Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mars 2015 4 12 /03 /mars /2015 13:30
Chammal : portraits de femmes au sein du détachement air projeté en Jordanie

 

12/03/2015 Sources : État-major des armées

 

Les femmes militaires déployées en Jordanie dans le cadre de l’opération Chammal sont mises à l’honneur. Elles nous racontent leur différents parcours et nous livrent leurs impressions.

 

Au sein du détachement de protection projeté en Jordanie, le caporal-chef Tania (CLC) est le seul personnel féminin. Ce militaire du rang a rejoint les Commandos Parachutistes de l’Air n°20 (CPA 20) en 1999 et est devenu l’une des premières femmes commandos en CPA. Pour l’opération Chammal, elle est intégrée au sein d’une équipe d’une quinzaine de commandos, et s’occupe avec eux de la protection du personnel, des infrastructures et des aéronefs français. Suivant un cycle opérationnel régulier, elle participe aussi aux groupes de protection et d’intervention (GPI) mis en place pour sécuriser le camp français.

 

Arrivée sur le théâtre jordanien mi-février 2015, la sergent-chef Laëtitia est responsable des différents travaux de la cellule chancellerie. Ce sous-officier dynamique s’est porté volontaire pour cette première opération extérieure avec le soutien de son époux. « Je suis partie avec quelques appréhensions sur les opérations extérieures mais dès mon arrivée elles ont été totalement effacées ».  Travaillant au sein de l’état-major fonctionnel du détachement air, elle souligne que « les relations y sont très cordiales et respectueuses. L’ambiance entre les collègues est très bonne ». Elle s’est habituée très rapidement à ce rythme de vie et de travail différent de la base aérienne de Cazaux où elle travaille à la cellule relations publiques.

 

Au sein du personnel navigant, on retrouve l’aspirant surnommé « Sissi », qui fait partie de l’escadron 2/3 Champagne et qui est sous-chef navigateur. Cet officier de 29 ans effectue aujourd’hui sa 2ème opération extérieure. Elle est, sur le théâtre, la seule femme personnel naviguant : « En escadron, nous ne sommes pas beaucoup de femmes, j’ai donc l’habitude d’être entourée d’hommes. En opération comme en France, il n’y a aucun rejet, ou aucun sentiment de protection venant de mes collègues parce que je suis un personnel féminin. » Pour l’opération Chammal, Sissi se retrouve au sein d’une équipe d’une vingtaine de pilotes et navigateurs. « Ce sont tous de très bons collègues et quand je suis avec eux, il n’y a aucune gêne dans les discussions. Je ne me sens absolument pas exclue. Et comme on dit : Dans les armées, il n’y a pas de distinctions il n’y a que des militaires ; c’est tout à fait vrai pour ma part ». 

 

La SGC Anne-Sophie travaille à la cellule renseignement des Mirage 2000D, dans une équipe de six personnes où elle est la seule femme. Interprétateur photos, elle est en charge de préparer, entre autres, les missions pour les équipages en insérant dans leur tablette (UMPC) tous les points intéressants et importants sur la zone qui sera survolée. Au retour de vol et en cas de tir, elle crée le compte rendu de tir reprenant tous les éléments de la mission en y insérant les photos des positions tirées. En poste sur la base aérienne 188 de Djibouti depuis 4 ans, elle travaille au sein de l’escadron 3/11 Corse où elle prépare aussi les briefings et les instructions sur le matériel de reconnaissance. En tant que femme militaire, Anne-Sophie explique : « je n’ai jamais eu aucun soucis à travailler avec des hommes, tant que le travail est fait c’est le principal ». Elle ajoute : « pour l’opération Chammal, nous travaillons dans une très bonne ambiance. Les relations avec les équipages  se passent très bien. Ce qu’il faut avant tout c’est qu’on puisse répondre à leurs attentes, qu’on soit un homme ou une femme. »

 

Lancée depuis le 19 septembre 214, l’opération Chammal mobilise 3 000 militaires. Elle vise, à la demande du gouvernement irakien et en coordination avec les alliées de la France présents dans la région, à assurer un soutien aérien aux forces irakiennes dans la lutte contre le groupe terroriste autoproclamé Daech. Le dispositif complet est actuellement structuré autour de douze avions de chasse de l’armée de l’Air (six Rafale et six Mirage 2000D), d’un avion ravitailleur C-135 FR, d’un avion de patrouille maritime Atlantique 2, et du groupe aéronaval.

Chammal : portraits de femmes au sein du détachement air projeté en JordanieChammal : portraits de femmes au sein du détachement air projeté en Jordanie
Chammal : portraits de femmes au sein du détachement air projeté en Jordanie
Chammal : portraits de femmes au sein du détachement air projeté en JordanieChammal : portraits de femmes au sein du détachement air projeté en JordanieChammal : portraits de femmes au sein du détachement air projeté en Jordanie

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories