Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 février 2015 5 27 /02 /février /2015 12:30
Exercice dans le détroit d’Ormuz: les Iraniens coulent une réplique d’un porte-avions américain

Le Corps des Gardiens de la révolution islamique d’Iran (CGRI) a lancé la dernière semaine de février 2015 dans le détroit stratégique d’Ormuz la 9e édition de l’exercice militaire naval de grande envergure « Le plus grand des prophète » (Irib)

 

27 février 2015 par Jacques N. Godbout – 45eNord.ca

 

Le Corps des Gardiens de la révolution islamique d’Iran (CGRI)a lancé mercredi dans le détroit stratégique d’Ormuz la 9e édition de l’exercice exercice militaire naval de grande envergure « Le plus grand des prophètes », tentant apparemment d’en mettre plein la vue aux observateurs au même moment où des forces navales occidentales sont plus que jamais présentes dans la région pour mener la guerre au groupe armée État islamique en Irak et en Syrie.

 

L’exercice « Grand prophète 9″ (Al-Rasoul AlAazam), a été diffusé en direct sur la chaîne de télévision d’État iranienne IRIB TV, avec la participation de politiques iraniens et d’officiers de l’armée de haut-rang.

 

Ont notamment assisté à ces exercices militaires le général Mohammad Ali Jaafari commandant en chef du CGRI, le Général Hadjizadeh commandant de la force aérospatial du CGRI, le général Hossein Salami commandant adjoint du CGRI, le général Fadavi commandant de la force navale du CGRI ainsi que d’autres commandants et responsables du CGRI et le chef d’état-major des forces armées.

 

Des bâtiments de différentes classes du CGRI ont pris part à ces manœuvres qui dureront trois jours et où sont testés plusieurs tirs de missiles balistiques sol-mer d’une portée de plus 300 km.

 

Selon des images diffusées par IRIB TV, les bases côtières de missiles du CGRI ont lancé de lourdes frappes contres les « faux ennemis » et leurs bases navales, et les vedettes rapides du CGRI ont aussi déployé des mines dans la mer pour empêcher l’avancée des « forces marines ennemies ».

 

Lors de cet exercice destiné à « envoyer un message aux ennemis de l’Iran », une nuée de dizaines de vedettes rapides iraniennes s’est aussi jetée sur une réplique d’un porte-avions américain dont se sont emparés les commandos des iraniens se sont emparés avant qu’il soit pris pour cible par plus de 400 roquettes et missiles tirés à partir des vedettes rapides qui l’encerclaient.

 

À un certain moment, une caméra de la télévision d’État a montré une banderole où on pouvait lire un citation du père de la République isalmique iranienne et premier guide suprême, l’ayatollah Ruhollah Khomeini: «Si les Américains sont prêts à être enterré au fond des eaux du golfe Persique – ainsi soit-il ».

 

« La mer d’Oman, le détroit d’Ormuz et le golfe Persique sont sous le contrôle entier des forces navales iraniennes », a souligné le commandant en chef du Corps des Gardiens de la Révolution islamique, le général Mohammad-Ali Jaafari, cité par l’agence d’information iranienne Irib.

 

Le général Jaafari a expliqué en marge de ces manœuvres que: « jusqu’à présent, les exercices concentrés les tirs pour couler des frégates et des portes-avions présumés de l’ennemi ont été couronnés de succès, et tous les missiles tirés ont touché leurs cibles ».

 

« Nous avons déjà annoncé au monde entier que nos capacités visent à assurer la sécurité du golfe Persique et du détroit d’Hormuz. Et ce qui importe, c’est que les capacités iraniennes empêcheront les ennemis d’ »insécuriser » la région ou d’y asseoir leur suprématie », a également expliqué le général iranien.

 

De son côté, le commodore Kevin Stephens, porte-parole pour la 5e Flotte de la Marine américaine à Bahreïn, a déclaré que les exercices navals iraniens, commencés il y a quelques jours, n’ont eu aucun effet sur le trafic maritime.

 

Ces manœuvres ont lieu au même moment où la France a engagé lundi le porte-avions Charles de Gaulle dans les opérations de la coalition internationale dirigée par les États-Unis contre le groupe armé État islamque.

 

Le porte-avions français, engagé au côté du porte-avions USS Carl Vinson, croise au large de l’Arabie saoudite pour une mission d’environ huit semaines.

 

La Ve Flotte américaine, elle, est stationnée à Bahreïn, alors que le Qatar accueille commandement de l’armée américaine pour le Moyen-Orient et l’Asie centrale.

 

En outre, un sous-marin nucléaire d’attaque, une frégate de défense anti-aérienne et une frégate anti sous-marine de l’armée britannique sont également sur la zone.

 

Cet exercice intervient aussi alors que l’Iran est en train de négocier un accord sur son programme nucléaire controversé avec les pays du groupe 5+1 (les cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l’ONU – États-Unis, France, Grande-Bretagne, Russie et Chine – plus l’Allemagne). Les deux parties espèrent parvenir à un accord-cadre de le mois prochain et un accord final en Juin.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories