Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 avril 2014 2 01 /04 /avril /2014 07:25
L'Armée d'Argentine : Le Kfir (Israël) Va t-il Remplacer le Mirage français ?

 

Mar 28, 2014 Youval Blumenthal – Israel Valley

 

L’Argentine a décidé d’étudier sérieusement les alternatives pour s’équiper à nouveau. Israël est sur les rangs avec le Kfir qui est une copie du Mirage français équipé d’un moteur américain.

 

Selon Reuters : "Le gouvernement argentin étudie différentes possibilités pour remplacer les avions de chasse Mirage de son armée de l’air, a déclaré en début de semaine le ministre de la Défense, Agustin Rossi, précisant que Buenos Aires souhaitait conclure un accord cette année.

 

L’Argentine est notamment en discussions avec Israël en vue de l’acquisition potentielle de chasseurs Kfir. “Le Kfir israélien est une des options que nous étudions, mais nous en regardons aussi d’autres”, a-t-il dit à la presse en marge du salon aérien de Santiago, au Chili. Le ministre a refusé de préciser les autres pays avec lesquels Buenos Aires était en contact. “Nous espérons prendre une décision cette année”, a-t-il ajouté. (Copyright © 2014 Thomson Reuters)

 

ISRAELVALLEY PLUS

 

Les origines du Kfir remontent à l’embargo imposé par la France en 1969. Suite à la guerre des Six Jours et à l’attaque de l’aéroport de Beyrouth par l’armée israélienne (Opération Gift, 28 décembre 1968), le président Charles de Gaulle décrète un embargo sur le Moyen-Orient (pour Israël, cela concerne principalement les vedettes Sa’ar III et les Mirage 5).

 

En conséquence, l’État hébreu n’est plus en mesure d’approvisionner son aviation militaire en chasseurs Mirage et pièces détachées. Les autorités décident de procéder au développement d’un chasseur de fabrication nationale.

 

Le gouvernement israélien lance alors deux projets :

le projet Raam A, construction d’un appareil d’après les plans du Mirage 5 (celui-ci devient le Nesher) ; le projet Raam B, qui impliquait alors le changement du réacteur ATAR 9C par le General Electric J79 pour le projet Raam A.

 

Le 19 avril 1971, Alfred Frauenknecht, ingénieur suisse, employé de la firme helvétique Sulzer fabriquant sous licence le Dassault Mirage IIIS, a avoué avoir vendu les plans secrets de cet appareil à Israël pour la somme de 200 000 $;

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories