Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 avril 2015 2 07 /04 /avril /2015 05:30
photo EMA / Marine Nationale

photo EMA / Marine Nationale

 

05/04/2015 Sources : État-major des armées

 

Le 5 avril au matin, le patrouilleur hauturier (PH) L’Adroit, déployé en océan Indien dans le cadre de la mission Atalante ainsi que la frégate légère furtive (FLF) Aconit, engagée dans le cadre de la mission Jeanne d’Arc 2015, ont évacué 63 ressortissants de la ville d’Aden au Sud du Yémen.

 

Après avoir conduit une extraction de ressortissants sur le site de Balhaf le 4 avril après-midi et au regard de la dégradation sécuritaire dans la ville d’Aden, les armées françaises ont réalisé une opération d’évacuation de 25 personnes dont 23 Français en liaison avec les autorités portuaires de la ville. Après s’être positionnés au large des côtes dans la journée du 4 avril, les deux bâtiments français ont mené une opération en trois phases successives le 5 avril.

 

Dans un premier temps, après avoir mis à terre des éléments de sécurisation, le PH L’Adroit a engagé des embarcations rapides afin de permettre l’embarquement des bénéficiaires de l’évacuation. Entamé vers 06h00 (heure de Paris), le transfert de 25 ressortissants s’est achevé vers 09h00. Parmi eux, 23 Français, dont 13 enfants.

 

Dès le milieu de la matinée, une seconde opération a débuté avec la FLF Aconit. En liaison étroite avec les autorités portuaires yéménites, les personnes ont été transportées entre le port d’Aden et la frégate sur des vedettes des garde-côtes. 38 ressortissants de différentes nationalités ont rejoint le bord et ont été accueillis par des équipes dédiées à leur soutien.

 

Une fois ces opérations d’évacuation terminées, les deux bâtiments de la Marine nationale ont pris le large. Après avoir transféré les ressortissants recueillis par hélicoptère sur le BPC Dixmude, le PH L’Adroit a repris sa mission tandis que la FLF Aconit a fait route vers Djibouti qu’elle devrait atteindre en même temps que le Dixmude dans la soirée du 5 avril.

 

Ces opérations ont été placées sous le contrôle opérationnel du commandant des forces françaises stationnées à Djibouti (FFDJ), le général de brigade aérienne Montocchio.

photo EMA / Marine Nationalephoto EMA / Marine Nationale
photo EMA / Marine Nationalephoto EMA / Marine Nationalephoto EMA / Marine Nationale
photo EMA / Marine Nationalephoto EMA / Marine Nationale

photo EMA / Marine Nationale

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories