Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mai 2014 2 06 /05 /mai /2014 12:55
Intervention de la permanence opérationnelle au-dessus du sud-ouest de la France

 

06/05/2014 Armée de l'air

 

Dimanche 4 mai 2014, en début d’après-midi, un avion de chasse Rafale de la permanence opérationnelle a décollé pour intercepter un avion de ligne effectuant un vol entre Rome et Washington, afin de s’assurer de ses intentions et lui porter assistance au besoin. En effet, cet avion ne répondait plus à la radio et s’écartait de sa route. La mission s’est arrêtée au moment de la rejointe de l’avion de ligne car celui-ci avait pu rétablir le contact.

 

Au cours de ce vol d’interception, l’avion de chasse a franchi le mur du son pour rejoindre rapidement l’avion de ligne, soit une vitesse de plus de 1000 km/h, provoquant une déflagration sonore, également appelée «bang supersonique», lors de leur passage au large des côtes landaises ou girondines, alors que l’appareil évoluait à une altitude réglementaire de 35 000 pieds (plus de 10 km).

 

Après avoir établi un contact visuel avec l’appareil entre La Roche-sur-Yon et Nantes, puis avoir réussi à rétablir une liaison radiophonique, l’avion de ligne a pu continuer sa route, le Rafale regagnant la base landaise.

 

24 heures sur 24 et depuis différents points de France, l’armée de l’air assure la permanence opérationnelle au titre de la posture permanente de sécurité (PPS). Elle est ainsi en mesure d’accomplir des missions de « police du ciel », d’assistance en vol et de recherche et sauvetage. Pour plus d’informations sur la PPS, cliquez ici.

 

En 2013, près de 70 interventions «réelles», comme celle du dimanche, ont été réalisées par l’armée de l’air.

 

Le vol supersonique: une activité réglementée

 

Les vols à vitesse supersonique constituent une activité opérationnelle à laquelle les équipages de l’armée de l’air s’entraînent régulièrement. Cette activité est réalisée dans un cadre réglementaire strict. Des axes de travail en supersonique sont définis et une cellule de programmation est chargée de la répartition des missions sur l’ensemble des axes établis. Les vols à vitesse supersonique sont interdits au-dessus du territoire français en-dessous de 10 000 mètres d’altitude,

 

Des dérogations à ces règles peuvent toutefois être accordées en cas de besoin opérationnel, comme ce fut le cas lors du déclenchement de la permanence opérationnelle, dimanche 4 mai 2014.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories