Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 avril 2015 4 30 /04 /avril /2015 07:35
« Top Gun Afghane », la première femme pilote qui vole au dessus des préjugés


29.04.2015 45eNord.ca (AFP)
 

On la surnomme la « Top Gun Afghane ». Avec son treillis, ses lunettes d’aviateur et sa démarche assurée sur le tarmac, Niloofar Rahmani a relevé le double défi d’intégrer un univers exclusivement masculin dans l’un des pays les plus conservateurs pour devenir la première femme pilote d’Afghanistan.

 

Sur la base aérienne des forces afghanes à Kaboul, la femme de 23 ans au foulard noir est la seule présence féminine et le gage d’une micro-révolution qui a commencé par un rêve.

« Depuis mon enfance, quand je voyais un oiseau dans le ciel, je voulais piloter un avion », explique à l’AFP la jeune femme souriante avec une mèche de ses cheveux bruns dépassant légèrement de son foulard.

« Beaucoup de filles en Afghanistan ont des rêves… mais se heurtent à beaucoup d’obstacles, de menaces », dit-elle devant son avion, un petit Cessna de transport léger à hélice à des lieues du F-14 rugissant piloté par « Maverick » le personnage de Tom Cruise dans le film « Top Gun ».

Niloofar Rahmani, qui a grandi à Kaboul, s’est inscrite à une formation des forces aériennes en 2010. Elle a reçu le soutien de ses parents, mais d’autres l’ont accusée de déshonorer la famille.

Niloofar Rahmani est devenue la première femme pilote d’avions dans l’histoire de l’Afghanistan, qui avait déjà connu des femmes pilotes d’hélicoptères, pendant la période communiste, de 1978 à 1992

Deux ans plus tard, elle est devenue la première femme pilote d’avions dans l’histoire du pays, qui avait déjà connu des femmes pilotes d’hélicoptères, pendant la période communiste, de 1978 à 1992.

Récompensée depuis par le prix international des « femmes de courage » du département d’Etat américain, Niloofar fait partie de celles qui ont fait progresser la cause des femmes en Afghanistan depuis la chute des talibans il y a 14 ans.

Sous le régime fondamentaliste, les femmes ne pouvaient pas quitter leur domicile dans être accompagnée d’un homme et vivaient dans un univers confiné. Mais la parité reste encore un rêve lointain aujourd’hui en Afghanistan, où les comportements et les usages restent tributaires d’une ségrégation entre hommes et femmes.

 

J’ai perdu ma liberté

Dans son irrésistible ascension, Niloofar a reçu des appels et des lettres de menace d’inconnus, la pressant de démissionner.

« Ils ont menacé de me faire du mal, ainsi qu’à ma famille », assure-t-elle. « Ma seule réaction a été de les ignorer », ajoute celle qui a dû quitter le pays pendant deux mois en 2013 au moment où ces menaces s’intensifiaient.

Aujourd’hui, la jeune pilote porte toujours un pistolet pour sa protection. Et si elle s’est habituée aux regards des hommes, elle ne quitte jamais la base en uniforme de peur de devenir une cible.

« Marcher dans les rues, faire mes courses, ce n’est plus possible. J’ai perdu ma liberté », dit-elle. Mais au delà des menaces physiques, le conservatisme persistant reste un obstacle pour le droit des femmes.

Au cours d’une mission, elle a néanmoins défié les ordres de son supérieur en transportant des soldats blessés dans le sud afghan.

Les femmes ne sont pas autorisées à transporter les hommes, morts ou blessés. Mais à la fin de cette mission, elle a dit à son commandant: « sanctionnez-moi si vous pensez que j’ai mal agi ». « Il a souri et a dit: +vous avez bien fait+ », se souvient-elle.

Pour être traitée à égalité avec ses collègues masculins elle estime qu’elle ne peut se permettre de se montrer faible. « Je dois être dure, très dure, ne pas montrer d’émotions », dit-elle.

Et tout en poussant les barrières de l’égalité des sexes, elle prend bien garde de ne pas trop bousculer les traditions.

Récemment, l’un de ses collègues lui a tendu la main pour la saluer et elle a décliné. « Pourquoi? », a dit le militaire, dépité. Sans rien dire, elle a effectué un signe de tête, en souriant poliment, ne voulant pas envoyer un message qui pourrait être mal interprété.

Les femmes représentent moins de 1% des 350.000 membres des forces de sécurité afghanes. Quand l’armée afghane aura-t-elle autant de femmes que d’hommes comme pilotes? « Pas de sitôt. Peut-être 20 ou 30 ans », répond Niloofar, avant d’ajouter: « Mais j’ai de l’espoir »

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • News review for Industry - European Defence Agency
    source European Defence Agency If you want to subscribe to the News Review, or if you want to stop receiving the News review: News4Ind@eda.europa.eu News of the News EDA Study on the Impact of REACH & CLP European Chemical Regulations on the Defence Sector:...
  • Chronique culturelle - 13 Février 2017
    13 février 1960 explosion de la première bombe atomique française 13.02.2017 source JFP 13 février 1692 : massacre du clan Mac Donald dans la Glencoe (Ecosse).Le protestant Guillaume d’Orange ayant mis en fuite le catholique Jacques II, les chefs de clans...
  • Le PGHM et le GAM s’entraînent ensemble au secours en montagne
    Equipement de passage en neige - photo GAM Armée de Terre 07.02.2016 source 27e BIM Le lundi 13 février 2017 se déroulera un entraînement conjoint entre le peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM) et le groupement d’aguerrissement montagne (GAM)...
  • ITW SDBR : général Vincent Desportes, Professeur des Universités associé à Sciences Po Paris, Ancien directeur de l’Ecole de Guerre
    23.01.2017 par Alain Establier - SECURITY DEFENSE Business Review N°164 SDBR : Quel regard portez-vous sur la Défense de la France ? Vincent Desportes* : A l'issue de cette mandature, nous voyons un empilement d'actions réactives, à vocations plus politiciennes...
  • Chronique culturelle 9 Janvier
    Hussards du régiment de Bercheny en 1776 09.01.2017 source JFP 9 janvier 1778 : mort du créateur des régiments de Hussards (Luzancy – près de Meaux). Emigré hongrois et excellent capitaine au service de la France, Ladislas Ignace de Bercheny , obtient...
  • Chronique culturelle 04 Jan.
    Insigne général des Troupes de Forteresse de la Ligne Maginot 04.01.2016 source JFP 4 janvier 1894 : signature de l’alliance franco-russe. Préparée par de nombreuses activités bilatérales dans les années précédentes, une convention militaire secrète est...
  • Chronique culturelle 03 Jan.
    Napoléon en Egypte par Jean-Léon Gérome 03.01.2017 source JFP 3 janvier : Sainte Geneviève, patronne de la gendarmerie. Issue de la noblesse gallo-romaine du IVe siècle, elle convainc les habitants de Lutèce de ne pas livrer leur ville à Attila, roi des...
  • Au Levant, contre Daech avec les Forces Spéciales
    photo Thomas Goisque www.thomasgoisque-photo.com Depuis plus de deux ans, les hommes du C.O.S (Commandement des Opérations Spéciales) sont déployés au Levant et mènent, en toute discrétion, des opérations contre l’Etat islamisque.Au nord de l’Irak, ils...
  • Les blessés en Opérations extérieures ne prennent pas de vacances !
    Source CTSA Pendant la période des fêtes de fin d'années, le nombre de donneurs diminue dangereusement. Le site de Clamart du Centre de transfusion sanguine des armées (CTSA) invite fortement les donneurs des communes proches à profiter des vacances de...
  • Interview SDBR de Gaël-Georges Moullec, Historien
    photo SDBR 20.12.2016 par Alain Establier - « SECURITY DEFENSE Business Review » n°162 SDBR: Comment va la Russie aujourd’hui? Gaël-Georges Moullec * : Il n’y a plus d’ascenseur social dans la Russie d’aujourd’hui, ce qui est un problème moins connu,...

Categories