Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 mars 2014 3 05 /03 /mars /2014 18:35
Les missiles de croisière chinois : facteur clé de la situation régionale

 

 

05.04.2014 Vassili Kachine - La Voix de la Russie

 

Selon le centre d'étude américain Project 2049 Institute, la Chine développe actuellement les missiles de croisière les « plus précis » menaçant les cibles dans de nombreux pays d'Asie-Pacifique, le Japon compris.

 

Le nombre de ses missiles CJ-10 basés au sol peut atteindre 500. Si les estimations sont justes, les missiles de croisière chinois se transforment en un facteur clé de la situation militaire dans la région.

 

L'interception de ces missiles présente des difficultés à cause de leur trajectoire imprévisble. Seul un nombre réduit de missiles sera abattu par la défense anti-aérienne si une attaque est lancée avec l'utilisation simultanée de plusieurs dizaines, voire centaines de missiles de croisière. Les dégâts pour l'infrastructure seront alors immenses.

 

Les voisins de la Chine qui possèdent l'arme nucléaire doivent tenir compte du fait que la Chine est en mesure de porter des frappes de missile ciblées. Pour l'Inde cela dicte la nécessité de déployer ses missiles balistiques peu nombreux dans le sud de la péninsule indienne en augmentant leur portée, ainsi que d'accroître les investissement dans les forces stratégiques nucléaires navales. Les deux mesures étant onéreuses. Si le Japon décide de se doter de l'arme nucléaire les Chinois auront un istrument efficace pour porter une frappe non nucléaire désarmante.

 

Les destroyers chinois de la classe 052D, actuellement en construction, seront des vecteurs impotants des missiles de croisière. Ils pourront embarquer des missiles mer-air, anti-sous-marins, anti-navires et de croisière de type différent. Tous ces missiles pourront également être installés sur les sous-marins. En général, la Chine se hisse à la deuxième place derrière les Etats-Unis en ce qui concerne le nombre de missiles de croisière déployés et la diversité de leurs vecteurs. Notons que les forces américaines sont dispersées de par le monde, tandis que les missiles chinois sont concentrés sur le territoire de Chine sous le commandement uni.

 

La capacité de porter des ogives nucléaires est la question la plus importante. Une telle possibilité existe en puissance. Les missiles de croisière chinois sont construits sur la base des missiles soviétiques X-55. Les Chinois en ont acheté une certaine quantité à l'Ukraine au début des années 2000. Les X-55 étaient capables de porter l'arme nucléaire.

 

Certaines études attribuent une telle capactié aux missiles chinois CJ-10, mais les preuves concrètes d'utilisation sur ces missiles des ogives nucléaires n'existent pas. Il est peu probable que cela soit passé inaperçu pour la reconnaissance spatiale américaine. On peut supposer qu'un tel réarmement aura lieu dans l'avenir lors du déploiement de nouveaux types de missiles, d' une plus grande portée et d'une signature radar inférieure, ainsi qu'après l'apparition dans les forces aériennes chinoises de nouveaux bombardiers ayant un plus grand rayon d'action et la possibilité de se ravitailler en vol.

 

La domination militaire chinoise dans la région, qui commence déjà à s'esquissser, sera, en l'occurrence, incontestable et la compétition militaire avec la Chine sera dénuée de perspectives pour les autres pays de la région.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories