Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 février 2015 3 25 /02 /février /2015 17:30
Military Industry Corporation (MIC) présente son obusier automoteur Khalifa-1 à IDEX 2015

Military Industry Corporation (MIC) présente son obusier automoteur Khalifa-1 à IDEX 2015

 

24 février, 2015 Nathan Gain (FOB)

 

De par son ampleur, la diversité des entreprises présentes et des produits mis en avant, l’International Defence Exhibition (IDEX), salon de défense bi-annuel devenu incontournable, réserve à chaque édition son lot de surprises.

 

L’édition 2015 n’a pas dérogé à la règle, apportant son lot de nouveautés, certaines étant parfois issues de nations plutôt « discrètes ». Relativement peu présent au sein de ce genre d’évènement, le Soudan est l’un de ces pays désormais capables de déployer un panel de nouveautés propre à surprendre jusqu’aux spécialistes les plus avertis. Au travers de l’importante « Military Industry Corporation » (MIC-Sudan), consortium national d’entreprises fondé en 1993, le Soudan crée et manufacture un vaste ensemble de produits et services, allant de la simple arme de poing au véhicule de combat d’infanterie.

 

Véritable vitrine de l’industrie soudanaise, la « Military Industry Corporation », basée à Karthoum, a traversé la mer Rouge avec deux produits majeurs : l’obusier automoteur de 122mm Khalifa-1 et le véhicule de reconnaissance Sarsar-2. Selon un délégué soudanais, tous deux sont déjà en service au sein de l’armée soudanaise.

 

Le Khalifa-1 est le résultat du mariage entre un canon de 122 mm D-30 et un chassis Kamaz 43118 6×6 redessiné, le tout pour une masse totale dépassant les 20 tonnes. Doté d’un équipage de 5 hommes, le Khalifa-1, selon MIC, est capable d’assurer une cadence de tir maximale allant jusqu’à 8 obus tirés à la minute (avec un premier obus déjà chargé, détail non négligeable). Capable d’atteindre une cible dans un rayon maximal de 17 km, le Khalifa-1 serait également en mesure de tirer son premier obus ou d’être prêt au redéploiement en un maximum d’une 1min30. Enfin, le Khalifa-1 est également équipé d’un système de contrôle de tir Karary IGZ01, composé d’un poste d’observation et d’un poste de commandement. De quoi rivaliser avec le Caesar ? D’après les représentants soudanais, cela ne fait aucun doute. Qu’importe la réponse, la question a au moins le mérite d’être posée.

 

Dans une toute autre catégorie, MIC met également l’accent un panel de véhicules légers, tel le véhicule de reconnaissance Sarsar-2. Basé sur un châssis KIA, le Sarsar-2 autorise le transport d’une escouade de 11 soldats (équipage compris), le tout protégé par un blindage de niveau BR6. Le moteur, un D4DA à 4 cylindres en ligne, développe 139 chevaux et autorise une vitesse maximale de 80 km/h. Une écoutille de toit permet l’installation d’une mitrailleuse de calibre 12.7mm/14.5mm.

 

Précisons que le Sarsar-2 et le Khalifa-1 ne sont que deux systèmes d’arme parmi tant d’autres présentés par la délégation soudanaise, démontrant par là même l’importance de s’intéresser à certaines industries nationales aux qualités par trop insoupçonnées.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories