Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 mars 2015 6 21 /03 /mars /2015 12:45
Stratégie – La défense nationale désarmée (Madagascar)

Le ministre de la Défense, Dominique Rakotozafy (à g.), propose une alternative : l’augmentation des moyens ou la réduction des ambitions - photo lexpressmada.com

 

21.03.2015 Garry Fabrice Ranaivoson - lexpressmada.com

 

Le chantier à abattre pour une défense efficiente est énorme. Face aux diverses menaces, notamment transversales, l’élaboration d’une politique de défense nationale s’avère urgente.

 

Inquiétant. C’est ainsi qu’un des participants au dialogue de défense à l’Académie militaire (ACMIL) d’Antsirabe, a qualifié l’état de la défense à Madagascar, en réaction aux diverses interventions. Après deux jours de conférences et de débats, le 19 et 20 mars, le constat évident est que la défense nationale malgache est mal-en-point. Il semble que tout reste à faire, à commencer par le préalable nécessaire, à savoir la définition d’une politique de défense.

Une confusion de responsabilité règne entre les trois entités composantes des forces de l’ordre, l’armée, la gendarmerie nationale et la police nationale. En cause, l’application maladroite d’un décret adopté en 1984. Les problèmes de leadership que cela implique. Des forces navales inefficientes et démunies, alors que Mada­gascar est une île qui ambitionne de miser sur son potentiel maritime. Une capacité opérationnelle limitée des forces de protection civile.

L’amateurisme des renseignements, un service stratégique essentiel, pourtant, dans la défense nationale. Quelques points, parmi d’autres, soulevés ces deux derniers jours à l’ACMIL.

Le manque de moyens est la raison souvent mise en avant. « Si l’on parle des forces navales, c’est une entité qui nécessite un budget important. Et son opérationnalité dépend des moyens et équipements à mettre à sa disposition (…) » a indiqué le contre-amiral Louis Antoine de Padoue Ranaivo­seheno, un des intervenants à la conférence d’Antsirabe.

Dans son intervention, le général Beni Xavier Rasolofonirina, chef d’État-major général de l’armée Malagasy (CEMGAM), « la sécurité et la défense sont à l’image de la situation socio-économique du pays ».

 

Suite de l'article

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories