Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 décembre 2014 5 05 /12 /décembre /2014 12:20
photo US Navy

photo US Navy

 

5 décembre 2014 45eNord.ca (AFP)

 

La Chambre des représentants des États-Unis a adopté jeudi la loi annuelle sur la défense, qui finance les opérations militaires contre l’organisation État islamique en Syrie et en Irak, conformément au vœu de Barack Obama.

Le Sénat doit encore adopter la loi, qui définit la totalité des programmes militaires pour l’exercice budgétaire 2015 (octobre 2014-septembre 2015). Les représentants ont voté par 300 voix contre 119.

Le plan d’entraînement et d’équipement des rebelles syriens modérés, proposé par le président américain, est prolongé. Ce plan avait été autorisé seulement jusqu’au 11 décembre par le Congrès en septembre.

Les crédits militaires de 5 milliards de dollars demandés par Barack Obama pour lutter contre les djihadistes de l’EI ont été adoptés: 3,4 milliards de dollars pour le déploiement des forces américaines dans le cadre de l’opération «Détermination absolue», et 1,6 milliard pour un programme d’équipement et d’entraînement des forces irakiennes et kurdes, pour deux ans.

Barack Obama avait formulé une demande totale de 5,6 milliards de dollars, qui incluait notamment 520 millions de dollars pour des efforts diplomatiques et humanitaires du département d’État.

Dans un autre domaine, la loi prolonge les restrictions à la fermeture de la prison de Guantanamo, sur l’île de Cuba. L’interdiction du transfert aux États-Unis des détenus de la prison, en place depuis 2011, a été reconduite, malgré l’opposition du président américain.

Le Congrès interdit au Pentagone de transférer des détenus de Guantanamo sur le territoire américain pour les juger, soigner, emprisonner ou toute autre raison, les républicains estimant qu’ils risqueraient d’être libérés sur décision d’un juge, constituant ainsi une menace pour la sécurité nationale.

Il reste 142 hommes dans la prison.

Une section de la loi prévoit de nouvelles mesures pour lutter contre le fléau des agressions sexuelles au sein de l’armée. En particulier, la justice militaire ne pourra plus prendre en compte les états de service ou la personnalité des soldats accusés (la défense dite de «bon soldat»).

Au total, la loi prévoit 584,2 milliards de dollars de dépenses militaires pour l’exercice budgétaire 2015, dont 63,7 milliards pour les opérations extérieures (Afghanistan, Irak…).

Les dépenses militaires représentent un peu plus de la moitié du budget dit «discrétionnaire» (hors dépenses sociales au sens large) de l’État fédéral.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories