Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 décembre 2013 2 17 /12 /décembre /2013 18:25
Check-up avant le décollage

Check-up avant le décollage

 

17/12/2013 Marine nationale

 

Le patrouilleur de haute mer L'Adroit est revenu mi-décembre 2013 d’une semaine d’essais en Méditerranée du drone hélicoptère S-100. La Marine a planifié l’acquisition de drones multi capteurs à voilure tournante dans le cadre du projet de système de drone aérien pour la Marine (Projet SDAM). Les essais conduits depuis L'Adroit s’inscrivent ainsi dans une démarche incrémentale, c’est-à-dire en évolution permanente, prenant en compte la maîtrise des nouvelles technologies et le retour d’expérience.

 

En présence d’ingénieurs de DCNS, de Schiebel (le constructeur du drone) et de représentants de la DGA, le détachement drone du CEPA 10S a testé en vol une mise à jour majeure du logiciel de contrôle du drone, ainsi que son début d’intégration au système de combat de L’Adroit.

 

Ces essais sont très précieux aux acteurs de l’expérimentation du drone, qui ne peuvent actuellement le mettre en œuvre que depuis un navire de la Marine nationale en mer équipé du dispositif radio permettant la communication du pilote avec le drone. L’Adroit, grâce à sa mâture unique, sa plate-forme et son hangar hélicoptère, est idéal pour mener de telles expérimentations.

 

Collaboration du détachement drone, de la DGA, et des industriels

Collaboration du détachement drone, de la DGA, et des industriels

Le drone prêt à décoller sur la plate-forme hélicoptère de l’Adroit

Le drone prêt à décoller sur la plate-forme hélicoptère de l’Adroit

 

«Grâce à sa caméra optique et sa grande autonomie, il permet de voir au-delà de l’horizon, et augmente beaucoup le potentiel de patrouille que possède le patrouilleur», commente le capitaine de frégate Régnier, commandant de l’équipage A de L’Adroit qui apprécie ce drone en tant que nouvelle source d’information qui peut être corrélée aux autres senseurs du bateau. Un retour d’expérience conforté par le capitaine de frégate Grozel, commandant du détachement drone: «Lors de la mission de surveillance des frontières de l’Union européenne (FRONTEX) effectuée par l’équipage B en septembre, L’Adroit a surveillé une zone double de celle qu’il aurait couverte sans le drone».

 

Du patrouilleur au porte-avions, en passant par la frégate et le bâtiment de projection et de commandement, le système de drone aérien pourra être mis en oeuvre à partir de toute unité de la Marine disposant d’un pont d’envol. Un système de drones embarqués renforce la cohérence entre moyens de détection et d’action des bâtiments et assure une certaine permanence de la surveillance tout en préservant les moyens pilotés pour les interventions à forte valeur ajoutée.

 

Le S-100 aux côtés de l’Adroit

Le S-100 aux côtés de l’Adroit

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories