Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 mars 2015 4 05 /03 /mars /2015 08:55
Le bagad de Lann-Bihoué


04/03/2015  DICoD

 

Le saviez-vous ? Derrière beaucoup de coutumes, usages, traditions et expressions militaires se cachent bien souvent des anecdotes insolites, amusantes ou historiques. Alors pour étoffer votre culture générale et briller le matin devant vos collègues à la machine à café, plongez-vous dans notre rubrique du mercredi. Aujourd’hui, la rédaction propose de vous parler de l’ensemble musical militaire le plus connu de France : le bagad de Lann-Bihoué.

 

Bienvenue en Bretagne ! L’air marin, les vagues, le vent, la pluie, les menhirs, les fest-noz, le chouchen, le kouign amann, les bigoudènes et le fameux bagad de Lann-Bihoué…

La plupart d’entre vous connait le bagad (groupe en breton) de Lann-Bihoué de nom. Que ce soit parce qu’ils sont passés près de chez vous, ou parce que vous avez suivi le festival interceltique de Lorient à la télé, leurs cornemuses et leurs bombardes ne vous sont pas totalement inconnues. Et comme vous l’avez certainement remarqué, ces musiciens sont militaires.

C’est le penn-soner qui est aux commandes du bagad. Il s’agit d’une sorte de chef d’orchestre, mais qui aurait troqué sa baguette contre un instrument. Il définit l’orientation musicale du bagad et peut même composer certains morceaux. Et pour l’aider à diriger tout ce petit monde, le "sonneur en chef" est secondé par des chefs de pupitres comme le penn-talabarder pour les bombardes, le penn-biniaouer pour les cornemuses et le penn-tabouliner pour les percussions.

Pour ce qui est de son nom, le bagad le doit à sa base de ralliement, la base d’aéronautique navale (BAN) de Lann-Bihoué, située à 8 km de Lorient. Et c’est sur cette BAN, qu’un beau jour, le fameux bagad a vu le jour. Plus exactement en d’août 1952. Ce jour-là, le maître-principal Pierre Roumegou aperçoit une bombarde qui dépasse de la poche d’un visiteur. Après 28 ans sans en jouer, il la porte à ses lèvres et en sort quelques morceaux, pour le bonheur des gens présents. Quelques jours plus tard, une dizaine de sonneurs de cornemuses et de bombardes, pour la plupart des matelots qui évoluent dans des formations civiles, le rejoignent : le bagad est né !

Après avoir échappé de justesse à la dissolution à plusieurs reprises, le bagad de Lann-Bihoué devient professionnel en 2001. Il est aujourd’hui composé de jeunes militaires, hommes et femmes, recrutés pour un à quatre ans. Leur compétence musicale, mais aussi leur qualité de présentation et de leur comportement, font partie intégrante du recrutement. Armés de leurs pompons rouges et de leurs instruments, ils sillonnent les quatre mers depuis maintenant plus de 60 ans. Connue et reconnue dans le monde entier, la formation a enregistré pas moins d’une quinzaine d’albums.

Et pour en savoir encore plus sur le bagad, cliquez ici...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories