Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 février 2014 2 18 /02 /février /2014 13:50
Crédits MBDA

Crédits MBDA

 

17/02/2014 Par Guillaume Steuer – Air & Cosmos

 

Le chiffre a de quoi rendre jaloux les militaires français : alors que l'actuelle loi de programmation militaire ne prévoit de moderniser que 100 missiles de croisière Scalp-EG, le ministère de la défense allemand a notifié en fin d'année dernière un contrat d'un montant indéterminé pour rénover pas moins de 300 KEPD 350 Taurus, des armements longue portée de la même catégorie et qui sont actuellement mis en oeuvre par les Tornado de la Luftwaffe.

 

Ce programme d'extension de durée de vie prévoit non seulement le remplacement de composants périssables (pyrotechnie, carburant…) mais aussi l'intégration d'une nouvelle architecture GPS et la "modernisation de l'environnement de développement logiciel", selon nos informations. Le chantier de cette "grande révision" sera mené sur le site MBDA Allemagne de Schrobenhausen, à une cadence d'environ 75 exemplaires par an jusqu'en 2020.

 

Taurus Systems GmbH, consortium en charge du KEPD 350, est une société conjointe entre Saab Bofors et MBDA Allemagne. Elle a récemment décroché une belle victoire à l'export en s'imposant face au JASSM américain pour équiper les F-15K de la force aérienne sud-coréenne. Le missile est également intégré sur les EF-18 espagnols.

 

En France, les projets de rénovation à mi-vie des Scalp-EG emportés par les Rafale et Mirage 2000D sont flous. L'intention de principe reste de sécuriser un programme commun avec le Royaume-Uni (qui utilise cet armement sous l'appelation Storm Shadow sur Tornado GR4) au titre d'un projet baptisé SSCEP, pour Scalp/Storm Shadow Common Enhancement Program. La déclaration commune issue du sommet franco-britannique qui s'est tenu fin janvier prévoit que les deux pays s'accordent sur "un mémorandum d'entente" au début de cet été.

 

L'environnement budgétaire contraint devrait limiter ce chantier à un "simple" allongement de la durée de vie des missiles, sans amélioration capacitaire notable. Sur les quelque 500 Scalp-EG initialement livrés à la France, seuls 100 seront donc ainsi rallongés puisque l'actuelle loi de programmation militaire ne prévoit de disposer que de 250 missiles de croisière à l'horizon 2020. Chiffre incluant les 150 missiles de croisière navals (MdCN) destinés à équiper Fremm et sous-marins Barracuda.

 

La situation est pour le moins paradoxale : l'Allemagne, qui devrait disposer en 2020-2025 de trois fois plus de missiles de croisière aéroportés que la France, n'a jamais fait usage d'un tel armement en opérations. Les avions de l'armée de l'Air et de la Marine ont quant à eux tiré quinze Scalp-EG au cours de l'opération Harmattan, en Libye, tandis que plusieurs dizaines de Storm Shadow étaient largués par les Tornado de la Royal Air Force.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories