Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mai 2014 1 12 /05 /mai /2014 16:55
photo Jérome Soucheres

photo Jérome Soucheres

 

source 1e BM

 

L’exercice « Marne » de la première brigade mécanisée s’est déroulé du 31 mars au 18 avril 2014 entre Charleville-Mézières (08) et Châlons-en-Champagne (51).


Rassemblant près de 1200 militaires provenant essentiellement de la 1re brigade mécanisée, mais aussi de la 1re brigade logistique, du 2e régiment de dragons et des 1er et 3e régiment d’hélicoptères de combat et près de 350 véhicules de différents types (VBCI, VAB, AMX 10 RC, PVP, VBL, CAESAR, PFM, PUMA, GAZELLE, etc.…), cet exercice a permis de conduire les ANTARES des trois régiments de mêlée (1er Régiment de Spahis, 1er Régiment d’infanterie et 1er Régiment de tirailleurs) et de mettre en situation les deux régiments d’appui (1er Régiment d’Artillerie de Marine et 3e Régiment du Génie) dans un environnement complet, réaliste et déployé.


Trois groupements tactiques interarmes (GTIA) identiques, composés d’un État-Major Tactique, de trois sous groupements interarmes (SGTIA), d’un TC2 et de renforcements, ont ainsi pu manœuvrer en terrain libre et sur le camp de Mourmelon.


Le scénario joué durant quatre jours se composait d’un déploiement en terrain libre la première journée, d’un desserrement, d’un franchissement de l’Aisne en milieu naturel sur 2 ponts du 3e RG puis d’une reconnaissance offensive en terrain libre la deuxième journée, de réductions de résistances isolées sur le camp de Mourmelon la troisième journée et enfin d’un contrôle de zone avec incident NBC la quatrième journée.


Trois principes fondamentaux ont été retenus pour la construction de cet exercice :
La liberté d’action : cet exercice en terrain libre s’est déroulé grâce au PSP (parc soutien permanent) des régiments de la brigade renforcé des PEB (porte engin blindé) de la 1re BL.
La concentration des efforts : trois ANTARES ont été réalisés durant trois semaines consécutives.


L’économie des moyens : l’utilisation d’un parc unique centralisé a permis de diviser par 2 le coût de l’exercice, en réduisant au strict minimum les mouvements de mise en place et en bénéficiant de l’appui d’un peloton PEB. Les 75 heures de potentiel utilisées par engin blindé n’ont été que des heures tactiquement productives.


Cet exercice majeur de l’année 2014 pour la 1re brigade mécanisée, marque la fin d’un processus cohérent de la préparation opérationnelle décentralisée (POD) commencé en mars par les exercices de simulation MASCARA et SIMULNEB.

 

Reportage photos

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories