Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 décembre 2013 4 05 /12 /décembre /2013 13:45
RCA 04.12.2013 Service infographie du Figaro

RCA 04.12.2013 Service infographie du Figaro

 

 

05 décembre 2013 Romandie.com (AFP)

 

PARIS - Le Premier ministre centrafricain Nicolas Tiangaye a appelé jeudi au déploiement des soldats français immédiatement après le vote de la résolution de l'ONU jeudi, qui doit autoriser une intervention française pour rétablir l'ordre en Centrafrique en soutien à la force africaine déjà présente.

 

Vu l'urgence, mon souhait est que l'intervention se fasse dans les meilleurs délais, immédiatement après la résolution, a déclaré à l'AFP M. Tiangaye, qui se trouve à Paris pour le sommet de l'Elysée sur la paix et la sécurité en Afrique.

 

Cet appel intervient alors que la situation s'est encore dégradée dans le pays, avec plusieurs morts et blessés dans des tirs jeudi matin à Bangui, et un massacre de civils peuls ayant fait au moins douze morts en début de semaine près de Boali, au nord-ouest de la capitale.

 

Jeudi matin, le chef de la diplomatie française Laurent Fabius a indiqué que quelque 1.200 soldats français (dont plus de la moitié sont déjà sur place) allaient intervenir entre le vote de la résolution à l'ONU ce soir et la date que choisira le président François Hollande.

 

Dès que le président de la République aura donné le top, les choses vont aller très vite, a assuré M. Fabius, évoquant les jours qui viennent. Les 1.200 soldats viendront en appui de la Misca, la force africaine déjà présente en RCA, qui compte 2.500 hommes et devrait à terme être constituée de 3.600 soldats.

 

La sécurisation de Bangui peut se faire très rapidement mais il faudra aller en province, où se déroulent les massacres sans témoin, a estimé M. Tiangaye, jugeant les effectifs militaires étrangers insuffisants au regard de nos besoins de sécurisation.

 

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon avait lui même préconisé l'envoi d'au moins 6.000 hommes, dans la perspective d'une future opération de maintien de la paix, a rappelé M. Tiangaye.

 

L'intervention française est déjà un élément très important, et sur le moyen et long terme, le nombre de troupes (étrangères) peut augmenter, a-t-il cependant estimé.

 

J'ai trois messages pour la communauté internationale: il faut tout mettre en oeuvre pour que le pays soit pacifié, il faut une aide humanitaire pour venir en aide aux populations en détresse, il faut enfin un soutien économique et financier pour appuyer le gouvernement afin de gérer la période de la transition devant aboutir à des élections en février 2015, a poursuivi M. Tiangaye.

 

La Centrafrique est plongée dans le chaos et un engrenage de violences depuis le renversement en mars du président François Bozizé par une coalition hétéroclite, la Séléka.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories