Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 avril 2014 5 04 /04 /avril /2014 21:20
Les Américains projettent d’assembler bientôt les satellites dans l’espace

 

4 avril 2014 par Jacques N. Godbout

 

Construire un satellite dans l’espace: rien de plus simple, envoyez les robots avec le matériel en orbite simple et le tour est joué, du moins si le projet Phoenix de la DARPA, une agence de la Défense américaine, se réalise.

 

À la Defense Advanced Research Projects Agency (DARPA, «Agence pour les projets de recherche avancée de défense»), ils ne sont pas de simples rêveurs.

La DARPA, comme le savent les lecteurs de 45eNord.ca, est une agence du département de la Défense des États-Unis chargée de la recherche et développement des nouvelles technologies destinées à un usage militaire.

La DARPA a été à l’origine du développement de nombreuses technologies qui ont eu des conséquences considérables dans le monde entier dont notamment les réseaux informatiques (notamment l’ARPANET qui a fini par devenir Internet)

Aujourd’hui, dans le cadre de son nouveau programme Phoenix, qui a récemment terminé la phase 1 des essais, la DARPA est à totalement repenser la façon dont les États-Unis construisent et maintiennent leur flotte de satellites.

À l’avenir, des robots seront appelés à assembler les structures modulaires des satellites, appelées satlets, qui pèsent environ 6,6 kg et contiennent toutes les fonctionnalités du satellite comme l’alimentation en énergie, les contrôles et les capteurs .

Tout cela mis en orbite par le Payload Orbital Delivery (POD), un mécanisme standardisé conçu pour amener en orbite en toute sécurité une grande variété d’éléments comme les satellites de communication commerciaux et, à l’avenir, les satlets, les composantes des satellites qui pourront dorénavant être construits dans l’espace.

«La Phase 1 [des essais, ndlr] a non seulement démontré la faisabilité de nos outils robotiques techniques et d’assemblage, mais aussi validé le concept que nous pourrions construire de nouveaux satellites sur orbite en assemblant les satlets dans l’espace», a déclaré David Barnhart , directeur du programme de la DARPA , dans un communiqué, ajoutant «Ces succès pourraient éventuellement conduire à la capacité révolutionnaire de créer de nouveaux systèmes spatiaux en orbite vraiment évolutifs à une fraction des coûts actuels».

À l’heure actuelle, les satellites sont très coûteux, très longs à développer, et ils doivent être conçus pour pouvoir rester longtemps en orbite sans mises à niveau ou réparations, tous des facteurs ce qui détermine en fin de compte la taille, la complexité et le coût du satellite .

Les technologies développées par le programme Phoenix permettraient alors d’inspecter les satellites, de les entretenir, de les réparer, de remplacer un élément usé, et d’ajouter ou mettre à niveau les capacités[du satellite]», a déclaré Barnhart. «Ces capacités permettraient aux systèmes spatiaux d’avoir, pour la première fois, la flexibilité, l’accessibilité et la résilience», qu’ont les systèmes terrestres.

Pour la phase 2 de Phoenix, la DARPA a accordé huit contrats à des entreprises dont Busek, Honeybee Robotics et Oceaneering .

L’année dernière, la DARPA avait également annoncé une percée dans la technologie des satellites: un satellite gigantesque fait de plastique durable capable de couvrir 40 pour cent de la surface de la terre .

Partager cet article

Repost 1

commentaires

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories