Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 décembre 2013 3 18 /12 /décembre /2013 13:55
L'envol des premiers équipages formés sur l'hélicoptère NH90 Caïman


18/12/2013 CNE Laetitia Périer

 

Jeudi 12 décembre, l’école de l’aviation légère de l’armée de terre (EALAT) a célébré la fin de la formation des tout premiers équipages opérationnels sur hélicoptères Caïman et Tigre (en version appui-destruction HAD). Focus sur le NH90 Caïman, dernier hélicoptère de manœuvre et d’assaut arrivé au sein des forces terrestres et sur la formation dispensée aux équipages.

 

La base école du Cannet-des-Maures (Var) a accueilli, le 12 décembre 2013, la cérémonie célébrant la fin de formation des premiers équipages opérationnels sur hélicoptères Caïman et Tigre-Had (version appui-destruction).  Présidé par le général de division Gourlet de la Motte, commandant l’aviation légère de l’armée de Terre (ALAT), cet événement avait également vocation à marquer l’arrivée de ces deux hélicoptères de nouvelle génération au sein de l’armée de Terre.

Le NH90, baptisé « Caïman », est le nouvel hélicoptère de manœuvre et d’assaut de l’armée de Terre. De conception internationale, il reprend les missions dévolues aux hélicoptères de même catégorie servant au sein de l’ALAT, avec une technologie permettant à la fois une plus grande liberté d’action pour son pilote et une meilleure permanence tout temps sur le terrain. Ses missions vont de l’héliportage de combattants et de matériel à l’évacuation sanitaire, en passant par l’infiltration/exfiltration de commandos ou encore la recherche et le sauvetage. Ses commandes de vol électriques, sa capacité de vol en atmosphère neigeuse et givrante, ses blindages, son détecteur d’obstacles et de menaces (radar, missile, laser) en font un hélicoptère aux performances supérieures aux appareils actuellement en service. Pour le lieutenant David, pilote venant d’achever sa formation au centre de formation interarmées (CFIA) NH90 du Cannet-des-Maures, le Caïman possède en plus « une pureté de pilotage inégalée. Très souple d’emploi, il permet dans un environnement de plus en plus complexe de faciliter les tâches qu’un pilote doit effectuer ».

 

 

L'envol des premiers équipages formés sur l'hélicoptère NH90 Caïman

La formation sur Caïman a débuté au CFIA NH90 au printemps 2013. En 9 mois, 3 équipages complets et 30 techniciens-logisticiens de l’armée de Terre ont suivi une formation en vol et surtout sur simulateur (près de 70%). La formation commune des équipages et des mécaniciens de l’armée de Terre et de la Marine permet également le mélange d’expériences et la mutualisation des moyens de formation.

A terme, l’objectif du CFIA NH90 est d’avoir un flux de près de 200 stagiaires pilotes et de 200 techniciens par an. Pour l’heure, les trois premiers équipages opérationnels sur Caïman ont commencé à rejoindre leur base d’affectation, le 1er régiment d’hélicoptères de combat (RHC) de Phalsbourg.

 

L'envol des premiers équipages formés sur l'hélicoptère NH90 Caïman

L'hélicoptère NH90 « CAIMAN » en bref

  • Vitesse de croisière de 245 km/h
  • Autonomie de plus de 3 heures de vol et jusqu’à 5h30 avec bidons de convoyage  supplémentaires
  • 6575 kg de masse à vide équipé, masse maximum de 11 tonnes

>>> Toutes les caractéristiques techniques

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories