Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 décembre 2013 1 09 /12 /décembre /2013 17:40
La Russie renforce ses sous-marins stratégiques en Arctique

 

 

MOSCOU, 9 décembre - RIA Novosti

 

Le ministère russe de l'Industrie et du Commerce a décidé d'améliorer l'efficacité des sous-marins russes en Arctique, écrit lundi le quotidien Izvestia.

 

D'ici 2015, les sous-marins seront équipés de nouveaux éléments et leur coque sera renforcée : elle permettra au sous-marin de percer une épaisse couche de glace sans être endommagée lors de la remontée à la surface.

 

Le cahier des charges indique que la remontée d'urgence sous la glace pourrait être nécessaire dans le cadre d’une mission ou pour sauver l'équipage en cas d'accident. Les dispositifs actuels des sous-marins pour briser la glace ne permettent pas de remonter suffisamment vite sans endommager la coque.

 

Igor Kourdine, ancien commandant du sous-marin nucléaire Ekaterinbourg et président du club des sous-mariniers de Saint-Pétersbourg, explique que deux moyens existent actuellement pour remonter à la surface dans une région recouverte de glace : la remontée stationnaire ou, en cas d'urgence, la remontée en mouvement en brisant la glace avec la coque.

 

"La remontée en mouvement est susceptible d'endommager la coque, les dispositifs amovibles, le sonar et les systèmes de torpilles. Actuellement, on ne connait pas de cas de glace brisée en mouvement. Alors que l'émersion stationnaire est une manœuvre classique utilisée fréquemment", a déclaré Igor Kourdine.

 

L'expert explique qu'avant la remontée classique le sous-marin se retrouve "suspendu" dans l'eau, puis commence à remonter lentement – quelques centimètres par minute. Selon lui il sera nécessaire de renforcer le centre de commandement et la proue du sous-marin pour une remontée en mouvement car ces parties encaissent le choc.

 

Après la percée réussie de la glace et la remontée à la surface survient le problème de déblayage de la glace sur le pont du sous-marin – la solution à ce problème est également prévue par le projet du ministère de l'Industrie et du Commerce.

 

Igor Kourdine relève que souvent, la glace obstrue les zones cruciales des sous-marins stratégiques : les silos de missiles.

 

D'après lui les sous-marins russes modernes peuvent en moyen franchir 60 centimètres de glace en émersion stationnaire et 80 centimètres en mouvement. Un programme spécial pour les systèmes de navigation du sous-marin sera créé dans le cadre de ce projet pour rechercher la zone où la glace est la plus mince.

 

Igor Kourdine précise que le détecteur d'épaisseur de la glace sera une écho-sonde orientée vers la surface - en connaissant la profondeur du sous-marin il est possible d'obtenir des informations sur l'épaisseur de la glace en utilisant les données du sondeur acoustique.

 

Le projet inclut également la création d'une soute de sauvetage pour l'équipage, qui devra également être capable de percer la glace pour avoir accès à l'air et contacter les sauveteurs. Après la remontée de la soute en surface il est prévu d'utiliser des dispositifs de chauffage. La soute de sauvetage sera équipée de moyens de communications, d'appareils de navigation et de bouées de signalement.

 

Pour assurer une meilleure sécurité des sous-marins arctiques au moment de la percée de la glace, le ministère propose de créer un centre terrestre qui aura pour mission d'analyser l'état de la glace dans les zones où naviguent les sous-marins.

 

Le ministère compte mettre au point cette technologie d'ici avril 2015 et les premiers dispositifs pourraient être installés sur les sous-marins en Arctique en 2016. Ce projet est estimé à 285 millions de roubles, soit près de 6,5 millions d'euros.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories