Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 février 2014 2 25 /02 /février /2014 12:20
Washington tire un trait sur les guerres longues

 

 

MOSCOU, 25 février - RIA Novosti

 

D’importantes réductions des forces terrestres et des armements sont prévues par le Pentagone dans ses propositions budgétaires pour l'année fiscale 2015. Le personnel de l'armée de terre sera réduit à son niveau d’avant la Seconde guerre mondiale. Ce corps sera toujours capable de se battre sur deux fronts à la fois mais ne pourra plus entrer dans une longue guerre d’occupation. Parmi les armements réformés : les avions d'attaque au sol A-10 conçus pour lutter contre les chars soviétiques. Le complexe militaro-industriel américain veut modifier ce programme au profit du maintien d’autres et des bases militaires, écrit mardi le quotidien Nezavissimaïa gazeta.

Le secrétaire américain à la Défense Chuck Hagel a soumis hier ses suggestions sur le nouveau budget du Pentagone, préparées en conformité avec les exigences de la loi sur les restrictions du budget fédéral adoptée en 2011 et compte tenu de la vision du président américain Barack Obama sur les missions des forces armées. Comme annoncé plus tôt, la loi adoptée par le Congrès sur la réduction du budget fédéral implique une diminution des dépenses pour les forces armées de 1 000 milliards de dollars sur 10 ans. Quant à la vision d'Obama des tâches du Pentagone, elles se résument au fait qu'après les guerres en Irak et en Afghanistan les Etats-Unis ne devaient plus s'impliquer dans de tels conflits longs et coûteux. Cependant, la capacité des forces américaines à mener deux guerres à la fois a été maintenue. Dans sa toute dernière version, ce concept prévoit la nécessité de remporter une victoire rapide dans une guerre, puis, avec des renforts, d’anéantir un second ennemi.

Le projet de nouveau budget reflète également la vision de Hagel, vétéran de la guerre du Vietnam, sur les priorités de stratégie militaire. Le plafond des dépenses militaires pour 2015 est fixé à hauteur de 496 milliards de dollars, sachant que la majeure partie des réductions touchera l'armée de terre des USA. Dans les prochaines années ses effectifs sont réduits à 440 000-450 000 hommes – le chiffre le plus bas depuis 1940. Selon le New York Times, pendant la Seconde guerre mondiale l'armée de terre américaine comptait 6 millions de soldats, 1,6 millions pendant la Guerre de Corée et du Vietnam et 566 000 hommes en 2011.

Il est également prévu de réduire le budget alloué à l'entretien des troupes : pour l'année qui suit la solde des généraux et des amiraux sera maintenue, la solde de base du personnel militaire sera indexée à seulement 1% par an, les indemnités de logement et les subventions dans les magasins militaires des bases seront réduites.

Le budget de Hagel revoit l'inventaire et le nombre d'armes et du matériel militaire pour les forces armées. Il est proposé de retirer du service les avions d'attaque au sol A-10 achetés en grand nombre pendant la Guerre froide pour lutter contre les chars soviétiques. Il est également prévu de remplacer une autre relique de la Guerre froide – l'avion de reconnaissance U-2 au profit du drone Global Hawk, capable de poursuivre sa mission sans interruption pendant plus de 24 heures. Les changements concerneront également les hélicoptères : la Garde nationale transmettra à l'armée d'active des Apaches de combat en échange de Black Hawk polyvalents, principalement utilisés pour secourir des civils en cas de catastrophe.

Le Pentagone maintiendra en service ses 11 porte-avions. La marine américaine achètera chaque année deux destroyers et deux sous-marins d'attaque mais réduira l'utilisation opérationnelle des croiseurs en vue de leur modernisation. Le programme suggéré a été convenu par le ministre avec le Comité des chefs d'état-major interarmées.

Le ministère de la Défense américain annonce qu'en dépit des réductions budgétaires les forces armées américaines maintiendront leur puissance mais deviendront aussi plus compétentes : en réduisant le nombre de militaires il sera possible de dépenser l'argent économisé pour une formation plus poussée du personnel restant. "Notre armée restera conséquente en volume. Et elle sera rapide. Elle sera performante. Elle sera moderne. Elle sera préparée", a déclaré Hagel.

En commentant les suggestions du Pentagone, le général à la retraite Pavel Zolotarev, directeur adjoint de l'Institut des Etats-Unis et du Canada, souligne que le ministère américain de la Défense cherchait à rester à la page en ce qui concerne les changements dans les méthodes de conduite de guerre et ses capacités financières. En particulier, la réduction du personnel au sein de l'armée de terre est directement liée aux changements d'approche dans la conduite des guerres. Les USA excluent déjà la participation à de longs conflits comme en Irak, quand les troupes américaines avaient rapidement anéanti l'armée régulière de Saddam Hussein mais avaient longtemps lutté contre des groupes rebelles en subissant des pertes et des dépenses matérielles conséquentes. Les nouveaux concepts impliquent une préparation minutieuse du conflit et une guerre préliminaire avec des moyens non armés, en particulier la guerre de l'information.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories