Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mars 2014 4 06 /03 /mars /2014 08:20
Boeing fait voler son Challenger 604 de surveillance maritime

 

 

05/03/2014 Par Guillaume Steuer - air-cosmos.com

 

Annoncé en 2012 à l'occasion du salon de Farnborough, le projet Boeing MSA (Maritime Surveillance Aircraft) prend forme. L'avionneur américain annonce avoir procédé le 28 février au premier vol de certification d'un jet d'affaires Challenger 604 dont la cellule a été modifiée pour recevoir des capteurs et un système de mission dérivés de ceux du P-8 Poseidon de patrouille maritime.

 

C'est la société Field Aviation, chargée de ces travaux de modification, qui a mené ce vol inaugural de quatre heures. Celui-ci s'est déroulé depuis l'aéroport international de Toronto. Boeing souligne que le calendrier serré de ce programme est rendu possible par des techniques de prototypage rapide mises au point dans son bureau Phantom Works, en charge des technologies avancées.

 

La modification la plus visible apportée à la cellule du démonstrateur Boeing MSA concerne l'intégration d'un radôme ventral, qui doit accueillir un radar de surveillance maritime à balayage électronique actif fourni par Selex ES. L'appareil emportera également une boule optronique Flir Systems.

 

Selon Boeing, ces essais en vol devraient durer environ deux mois. A l'issue de cette campagne, l'appareil rejoindra Seattle pour entamer les essais du système de mission. Ce dernier inclut également des capteurs d'écoute électronique (ESM), d'écoute des communications (Comint) et d'identification AIS, équivalent naval de l'ADS-B aérien.

 

D'après l'avionneur américain, les avantages du bizjet par rapport aux solutions existantes sur base d'avions turbopropulsés sont nombreux : vitesse de croisière accrue, meilleur champ de vision des capteurs grâce à une altitude de travail plus élevée, endurance et génération électrique supérieures, confort des opérateurs…

 

Interrogé fin 2013 par "Air&Cosmos", Boeing disait vouloir « démontrer les capacités du MSA à des clients potentiels dès 2014 ». Selon l'industriel, « trente à trente-six mois » seraient nécessaires pour livrer un appareil à compter de la signature d'un contrat. La société s'abstient évidemment de tout commentaire quant à l'identité des clients en question. Mais il est probable que l'Inde, ayant déjà fait le choix du P-8 et qui cherche une capacité complémentaire plus « légère », figure en haut de la liste des prospects de Boeing.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories