Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 juin 2014 4 12 /06 /juin /2014 17:55
Commémoration du 22 juin à la Ferme des Cadets à Dampierre-sur-Loire

 

10 juin 2014 saumur-kiosque.com

 

Comme chaque année les habitants de Dampierre-sur-Loire sont invités à se regrouper le samedi 22 juin 2014 à 11h devant la stèle de la « ferme d’Aunis » pour un moment de Mémoire du combat que les « Cadets de Saumur » ont mené à cet endroit pour l’honneur de la France le 20 juin 1940. Au préalable une messe sera célébrée à 9h30 en l’église Saint-Pierre de Dampierre-sur-Loire.


Suite à l’offensive allemande de mai 1940, l’ennemi progressant vers la Seine, le Général Weygand, ordonna de mettre en défense toutes les rivières susceptibles de barrer au Sud la route de l’invasion. C'est ainsi que le principe de la Défense de la Loire fut décidé. A l’Ecole de Cavalerie, commandée par le Colonel Michon, fut attribué le secteur allant du confluent de la Vienne et de la Loire (à l’est, au-delà de Montsoreau), jusqu'au Thoureil, soit un front de 4Okm.


Bien que le Maréchal Pétain donna l'ordre de cesser les combats, le Colonel Michon estima que le prestige et l’honneur de l’Ecole de Cavalerie lui commandaient, malgré cet ordre, de se battre à Saumur pour tenter de s’opposer (même avec de faibles moyens), à la traversée de la Loire par les Allemands dans ce secteur.

550 Elèves Aspirants de Réserve de la cavalerie et 240 EAR du Train, formés à Saumur depuis seulement mai 1940 furent déployés en 27 brigades sur différents points stratégiques, dont la ferme d’Aunis.

Le 20 juin vers midi, les premières troupes allemandes légères s'implantent sur le coteau. En face, la ferme d'Aunis tient bon, alors qu'elle est pilonnée par les obus, qu'elle flambe en partie et qu'elle est harcelée par des avions. Le secteur est renforcé par l'arrivée de deux compagnies d'EAR d'infanterie de Saint-Maixent, qui livrent un véritable combat, passant à la contre-attaque au sud de la ferme et avançant de 150 mètres. Cependant, les Allemands, menacés un temps, ont pu apporter des armes antichars, qui anéantissent plusieurs blindés et décapitent le Lieutenant Pitiot, le chef du peloton, sur son char.


Le Lieutenant Gand commandant la 13ème brigade et appartenant à l’escadron du Capitaine St Blanquat, fut lui aussi tué dans ces combats, ainsi que 17 EAR. Les combattants ne purent continuer leur action, et se replièrent vers Distré.

Pendant trois jours, environ 2 000 hommes dont les 790 Elèves Aspirants de Réserve ont tenu en échec trois divisions allemandes, sans soutien aérien, sans espoir, mais pas sans panache !

A ces combattants imberbes qu'ils surnommèrent eux-mêmes "Kadetten" (les Cadets), les cavaliers allemands, soldats de tradition, rendirent les honneurs et la liberté en hommage à leur courage. Ce nom leur resta par la suite.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories