Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 février 2015 1 02 /02 /février /2015 12:50
Photos : Jürgen Braekevelt – MIL.be

Photos : Jürgen Braekevelt – MIL.be

 

30/01/2015 Liesbeth Bardyn – MIL.be

 

Des élèves de première année de l'École Royale Militaire (ERM) accomplissent leurs épreuves de tir au camp d'Elsenborn. La température avoisine zéro degré. Ils vivent cependant à l'extérieur lors de leur premier camp d'hiver. Une réelle adaptation après quatre mois passés sur les bancs de l'école.

 

Un épais tapis de neige recouvre le paysage d'Elsenborn. À l'approche de midi, celle-ci continue de tomber sur la file que composent des élèves munis de gamelles. « Les conditions météorologiques ne facilitent pas leur vie », explique le premier lieutenant Roland Van Raemdonck en se dirigeant avec sa gamelle vers les cuisines de campagne. « Nos élèves sont dehors depuis hier matin. Ils seront ravis de retrouver la chaleur des blocs ce soir.

 

Selon le lieutenant-colonel Veermeer, commandant du bataillon des élèves-officiers, le froid est l'un des trois mots-clés qui définissent ce camp. « Outre le temps, la persévérance et le fait d'être militaire sont très importants lors de ce premier camp d'hiver. »

 

 

Des élèves de l’ERM bravent le froid
Des élèves de l’ERM bravent le froid
Des élèves de l’ERM bravent le froid
Des élèves de l’ERM bravent le froid
Des élèves de l’ERM bravent le froid
Des élèves de l’ERM bravent le froid
Des élèves de l’ERM bravent le froid
Des élèves de l’ERM bravent le froid
Des élèves de l’ERM bravent le froid
Des élèves de l’ERM bravent le froid
Des élèves de l’ERM bravent le froid
Des élèves de l’ERM bravent le froid
Des élèves de l’ERM bravent le froid

Le travail de groupe est primordial. Il s'avère même constituer la grosse différence avec le camp de la phase d'initiation militaire (PIM) qui s'est déroulé l'été dernier. L'attention y était centrée sur l'individu. « Si je pouvais choisir, j'opterais pour ce dernier camp qui est beaucoup plus sympathique que la PIM », précise l'élève de première année Jordy Kleykens. « Vous apprenez à travailler dans une équipe et à vous entraider. »

 

Élodie Verhellen et sa section confectionnent un plan de la situation sur la neige à l'aide de branches et de feuilles. Ce procédé est également connu sous le nom de bac à sable. « Ici, une foule de rudiments acquis sur les bancs de l'école sont mis en pratique », raconte Élodie. « Nous ne faisons pas que des bacs à sable mais effectuons également des patrouilles, appliquons des procédures propres aux sentinelles et progressons en section. Nous faisons tout pour la première fois. Ce n'est pas évident et cela demande encore une certaine préparation. »

 

Le camp s'achève dans une semaine. Les 104 élèves de première année rejoindront, dès lors, l'École Royale Militaire, fiers de leur nouvelle expérience.

Vidéo : Clint Soete

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories