Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 février 2015 3 11 /02 /février /2015 08:58
Renseignement : enfin, le premier débat public à l'Assemblée nationale !

 

10.02.2015 Par Olivier Berger, grand reporter à La Voix du Nord – Défense Globale
 

Oyez, oyez, pour la première fois de l'histoire de France, s'est déroulé ce mardi 10 février 2015, un événement considérable : un débat public à l'Assemblée nationale sur le rapport relatif à l'activité de la délégation parlementaire au renseignement pour l'année 2014. Dans l'hémicycle, s'il vous plaît. C'est vous dire si le contrôle et le développement d'une vraie culture du renseignement restent embryonnaires en France. Mais encourageons nos hommes politiques volontaires.

 

Comme le dit le député PRG de Béthune, Stéphane Saint-André, " le renseignement devient une politique publique ". C'est la promesse d'un cadre juridique pour les agents en service et d'un contrôle parlementaire qui seront définis dans une prochaine loi sur l'activité au printemps.  Mais qui sont attendus par les hommes de l'art depuis longtemps...

On assiste donc à une prise de conscience de nos élus. Tout est à discuter et les options politiques se voient clairement, de Jacques Myard qui dénonce sans nuances par exemple " les réticences criminelles du Parlement européen sur le PNR (Passenger Name Record) " jusqu'à l'écologiste François de Rugis plus enclin à " avoir recours au pouvoir judiciaire " pour tout ce qui peut concerner les données personnelles. Le communiste du Nord, Jean-Jacques Candelier, dénonce " un problème de représentation des groupes politiques au sein de la Délégation parlementaire au renseignement ". Voyez comme le sujet intéresse soudain...

Le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a salué " un débat utile et sans précédent ". De son côté, il a insisté sur " le renforcement de la partie cyber du renseignement qui sera amplifié après la révision de la Loi de programmation militaire qui sera présentée avant l'été ". Une constante comme une évidence : " La priorité est donnée au renseignement dans toutes les opérations. " Ajoutant, " l'enjeu cyber est devenu un enjeu de souveraineté ".

Depuis son arrivée au ministère en 2012, les attaques cybernétiques ont doublé chaque année. " Je veux une culture de la cybersécurité dans le ministère de la Défense. Il y a désormais une quatrième armée, terme symbolique, l'armée cyber ", insiste Le Drian.

Avec la future loi, une nouvelle autorité administrative indépendante de contrôle des services verra le jour (renforcée par des parlementaires), héritière de la CNCIS (Commission nationale de contrôle des interceptions de sécurité).

Au milieu de tout cela et du champ numérique, le ministre de l'Intérieur, Bernard cazeneuve, jongle délicatement avec la notion de " confiance ". Pour lui, " un espace de liberté comme Internet ne signifie pas un espace de non droit, pas régulé ".

 

 

Suite de l'article

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories