Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mars 2015 4 12 /03 /mars /2015 08:30
Photo F. Robineau, Dassault Aviation

Photo F. Robineau, Dassault Aviation

 

10/03  Alain Ruello / Chef de service adjoint – LesEchos.fr

 

Le Caire a versé lundi les acomptes prévus par les contrats de vente des 24 Rafale, de la frégate Fremm et des missiles associés. Le Rafale est officiellement exporté  !

 

La démarche a pris quelques jours de plus qu’attendu , mais elle vient d’avoir lieu : Le Caire a versé lundi les acomptes prévus par les contrats de vente des 24 Rafale, de la frégate multimissions Fremm, des torpilles et des missiles associés, qui sont donc entrés en vigueur, a-t-on appris de sources concordantes.

 

Trois semaines après la cérémonie de signatures en grande pompe , le lundi 16 février en présence du président Al Sissi et du ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian, l’avion de combat tricolore tient donc officiellement sa première référence à l’exportation !

 

Interrogé mercredi dernier en marge de la visite de François Hollande dans l’usine de Dassault à Mérignac, Eric Trappier, le PDG de l’avionneur s’était montré très confiant sur l’imminence du paiement de l’acompte. L’Egypte devait payer de sa poche la moitié des sommes en question, l’autre passant via un crédit bancaire.

 

Un demi milliard

 

L’ensemble des emplettes du maréchal Al Sissi coûte 5,2 milliards d’euros, une somme très élevée étant donné l’état des finances du pays. En matière d’armement, il est usuel que le client doive verser de 15 % à 30 % du montant du contrat lors de l’acompte, en fonction de l’état d’avancement des matériels achetés.

 

La Fremm étant en grande partie construite puisqu’elle est prélevée sur le quota de la Marine nationale, DCNS doit toucher de l’ordre d’un demi-milliard d’euros tout de suite et le solde cet été, à la livraison du navire. Le contrat inclut les modifications nécessaires pour le « localiser ».

 

Pour Dassault, c’est plus compliqué. Le contrat prévoit un acompte de 30 %, toujours selon nos informations, mais payable en plusieurs fois. Si l’on retient un ordre de grandeur de 3 milliards d’euros (sur les 5,2 milliards) pour les 24 Rafale – pièces détachées et support compris –, on peut estimer que l’avionneur attend un premier paiement de quelques centaines de millions, sans doute autour des 500 millions.

 

Contactés, ni Dassault, ni DCNS, ni MBDA n’ont souhaité commenter.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories