Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 décembre 2014 4 11 /12 /décembre /2014 12:35
Nouvelle-Calédonie : exercice Cyclonex 2014

 

11/12/2014 Sources : État-major des armées

 

Du 3 au 5 décembre 2014, les forces armées en Nouvelle-Calédonie (FANC) ont conduit l’exercice Cyclonex sur les emprises de Nouméa, Plum, Tontouta et Koné. Cet exercice, réalisé en liaison avec le centre opérationnel du Gouvernement (COG) et le haut-commissariat (HC) de la République, a été conduit à 2 niveaux : le niveau opératif par l’état-major interarmées (EMIA) des FANC, basé à Nouméa, et le niveau tactique avec la participation de toutes les formations FANC et plus spécifiquement du régiment d’infanterie de Marine du Pacifique – Nouvelle Calédonie (RIMaP-NC).

 

Cyclonex est un exercice annuel, réalisé en début de période cyclonique, dont l’objectif principal est de préparer les FANC à la mise en œuvre du plan Cyclone. Celui-ci a pour but de mettre en sécurité les moyens humains et matériels des FANC, et d’être en mesure d’apporter un soutien éventuel à la population.

 

Dans le cadre de Cyclonex 2014, une alerte cyclonique fictive a été déclenchée le 3 décembre à 6h00 afin de permettre le déroulement complet de la montée en puissance des FANC. Ainsi l’EMIA des FANC a activé son centre opérationnel (CO) CYCLONE afin de coordonner les mesures conservatoires initiales des formations.

 

La phase de montée en puissance a permis de tester les liens entre l’EMIA et les unités ainsi que la coordination avec le COG et plus ponctuellement avec le HC. A cette fin, tous les stades d’alerte ont été joués. Une animation a également été réalisée pour simuler la phase post-cyclonique et les demandes de concours aux FANC pour le soutien à la population. La fin de la partie opérative a été prononcée le 4 décembre à 16h30 afin de permettre le débriefing à chaud de l’exercice.

 

Pour les unités des FANC, cet exercice aura permis de préparer le personnel à la saison cyclonique, de tester les liaisons radios et les réseaux informatiques, et enfin de mettre en œuvre, quand cela est nécessaire, un centre opération dédié. Le RIMaP-NC, dont la totalité des effectifs a été mobilisée, a contribué à la réussite de cet exercice en activant, avec succès, le centre opération du régiment et les différents modules cyclone, et en contrôlant la bonne utilisation du matériel spécifique employé (tronçonneuses, tire-forts,…).

 

Cette préparation annuelle est primordiale pour les FANC. En effet, chaque année, le Pacifique Sud est concerné par une dizaine de phénomènes qui demeurent une menace sérieuse à prendre en compte.

 

Les FANC constituent le point d’appui central du « théâtre Pacifique» avec un dispositif interarmées centré sur un groupement tactique interarmes (GTIA) et les moyens de projection associés. Avec les Forces armées en Polynésie Française (FAPF), dispositif interarmées à dominante maritime, les FANC ont pour principale mission d’assurer la souveraineté de la France dans leur zone de responsabilité, d’animer la coopération régionale et d’entretenir des relations privilégiées avec l’ensemble des pays riverains de la zone pacifique. Enfin, les FANC engagent régulièrement leurs moyens pour des opérations d’aide aux populations, en appui des autres services de l’Etat.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories