Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 février 2014 2 04 /02 /février /2014 17:30
photo TKMS

photo TKMS

"Je suis en faveur d'une politique restrictive en ce qui concerne les exportations d'armes", a expliqué le ministre de l'Economie allemand Sigmar Gabriel

 

03/02/2014 Michel Cabirol – La Tribune.fr

 

L'Egypte devrait exercer prochainement une option pour l'acquisition de deux sous-marins U-209 supplémentaires fabriqués par le groupe naval allemand ThyssenKrupp Marine Systems.


 

Décidément l'Allemagne persiste et signe. En l'occurrence Berlin s'apprêterait à signer très prochainement avec l'Egypte un nouveau contrat portant sur la vente de deux sous-marins supplémentaires U-209 fabriqués par le groupe naval ThyssenKrupp Marine Systems (TKMS), selon nos informations. Et ce en dépit des polémiques qui accompagnent certaines ventes à l'exportation en direction de pays pouvant mettre en danger la sécurité d'Israël.

Il s'agirait d'une option sur deux nouveaux bâtiments, qui serait exercé par Le Caire dans le cadre du contrat de gré à gré signé à l'été 2011 pour un montant de 920 millions d'euros. Puis un acompte avait été versé quelques mois plus tard en décembre. Le premier sous-marin armé de missiles mer-mer Harpoon Block II de Boeing, serait livré en 2016.

Vers une politique plus restrictive en matière d'exportations d'armes ?

Mais cette vente si elle se concrétise pourrait même être remise en question par les dernières déclarations du ministre allemand de l'Economie, Sigmar Gabriel, dans le magazine allemand Stern où il a notamment déclaré la semaine dernière que l'Allemagne allait renforcer le contrôle des exportations d'armes. "Je suis d'accord avec Helmut Schmidt : c'est une honte que l'Allemagne soit parmi les plus importants exportateurs d'armes du monde, a expliqué le patron du SPD. En particulier, les armes légères deviennent simplement les armes de la guerre civile. Alors les choses doivent changer. C'est pourquoi, je suis en faveur d'une politique restrictive en ce qui concerne les exportations d'armes".

"Si les armes sont livrées dans les mauvaises régions, cela peut s'avérer un commerce meurtrier", a estimé Sigmar Gabriel, tout en comprenant l'argument qui dit qu'un cadre plus strict pour les exportations d'armes pourrait coûter des emplois. "Pas d'armes dans les pays où une guerre civile est financée. Par ailleurs, nul ne devrait vendre d'armes à des régimes iniques", a rappelé le ministre de l'Economie. L'Egypte fait-il partie de cette catégorie ? Sigmar Gabriel, qui instruit les dossiers d'autorisation de ventes d'armes, a également appelé à plus de transparence dans l'autorisation des transferts d'armes, question en débat au Conseil fédéral de la sécurité allemande, dont il est membre. Des règles qui datent de la guerre froide. L'Allemagne livrera-t-elle in fine les sous-marins au Caire ? A suivre... 

Visite du ministre égyptien de l'Industrie à Paris

Accompagné d'une délégation d'hommes d'affaires, le ministre égyptien du Commerce et de l'Industrie, Mounir Fakhri Abdel-Nour, entame ce lundi une visite de trois jours en France pour une campagne de charme en direction des groupes français. Il sera reçu à Bercy et au MEDEF notamment. Outre la France, la délégation égyptienne doit se rendre à Berlin, Londres, Washington et Moscou.

Si DCNS était hors-jeu d'une possible vente de sous-marins en Egypte (pas d'autorisation accordée), le groupe naval est toutefois actuellement en compétition pour placer quatre corvettes armées (missiles VL Mica, Sinbad et Exocet de MBDA) au Caire. Une compétition qui est très compliquée face à l'allemand TKMS, appuyé par l'homme d'affaires Iskandar Safa, via la holding Privinvest, et le néerlandais Damen.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories