Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 avril 2014 5 04 /04 /avril /2014 11:30
Budget 2015 : Tsahal exige une énorme rallonge budgétaire. Le Trésor israélien est perplexe.

 

04.04.2014 Jacques Bendelac – Israel Valley

 

8 milliards de shekels: c’est la rallonge que demande le ministère israélien la Défense pour 2015. C’est aussi toute l’augmentation du budget 2015.

 

C’est dans un mois, c’est-à-dire juste après la trêve de Pessah, que le gouvernement israélien va entreprendre les préparatifs du budget 2015. L’ampleur du budget de la Défense est déterminante pour l’allocation des différents postes de dépense civile : en 2014, Tsahal aura dépensé plus de 50 milliards de shekels (10 milliards d’euros) sur un budget total d’environ 400 milliards de shekels, soit 12% de la dépense publique.

 

Cette année, les militaires israéliens ont pris les devants : ils exigent une énorme rallonge budgétaire pour 2015, soit 8 milliards de shekels. Or, l’augmentation totale du budget de 2015 est évaluée à 8 milliards de shekels ; il ne restera donc rien pour améliorer les dépenses civiles de l’Etat, comme éducation, santé et infrastructures.

 

LA GUERRE DES CHIFFRES

 

Pour 2014, le budget prévisionnel de la Défense se montait à 51 milliards de shekels. Or en octobre 2013, une première rallonge de 3 milliards était accordée à Tsahal soit 54 milliards de shekels. Entretemps, en mai dernier, le gouvernement décidait qu’en 2015, la défense recevrait une nouvelle rallonge de 1 milliard de shekels.

 

Pour le Trésor israélien, la rallonge de 3 milliards accordée pour 2014 n’était que provisoire : elle ne doit donc pas être reportée automatiquement sur 2015. Autrement dit, le budget de base qui déterminera la dépense militaire de 2015 est de 52 milliards. Pour le ministère de la Défense au contraire, le budget de base doit être 55 milliards de shekels et non 52 milliards.

 

L’ÉCART SE CREUSE

 

Pour 2015, la Défense demande une rallonge de 5 milliards de shekels, en sus des 3 milliards déjà accordés dans le courant de 2014, soit un total de 60 milliards de shekels. C’est 17% de plus que le budget militaire qui figure dans la loi de finances prévisionnelle de 2014.

 

Au Trésor, on se dit prêt à accorder 1 milliard de shekels supplémentaires pour 2015, qui s’ajouteront aux 51 milliards votés dans le budget prévisionnel de 2014, soit un total de 52 milliards. L’écart entre la position du Trésor (52 milliards) et l’exigence de la Défense (60 milliards) est donc de 8 milliards de shekels.

 

BUDGET PEAU DE CHAGRIN

 

Seulement voilà : 8 milliards de shekels, c’est le montant de l’ensemble de l’augmentation des dépenses budgétaires pour 2015. Si la Défense s’arroge la totalité de la rallonge de 2015, il ne restera rien pour les autres postes de dépenses civiles.

 

En 2015 aussi, le budget civil pourrait donc se réduire comme une peau de chagrin au profit du budget militaire qui poursuivra sa progression. Le ministre des Finances Yaïr Lapid aura fort à faire pour convaincre son collègue de la Défense Moshé Yaalon de serrer la ceinture des militaires.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories