Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 janvier 2014 1 06 /01 /janvier /2014 08:45
Base navale sur l’Oubangui

Le 12 décembre 2013, le bâtiment de projection et de commandement (BPC) Dixmude, a accosté à Douala, au Cameroun, pour débarquer du matériel au profit de l’opération Sangaris en République Centrafricaine.

 

30/12/2013 LV Thierry MAGUET

 

Une douzaine de marins sont déployés en Centrafrique depuis le 5 décembre 2013 dans le cadre de l’opération Sangaris.

 

L’opération Sangaris commandée par le général de brigade Francisco Soriano, a été lancée le 5 décembre 2013 par le Président de la République. Elle fait suite à l’adoption de la résolution n°2127 par le conseil de sécurité de l’ONU donnant mandat aux forces africaines de la MISCA (Mission Internationale de Soutien à la Centrafrique) pour contribuer à la protection des populations et au rétablissement d’un ordre nécessaire à la délivrance de l’aide humanitaire en République Centrafricaine. Par la même résolution, la France a été autorisée à appuyer les forces de la MISCA dans l’accomplissement de son mandat.

 

 

photo Sirpa Terre

photo Sirpa Terre

Ainsi, une douzaine de marins sont déployés parmi les 1600 militaires engagés dans l’opération. Du capitaine de vaisseau chef d’état-major au second-maître photographe en passant par une premier-maître en charge des relations avec les ONG ou encore le lieutenant de vaisseau spécialiste de l’interprétation des images satellites,  ces marins participent activement avec leurs camarades de l’Armée de Terre à l’opération Sangaris.

 

Bien intégrés parmi leurs camarades « terriens » aux coutumes et traditions desquels ils se sont adaptés, ils apportent leur savoir-faire dans des domaines spécifiques en complément des soldats de l’armée de terre.

 

Rencontrer des marins si loin de la mer surprend parfois certains de leurs interlocuteurs. Pourtant, ils renouent ainsi avec leurs anciens qui à la fin du XIXe siècle exploraient au nom de la France le territoire de l’Oubangui Chari, (ancienne appellation du Centrafrique). Ceci à une époque où les voies  fluviales permettaient la plus grande partie des communications dans cette partie du continent africain. Aujourd’hui, c’est dans le but généreux souhaité par le Président de la République de contribuer à ramener la paix en Centrafrique que des marins sont revenus à Bangui.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories