Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mars 2015 2 31 /03 /mars /2015 12:55
Lieutenant de Vaisseau K.,officier de lutte antiaérienne de force navale (OLAA/FN)

 

30 Mars 2015 Source: Marine nationale

 

Son parcours :

2004 : Engagement. Cours Officier sous contrat (OSC) long « conduite des opérations ».

2005 : Officier en quatrième sur le Francis Garnier.

2007 : Ecole de spécialité SIC puis embarquement sur sous-marins nucléaires d’attaque.

2009 : Chef de service pont sur la frégate La Fayette.

2010 : Commandement du Chacal.

2011 : Cours de l’Ecole des systèmes de combat et armes navales (ESCAN) spécialité « lutte au-dessus de la surface » (LAS).

2014 : Affectation comme chef de service INFOLAS et OLAA/FN sur la FDA Chevalier Paul.

 

Meilleurs souvenirs dans la Marine : « Air Defense Week » 2013

 

La semaine d’exercices de lutte antiaérienne conduite avec le Cassard a été l’occasion de me frotter pour la première fois au rôle d’officier de lutte antiaérienne. Conduit dans un cadre interallié avec des chasseurs suisses, britanniques et français, les exercices de défense aérienne (ADEX) se sont succédé à un rythme intensif. Cela m’a permis de progresser rapidement et de commencer à entrevoir toute la richesse et la complexité de cette responsabilité.

 

Le LV K. a commencé sa carrière dans le civil comme ingénieur du son et professeur dans le supérieur. Mais de demi-sang malouin, il était en quelque sorte prédestiné à la mer. C’est au cours d’une émission de Michel Drucker qu’il rencontre l’amiral de Briançon, alors capitaine de vaisseau et commandant de la Jeanne d’Arc qui lui recommande de postuler pour le recrutement des officier sous contrat. « J’avais 26 ans et envie de faire autre chose de ma vie », raconte-t-il. « Je me suis dit que je n’étais pas encore trop vieux pour reprendre mon cartable et mettre du sel dans mon avenir ». Il s’engage donc en 2004 comme officier sous contrat et entame alors un parcours éclectique

 

Affecté à bord du Francis Garnier aux Antilles, il découvre le monde de l’amphibie et fait ses premières armes comme officier chef du quart. Après une école de spécialité SIC, un passage  sur SNA et une affectation sur le La Fayette  ses états de service lui permettent d’obtenir en 2010 le commandement du bâtiment école Chacal. « A ce moment, avoue-t-il, je n’avais qu’une connaissance vague des opérations aériennes. Les bâtiments de défense aérienne. me paraissaient compliqués et mystérieux… ». Cet a priori va changer avec l’ESCAN et la spécialité SCLAS (système de combat/lutte au-dessus de la surface). Il suit le cours « système de combat/lutte au-dessus de la surface » (SCLAS) et rejoint le Cassard en 2012: « Une superbe affectation ; tout y était intéressant. Les frégates anti-aériennes sont d’excellents bateaux pour débuter dans la défense aérienne.»

 

À l’été 2014 le poste de chef de service « information lutte au-dessus de la surface » (INFOLAS) sur le Chevalier Paul, qui escorte le GAN pour la mission Arromanches. « Accompagner le porte-avions en opération, c’est véritablement toucher le cœur de la défense aérienne d’une force navale. C’est une expérience aussi riche qu’exigeante. Le faire dans un environnement interalliées, en lien étroit avec les forces de l’US Navy qui engagent elles aussi un Carrier Strike Group est particulièrement exaltant.» Désormais, son rôle est donc d’appliquer les directives du commandant du Chevalier Paul qui est le Air Defense Commander du groupe aéronaval. C’est donc un travail de surveillance, d’identification, de classification, et parfois même d’intervention, sur tout ce qui peut voler ou interagir avec le GAN.

 

Lieutenant de Vaisseau K.,officier de lutte antiaérienne de force navale (OLAA/FN)

Son unité : Le service INFOLAS de la FDA Chevalier Paul.

 

Le service INFOLAS est la plus grosse compagnie de la frégate anti-aérienne (FDA) Chevalier Paul. Il rassemble trente-quatre marins répartis en trois secteurs. Ces hommes et femmes sont responsables des moyens de détection électromagnétique (secteur DEM), de guerre électronique (secteur GE), du système de combat et des liaisons de données tactique (secteur SDC) de la frégate.

 

Ils sont également chargés de l’exploitation de ces informations et de l’élaboration de la situation tactique au sein du central opération. Ils constituent en quelque sorte le « système nerveux » du bâtiment et doivent à ce titre allier grande compétence technique et haut niveau d’entraînement. De leur travail dépend la capacité de la FDA à analyser son environnement et à conduire la lutte au-dessus de la surface. Ils contrôlent et coordonnent ainsi toute la défense aérienne du groupe aéronaval.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories