Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 janvier 2014 5 31 /01 /janvier /2014 20:45
Sangaris: point de situation du 31 janvier 2014

 

31/01/2014 Sources : EMA

 

Point sur les opérations de la force Sangaris, engagée en République de Centrafrique, du 23 au 30 janvier 2014.

 

Au cours de cette semaine, la force Sangaris a poursuivi sa mission visant à rétablir un niveau de sécurité minimal en Centrafrique, en protégeant les populations des violences de toutes sortes.

 

Les opérations de contrôle de zone se sont poursuivies, à Bangui et en province, et ont permis à de nombreuses reprises d’empêcher que des exactions ne soient commises ou de stopper des exactions en cours contre les populations, quelle que soit leur origine. De même, le contrôle de l’application des mesures de confiance s’est poursuivi.

 

Le 23 janvier, les unités ont appuyé le dispositif mis en place pour la sécurisation des cérémonies d’investiture du nouveau chef d’Etat de transition, Mme Samba-Panza, en présence de M. Laurent Fabius, Ministre des affaires étrangères. De même, la force a appuyé l’action des gendarmes centrafricains qui ont récemment repris leur mission de contrôle sur le carrefour de PK12 aux sorties Nord de Bangui.

 

Le 27 janvier, Sangaris a appuyé avec la MISCA l’arrivée dans Bangui d’un convoi routier de 152 semi-remorques chargés de fret pour la MISCA et les ONG. Grâce à son peloton de circulation, le flux des véhicules a été régulé et les déchargements sécurisés, notamment au marché artisanal dans le centre de Bangui.

 

Les 27 et 28 janvier, les hommes de l’ex-Séléka qui étaient jusque-là cantonnés dans les camps De Roux et Kassai ont été regroupés dans le camp du Régiment de défense opérationnel du territoire (RDOT) au Nord de Bangui à proximité de PK12. Ce transfert de lieu de cantonnement a été effectué sous le contrôle de la MISCA, appuyé par la force Sangaris pour s’assurer de la sécurité de la population. Faute de capacités logistiques suffisantes, certains individus ont cherché à s’installer dans des bâtiments périphériques, suscitant une hausse ponctuelle d’insécurité dans la zone. La force Sangaris est systématiquement intervenue contre les hommes en armes refusant le cantonnement.

 

En province, les éléments présents à Yaloké (200km au Nord-Ouest de Bangui), d’un volume d’une centaine d’hommes, ont été relevés par un autre détachement de la force le 24 janvier 2014. Ils ont mené des patrouilles régulières dans la ville et ses abords, et notamment dans les quartiers musulmans, qui étaient les plus menacés. Par la suite, des réunions de conciliation ont été organisées entre tous les acteurs locaux (anti-balakas, Imam, prêtre, Peulhs) afin de favoriser le dialogue et les initiatives locales.

 

Environ 1600 militaires français sont actuellement déployés en République Centrafricaine, aux côtés des 6000 hommes de la MISCA. Lancée le 5 décembre 2013 par le Président de la République, l’opération Sangaris vise à rétablir une sécurité minimale en République Centrafricaine et à faciliter la montée en puissance de la MISCA, ainsi que son déploiement opérationnel.

Sangaris: point de situation du 31 janvier 2014
Sangaris: point de situation du 31 janvier 2014

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories