Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 février 2015 4 05 /02 /février /2015 13:45
Barkhane : point de situation du 5 février 2015

 

05/02/2015 Sources : État-major des armées

 

Cette semaine, la force Barkhane a poursuivi quotidiennement les opérations conduites dans les deux fuseaux de la zone d’opérations, aux côtés de ses partenaires du G5 Sahel et de la MINUSMA. Parallèlement, elle a achevé la relève du groupement tactique Est.

 

Le dimanche 1er février 2015, le GTD-Est Bruno, majoritairement armé par le 3ème RPIMa, a été relevé par le GTD-Est Altor, majoritairement armé par le 2ème REP. Le colonel Jean-Michel Meunier succède au lieutenant-colonel Jean-Côme Journé à sa tête.

 

Au cours de son mandat, le GTD-E Bruno a notamment largement participé à la montée en puissance de la base avancée temporaire (BAT) de Madama, au Nord Niger. Ses opérations de contrôle de zone réalisées en appui des forces armées nigériennes dans la région de Madama et sa participation à l’implantation de la BAT ont contribué à renforcer la sécurisation de cette zone frontalière riche en flux commerciaux, notamment à cause de la présence, à Madama, des premiers puits nigériens depuis la frontière libyenne.

 

Du 26 au 28 janvier 2015, la force Barkhane a effectué des fouilles de caches découvertes lors d’opérations menées au mois de décembre dans une zone située au Nord d’Almoustarat, dans la région de Tabenkort. Ces fouilles s’inscrivent dans la continuité des actions menées lors des opérations Beauchene depuis le 12 décembre 2014. Cette semaine, le GTD-Ouest a effectué la fouille de huit caches aboutissant à la découverte de quelques roquettes de 122 mm et d’un trépied pour arme collective. Cette opération de fouilles permet de maintenir la pression sur les groupes armés terroristes et les empêchent de reconstituer leurs sanctuaires. Du 20 au 25 janvier, ce sont une dizaine d’obus de 122 mm et près de 120 fusées qui avaient été découvertes dans d’autres caches.

 

Enfin, dans la nuit du 30 au 31 janvier 2015 au cours d’une opération conduite au nord du Mali suite à un renseignement d’opportunité, la force Barkhane a décelé et neutralisé un groupe armé terroriste dans la zone est de l'Adrar des Ifoghas. Au cours de cet accrochage, une douzaine de terroristes a été mis hors de combat.

 

L’action des forces françaises dans la bande sahélo-saharienne est guidée par leur partenariat avec les principaux pays de la région, formant depuis le mois de février 2014 le « G5 Sahel ». Depuis quelques mois, deux de ces pays partenaires sont directement menacés à leur frontière par le groupe terroriste Boko Haram. La force Barkhane a donc mis en place une cellule de coordination visant à aider ces deux partenaires à prendre en compte cette menace avec les pays de la région. Il s’agit d’une cellule de coordination et de liaison (CCL) dans laquelle les pays du Lac Tchad peuvent partager leur renseignement et coordonner la réponse qu’ils souhaitent apporter à ce fléau. Dans le même cadre, un détachement de liaison et de contact, avec une capacité de soutien autonome, a été mis en place à Diffa, au sud du Niger, auprès des forces nigériennes.

 

L’opération Barkhane regroupe 3 000 militaires dont la mission, en partenariat avec les pays du G5 Sahel, consiste à lutter contre les groupes armés terroristes dans la bande sahélo-saharienne.

Barkhane : point de situation du 5 février 2015Barkhane : point de situation du 5 février 2015
Barkhane : point de situation du 5 février 2015

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories