Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 février 2015 1 02 /02 /février /2015 17:55
photo Ministère de la Défense

photo Ministère de la Défense

 

2/02/15 afrique-asie.fr

 

Jean-Yves le Drian devrait prochainement quitter la rue Saint-Dominique, tandis que Bruno Leroux, député de la première circonscription de la Seine-Saint-Denis et président du groupe socialiste à l’Assemblée nationale passe ses journées à étudier les dossiers épineux du ministère de la Défense.

 

Le bureau national du PS a suspendu son calendrier officiel pour la désignation des têtes de liste aux élections régionales dans certaines régions. Les candidatures devaient être déposées avant le 15 janvier. Le vote interne (en deux tours) devait avoir lieu les 5 et 6 février. Le premier secrétaire, Jean-Christophe Cambadélis, vient d’annoncer que quatre régions désigneraient finalement leur candidat après les élections départementales de fin mars : L’Ile de France, la Bourgogne-Franche-Comté, Rhône-Alpes-Auvergne et… la Bretagne !

 

Jusqu’à ces derniers jours Jean-Yves le Drian n’était pas candidat. Mais tout le monde sait que sa grande ambition est de revenir en Bretagne comme patron : « je suis en congé de la présidence de la Région, mais je ne suis pas en congé de la Bretagne » expliquait-il. L’ancien président de la région Bretagne  souhaite retrouver son siège à Rennes une fois terminé ce qu’il appelle son « service militaire » à Paris. La législative partielle du Doubs a précipité les évènements…

 

Avec les résultats des élections départementales de mars, il sera aisé de procéder à une projection qui indiquera le score que pourrait réaliser aux régionales une liste de gauche dirigée par Jean-Yves le Drian. Sans oublier une batterie d’enquêtes portant sur l’image, la notoriété, la popularité du ministre de la Défense.

 

Si les militaires en garnison en Bretagne et leurs familles ont la reconnaissance du ventre, ils ne peuvent que voter pour un ministre qui défend leurs intérêts avec acharnement. Alors que Bercy ne rêve que de réduire leur budget (actuellement à 31,4 milliards d’euros). Mais Jean-Yves le Drian a l’oreille du Président … qui cherche par tous les moyens à limiter la casse annoncée des régionales. Depuis le Quai d’Orsay, Laurent Fabius a, aussi beaucoup appuyé cette décision le libérant d’un ministre de la Défense de poids qui gérait en direct les dossiers sahéliens. Le ministre des Affaires étrangères a déjà dit à plusieurs de ses proches collaborateurs : « Le Roux, j’en fait mon affaire ! »

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories