Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 décembre 2014 7 07 /12 /décembre /2014 12:55
« Un leader doit être capable de douter dans la réflexion et être sûr de soi dans l’action »


5/12/2014 Armée de l'Air

 

La 10ème édition des Ateliers de l’armée de l’air sur le thème  « Regards croisés sur la formation : quels enjeux ? » s'est déroulée mardi 02 décembre 2014 a l'École militaire, à Paris.

 

Présidé par le général Denis Mercier, chef d’état-major de l’armée de l’air (CEMAA), cet événement a confirmé la place de la formation au cœur de la performance de l’armée de l’air. Innovant dans son format, le colloque a permis de rassembler des personnalités d’horizons très variés du monde de l’entreprise, de l’enseignement supérieur, de la culture et de la Défense.

L'auditoire, venu massivement, a eu le privilège d'écouter et d’interagir avec de très hautes personnalités. Le pari initial était ambitieux : réunir des cadres et dirigeants de haut niveau de la société civile et militaire afin d'échanger, de croiser les regards et les points de vue sur les enjeux de la formation, de l'enseignement, les partenariats et les pistes d'enrichissement mutuel à développer puis pérenniser. 

 

Le pari fut sans conteste réussi !

Le parrain de cette journée, M. Bernard Ramanantsoa, directeur général du Groupe HEC, a ouvert les débats en soulignant l'importance de toujours viser l'excellence : « Dépasser la notion de management pour mener ses étudiants vers le leadership; qu'ils soient capables de donner du sens à leurs actions, d'emmener les hommes et femmes de leurs équipes et surtout capables de donner du sens au changement. Quatre talents apparaissent indispensables : cognitif, social et politique, psychologique et enfin éthique. ».

Marc Lièvremont, ancien international de rugby et ancien sélectionneur de l’équipe de France, a poursuivi en mettant en lumière l’importance de l’exemplarité dans la formation : « Former c’est éduquer, élever, structurer, développer un potentiel, donner un cadre au niveau individuel et le manager donne un cadre dans lequel des individus très différents et extrêmement complémentaires vont s’exprimer. C’est ce produit qui va faire un résultat. ». Il a également fait un parallèle entre les joueurs de rugby et les militaires : « Dans les deux cas, c’est un groupe d’hommes qui partent à un endroit ensemble avec une symbolique très concrète. Ils se promettent de faire face collectivement  aux multitudes de difficultés et de complexités ».

La formation est apparue comme fondamentale pour nos armées comme pour la société en général. Ce colloque a mis en lumière son importance dans la préparation de l’avenir de toute organisation visant l’excellence à l’instar des quatre valeurs fondatrices de l'armée de l'air : respect, intégrité, service, excellence. Ces valeurs ont souvent été reprises par les différents dirigeants de société qui sont intervenus (voir la liste complète des intervenants dans le programme). Ce sens du respect et de l’intégrité a largement été mis en avant par M. Thierry Marx, chef étoilé, qui applique au sein de ses écoles de formation une rigueur et un engagement analogues à ceux de nos armées. M. Philippe Meirieu, philosophe a, quant à lui, focalisé son propos sur l’importance de la transmission de valeurs, parfois difficiles à définir mais essentielles à tout enseignement. 

De nombreux responsables militaires ont aussi pris part aux débats. Le colonel Jean-Christophe Boeri, du bureau Plan de l'état-major de l’armée de l’air (EMAA), a présenté des projets innovants développés au sein de l'armée de l'air, fruits de l'ambition de quelques aviateurs passionnés. Le lieutenant-colonel Éric Asselin, commandant du commando parachutiste de l’air n°10 (CPA 10), a fait état des exigences demandées à l'unité de spécialistes qu'il commande et de l'engagement indéfectible de son personnel. Les bénéfices des formations d'excellence au cœur des débats ont ainsi été largement démontrés. 

Le général Denis Mercier, CEMAA, a pris la parole en fin de journée afin de remercier vivement l'ensemble des participants pour la richesse et la transparence de leurs propos. Il a confirmé la place majeure de la formation du personnel de l'armée de l'air au sein de l'ensemble des projets et actions de l'institution mais aussi la considération qu'il accorde aux échanges, aux partenariats avec des acteurs extérieurs à la Défense, atouts indispensables pour permettre aux aviateurs de s'ouvrir sur le monde. Enfin, pour conclure, il a cité les mots de Mme Brigitte Lefèvre, directrice de la danse à l’Opéra de Paris de 1995 à 2014, exprimés quelques minutes plus tôt : « Un leader doit être capable de douter dans la réflexion et être sûr de soi dans l’action. »

Une journée dense qui laisse présager de nombreuses pistes pour développer des partenariats gagnants-gagnants entre le monde militaire et l'ensemble des acteurs de la société civile.

« Un leader doit être capable de douter dans la réflexion et être sûr de soi dans l’action » « Un leader doit être capable de douter dans la réflexion et être sûr de soi dans l’action »
« Un leader doit être capable de douter dans la réflexion et être sûr de soi dans l’action » « Un leader doit être capable de douter dans la réflexion et être sûr de soi dans l’action »

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories