

Il établit une carte de la situation à l’aide des informations des radars d’acquisition des Pantsir-S1 dont il a la charge et des informations extérieures. Après évaluation de la menace, il assigne les objectifs aux Pantsir-S1qu’il commande. En proposant aux unités Pantsir-S1un équipement spécifique dédié à la fonction de coordination des systèmes, la société KBP en renforce l’efficacité.

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Externalisation de la Défense et de la Sécurité en France ? - 15 Décembre
    Le Comité directeur de l'ANAJ-IHEDN a le plaisir de vous inviter à la conférence : Vers une externalisation de la Défense et de la Sécurité en France ? Guillaume FARDE Maître de conférences à Sciences Po Paris, auteur de Externaliser la sécurité et la...
  • Chronique culturelle - 24 Nov.
    24 novembre 1977 : premier vol du Super Etendard de série 24.11.2016 source JFP 24 novembre 885 : début du siège de Paris par les Vikings. Très actifs durant le IXè siècle, les Vikings ont pris l’habitude de remonter les fleuves du Nord de la France pour...
  • Sortie en librairie le 21 novembre du livre LÉGIONNAIRE
    source MAREUIL EDITIONS Pour la première fois, un ancien officier de la Légion et un Légionnaire donnent la parole à 64 de leurs camarades. Pendant 2 ans, Victor Ferreira a rencontré près d’une centaine de Légionnaires à travers le monde en leur posant...
  • Brazilian Navy H225M Naval Combat Configuration
    17 nov. 2016 Airbus Helicopters Helibras and Airbus Helicopters have opened a new chapter in the history of the H225M multirole utility helicopter with the official presentation of the first aircraft in naval combat configuration. More info Helibras and...
  • Chronique culturelle - 17 Nov.
    La Bataille du Pont d'Arcole - Horace Vernet 17.11.2016 source JFP 17 novembre 1794 : début de la bataille de la Sierra Negra (Espagne) « opposant les troupes des généraux de Pérignon et Dugommier à celles du général espagnol de Carvajal. Cette victoire...
  • Le CEAM présente le CEILDT - Centre d’Expertise et d’Instruction des Liaisons de Données Tactiques
    15 nov. 2016 CEAM Petit clip de présentation sur le Centre d’Expertise et d’Instruction des Liaisons de Données Tactiques (CEILDT). Petit clip de présentation sur le Centre d'Expertise et d'Instruction des Liaisons de Données Tactiques (CEILDT).
  • Audition de M. Marwan Lahoud, président du groupement des industries françaises aéronautiques et spatiales
    photo Aseemblée Nationale 9 novembre 2016 Commission de la défense nationale et des forces armées - Compte rendu n° 15 Présidence de Mme Patricia Adam, présidente — Audition, ouverte à la presse, de M. Marwan Lahoud, président du groupement des industries...
  • Chronique culturelle - 15 Nov.
    Jean Gabin, chef de char du Régiment Blindé de Fusiliers Marins 15.11.2016 source JFP 15 novembre 1315 : bataille de Morgarten (Suisse actuelle). Convoités à la fois par la Bavière et l'Autriche, les Cantons suisses (Uri, Schwytz et Unterwald) donnent...
  • Chammal : les artilleurs appuient les forces irakiennes
    10 nov. 2016 Ministère de la Défense Opération Chammal : les artilleurs de la Task Force Wagram appuient les forces irakiennes et participent à la sécurisation des zones conquises aux alentours de Mossoul. Opération Chammal : les artilleurs de la Task...
  • Chronique culturelle - 10 Nov.
    La bataille de Tolbiac, toile marouflée, Panthéon de Paris, France - Joseph Blanc (1846-1904) 10.11.2016 source JFP 10 novembre 496 : bataille de Tolbiac (Zulpich - Allemagne actuelle). Le roi Clovis écrase les Alamans près de l'actuelle ville de Cologne...

Categories