Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 février 2015 2 24 /02 /février /2015 17:50
Photo : Jürgen Braekevelt – MIL.be

Photo : Jürgen Braekevelt – MIL.be

 

16/02/2015 Karen Bral – MIL.be

 

Depuis le 7 janvier 2015, un détachement belge a relevé les Néerlandais dans leur mission de surveillance aérienne en Pologne. Les Belges travaillent avec quatre F-16 pour une période de huit mois à Malbork. Cette opération porte le nom d’Enhanced Air Policing Mission.

 

Après l’annexion de la Crimée par la Russie en mars 2014, l’Organisation du Traité de l'Atlantique Nord (OTAN) a demandé une protection renforcée de son espace aérien, en particulier au-dessus de la mer Baltique. Depuis le printemps 2014, le nombre d’avions de combat est passé de quatre à seize pour la circonstance. 

 

L’OTAN répartit les avions de combat sur trois bases aériennes, y compris celle de Malbork. Cette dernière n’est pas choisie au hasard explique le commandant du détachement : « Malbork se situe près de l’enclave russe de Kaliningrad, à seulement soixante kilomètres de la mer Baltique. » La plupart des incidents qui mettent en péril la sécurité des vols ont lieu, en effet, au-dessus des eaux internationales.

 

Le détachement compte un peu plus de cinquante personnes provenant du 2e Wing Tactique de Florennes et du 10e Wing Tactique de Kleine-Brogel. Cinq d’entre eux sont pilotes, dont le commandant du détachement : « Notre opération comporte deux aspects » explique-t-il. « Toutes les deux semaines, nous sommes de permanence Quick Reaction Alert (QRA). Cela signifie que pendant sept jours, deux pilotes et une équipe technique se tiennent prêts 24 heures sur 24. S’il y a alerte, ils doivent décoller le plus vite possible pour identifier les avions inconnus qui auraient envahi l’espace aérien de l’OTAN. »

 

Photos : Jürgen Braekevelt – MIL.bePhotos : Jürgen Braekevelt – MIL.bePhotos : Jürgen Braekevelt – MIL.be
Photos : Jürgen Braekevelt – MIL.bePhotos : Jürgen Braekevelt – MIL.be

Photos : Jürgen Braekevelt – MIL.be

Les autres semaines, les Belges ont l’opportunité de s’entraîner avec les avions de chasse MiG-29 de l’armée polonaise à des combats aériens. « Pour les jeunes pilotes, c’est une excellente occasion de se battre avec un autre type d’avion que les F-16 » souligne le commandant. Bien que MiG-29 et F-16 soient de la même génération, ils comportent de sérieuses différences. « Le MiG a deux moteurs et le F-16 n’en a qu’un », clarifie un pilote polonais. « Mais sur longue distance, le F-16 est plus performant grâce à ses systèmes et missiles plus modernes. » Cela provient du fait que, contrairement au MiG-29, le F-16 a bénéficié de modernisations au fil du temps.

 

Les pilotes sont relevés chaque mois tandis que le reste du détachement demeure deux mois sur place. Le détachement actuel restera donc jusqu’à début mars à Malbork. Ces six dernières semaines, les Polonais ont effectué deux interceptions afin d’identifier des appareils et les Belges une.

Vidéo : Wim Cochet

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories