Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 avril 2015 1 27 /04 /avril /2015 11:30
photo EMA / Marine Nationale

photo EMA / Marine Nationale

 

17/04/2015 Sources : Etat-major des armées

 

Le 11 avril 2015, dans le cadre de l’opération Chammal, le pétrolier-ravitailleur Meuse a ravitaillé le porte-avions américains Carl Vinson.

 

Plusieurs heures avant le début du ravitaillement, alors que la Meuse approche du point de rendez-vous convenu, le Carl Vinson apparait au radar. Rapidement, la silhouette de l’imposant navire se dessine sur l’horizon. Ce soutien logistique est un défi technique de taille. En effet le navire américain, par sa taille et ses 93 000 tonnes, nécessite une adaptation inédite de la part de l’équipage de la Meuse. Le porte-avions Carl Vinson déplace une telle masse d’eau qu’il est impossible de trop s’en approcher sans risquer un effet d’aspiration et donc une colision.

 

Le ravitaillement s’est donc effectué à une distance de sécurité, quasiment aussi loin que le permettent les manches de transfert des carburéacteurs. La communication s’est faite en anglais, la tenue de poste du porte-avions américain a été parfaite, et la concentration des soldats français et américains a été totale. Sur chaque bord, la curiosité apparaissait sur les visages des marins.

 

Cette opération a été couronnée de succès, fruit d’une longue préparation commune avec l’état-major américain. Cette mission est emblématique de notre coopération franco-américaine en matière de ravitaillement et de soutien logistique. C’est aussi une illustration des capacités de la Marine française en matière de soutien logistique et d’interopérabilité avec nos alliés.

 

Lancée depuis le 19 septembre 2014, l’opération Chammal mobilise 3 200 militaires. Elle vise, à la demande du gouvernement irakien et en coordination avec les alliées de la France présents dans la région, à assurer un soutien aérien aux forces irakiennes dans la lutte contre le groupe terroriste autoproclamé Daech. Le dispositif complet est actuellement structuré autour de douze avions de chasse de l’armée de l’Air (six Rafale et six Mirage 2000D), d’un avion de contrôle aérien E3F, d’un avion de patrouille maritime Atlantique 2, et du groupe aéronaval et de son groupe aérien embarqué (douze Rafale Marine, neuf Super Etendard modernisés et un Hawkeye).

photo EMA / Marine Nationalephoto EMA / Marine Nationalephoto EMA / Marine Nationale
photo EMA / Marine Nationalephoto EMA / Marine Nationale

photo EMA / Marine Nationale

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories